Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun sensibilisés

Accueil > Actualités > Société • • lundi 14 octobre 2019 à 19h00min
5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun sensibilisés

L’institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a organisé une rencontre d’information et de sensibilisation sur le 5e Recensement général de la population et de l’habitation, ce mercredi 9 octobre 2019, à la salle de réunion de la mairie de Dédougou. Cette rencontre marque le démarrage des activités de l’opération de recensement dans la Boucle du Mouhoun.

Engagé en première ligne du 5e Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH), l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) veut faire de cette opération une grande réussite. Pour ce faire, les premiers responsables de cette institution ont décidé d’entamer des rencontres dans toutes les régions du pays. Ainsi après la région du Nord, le cap a été mis sur la Boucle du Mouhoun ce mercredi 9 octobre 2019.

Face aux forces vives de la région, les émissaires de l’INSD ont expliqué le bien-fondé de l’opération. Considérés comme des relais, les responsables des partis politiques, des organisations de la société civile, les opérateurs économiques et syndicats ont pris part à la rencontre. Lucien Belemkobga, représentant du Directeur général de L’INSD a expliqué que cette rencontre faisait office de lancement des activités du 5e RGPH dans la Boucle du Mouhoun.

A la lumière de son exposé, il ressort que la dernière opération de recensement s’est déroulée en 2006 et que ces chiffres étaient en déphasage aujourd’hui avec les réalités sur le terrain. « Le 5e RGPH vise donc à connaitre l’objectif global de la population, sa structure par sexe et par âge et sa répartition spatiale selon les différentes unités administratives et le milieu de résidence ainsi que son évolution.

Il vise également à contribuer à une meilleure connaissance des caractéristiques démographiques, socio-économiques et culturelles de la population et de ses sous- composantes à travers la mise à jour des données sociodémographiques du pays et à fournir des indicateurs du développement humain durable et du développement durable », a rappelé le représentant du DG de l’INSD.

Les acteurs de la région se sont engagés à faciliter le déroulement de l’opération du RGPH dans la région.

Avant de lancer officiellement les activités de sensibilisation et de communication sur le 5ème RGPH, le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Edgard Sié Sou, a indiqué que l’objectif de cette rencontre est d’informer, de sensibiliser et de mobiliser tous les acteurs au niveau déconcentrés pour la réussite de l’opération.

C’est pourquoi, il a invité ses administrés à s’impliquer absolument pour le bon déroulement de l’opération : « Les indicateurs qui seront issus de l’opération constituent le socle de toutes les politiques de développement en faveur des populations de la région. Aussi, ces indicateurs se présentent comme la clef d’orientation du gouvernement sur les politiques d’amélioration des conditions de vie des populations dans la mise en œuvre du PNDES ».

Lucien Belemkoabga, représentant du Directeur général de L’INSD.

Aussi a-t-il laissé entendre que le RGPH est la seule opération de collecte de données pouvant fournir des informations fiables, exhaustives, actualisés et désagrégées au niveau le plus fin, notamment selon l’âge, le sexe et le milieu de résidence, sur la population et des conditions de vie et d’habitation. Par ailleurs, il a rassuré que toutes les dispositions seront prises, notamment sur le plan sécuritaire pour assurer le bon déroulement de l’opération qui aura lieu du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur l’étendue du territoire national.

Maëllys BATIONO (collaboratrice)

Vos commentaires

  • Le 15 octobre à 14:16, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : 5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun sensibilisés

    Je sais que je vais (une fois de plus) prêcher dans un désert intellectuel et moral, mais ma conscience me commande de le faire et JE NE VAIS PAS ME DÉROBER...
    Je suis un démographe également et je sais qu’il est recommandé de faire ces opérations de recensement tous les dix ans ; j’y souscris pleinement. Je sais aussi que c’est une opportunité de création d’emplois temporaires pour beaucoup de personnes. Cependant, J’AURAI UNILATÉRALEMENT DÉCIDÉ QUE CE RECENSEMENT NE SE FERA PAS CETTE ANNÉE SI J’ÉTAIS LE PRÉSIDENT DU FASO : j’aurai instruit notre INSD de ne rien faire cette année et d’envisager cette opération pour décembre 2020 ; à cause de notre situation sécuritaire et des nombreux déplacées, sans compter l’insécurité pour les agents de recensement 2019... Quant aux dix-huit (18) milliards initialement prévus pour cette opération, une partie a sûrement été déjà dépensée et sera décomptée du prochain budget du prochain recensement 2020. Pour ce qui est du reste de ces 18 milliards (reste qui doit bien dépasser les dix (10) milliards actuellement), je les affecterai directement aux besoins militaires (matériel et motivation de troupes) et aux besoins d’une véritable Réconciliation Nationale.
    En effet, mieux équiper et motiver nos troupes, puis accélérer une véritable Réconciliation Nationale serait à même de nous permettre d’avancer plus rapidement vers une paix suffisante pour justifier un dénombrement général de La Population. MAIS, COMME JE NE SUIS PAS UN ALIGNÉ, IL EST PROBABLE QUE L’ON SE MOQUERA DE CETTE IDÉE ET, CE RECENSEMENT SE POURSUIVRA, MEME SI APRES ON LE REGRETTERA PROBABLEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre à 17:31, par Sidpassata Veritas En réponse à : 5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun sensibilisés

    POURQUOI UN RECENSEMENT GÉNÉRAL DE LA POPULATION AU LIEU D’UNE MOBILISATION GÉNÉRALE DE LA POPULATION CONTRE LES TERRORISTES ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Naïm Touré est accusé de tentatives de démoralisation des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : « Il faut que les Burkinabè acceptent de se pardonner », prêche Me Bénéwendé Stanislas Sankara
Burkina : Le pape François demande la protection des populations vulnérables
Programme budgétaire « Etat civil » : Un taux d’exécution des activités de 34,54% en 2018
Burkina : Naïm Touré interpellé dans le cadre d’une enquête en cours, selon la Police nationale
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : Les populations invitées à attendre les orientations des forces de défense et de sécurité
Burkina Faso : L’activiste Naïm Touré enlevé à son domicile ?
La Poste Burkina Faso : Le syndicat interpelle le président du Faso sur la gestion de la société
Lutte contre la faim : Des techniques de production d’engrais bio, prônées par le Larlé Naaba Tigré, expliquées dans huit langues nationales
Modernisation de l’administration douanière : Sydonia World, la nouvelle plateforme de dédouanement
Rentrée scolaire en toute sécurité routière : « Que chaque membre du gouvernement pilote un club dans un lycée pour soutenir ce secteur », souhaite Vincent T. Dabilgou.
Promotion des produits locaux : Le Conseil régional du Centre se prépare à accueillir le forum international Burkina-Brésil-France
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés