Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Certaines personnes font bouger les choses, d’autres regardent les choses bouger et d’autres se demandent ce qui s’est passé» Casey Stengel

CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 14 octobre 2019 à 11h31min
CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

L’organe dirigeant du parti dit être en phase avec Blaise Compaoré et indique que des dispositions seront prises pour faire du CDP, un parti uni. C’est la lecture de la direction politique nationale du CDP à la sortie de Blaise Compaoré sur la crise qui sécoue son parti. Cette réaction a été rendue publique au cours d’une conférence de presse, ce lundi, 14 octobre 2019 à Ouagadougou.

En clair, ceux qui ont été sanctionnés verront leur sanction levée, en suivant les procédures statutaires du parti. Les sanctions ayant été prises par un congrès (le 22 septembre 2019), seul un congrès peut revenir sur les décisions. Il sera donc convoqué un congrès extraordinaire. Cependant, ceux qui ont démissionné (qui se sont auto-sanctionnés) ne sont pas concernés par cette ’’réhabilitation", précise le vice-président du CDP, Achille Tapsoba, principal animateur de la conférence.

Pour la direction politique nationale du CDP, les observations de Blaise Compaoré "ne sont ni la victoire du sanctionneur, ni la victoire du sanctionné ; c’est la victoire du CDP".

En effet, suite à la crise qui secoue le CDP, son fondateur, Blaise Compaoré, par ailleurs président d’honneur à vie du parti, a adressé trois lettres ; au président du parti, à Léonce Koné (un des dissidents à la direction politique nationale dirigée par Eddie Komboïgo) et aux militants du parti.

Dans ses lettres, Blaise Compaoré appelle à "rapporter" les sanctions prises contre plusieurs "cadres" du parti, à exhorter les dissidents à trouver des solutions à l’interne dans le cadre du parti et a, dans la troisième missive, invité l’ensemble des militants à dépasser les querelles pour se mettre ensemble pour les défis communs à relever.

A LIRE AUSSI : CDP : Blaise Compaoré demande à Eddie Komboigo de « rapporter » les sanctions

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 octobre à 11:44, par Kap En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Si le cdp revient sur les sanctions infligées aux indisciplinés frondeurs s’est s’enterrer elle même .

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 12:12, par Achillle De TAPSOBA En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    C’est une véritable honte pour le cdp de faire recours à un médiateur pyromane qui a changé de nationalité pour fuir honteusement la justice de son pays après 27 ans de règne chaotique. Cela atteste sans doute à la face du monde que c’est la famille Compaoré qui décide tout au cdp sans aucune voix ne s’élève pour contester c’est l’omerta. Les soi -disant intellectuels(Eddie et Kadré) incapables de s’asseoir sur une même table pour trouver une solution, ils courent derrière leur dieu Blaise "l’indispensable" l’homme "omniscient et omnipotent "qui n’est plus BURKINABÉ mais ivoirien par sa femme. Un capitaine ne fuit pas pour laisser sa troupe(cdp) en déroute pour se soustraire de la justice. Personnellement je ne prendrai jamais la nationalité de ma femme pour fuir les crimes que j’ai commis dans mon pays. Je préfère la prison de mon pays que la nationalité de ma femme en cas de poursuite judiciaire.

    Revenons au sujet du jour si on demande actuellement aux caciques et à certains militants du cdp entre DIEU TOUT PUISSANT et Blaise Kouassi Compaoré qui ont peur ? Ils vous répondront instinctivement qu’ils ont peur Blaise Kouassi Compaoré parce que les frères Compaoré les ont traumatisés avec les armes grâce la machine à tuer le rsp on te tue et y a rien selon leur formule choc du moment.
    C’est malheureux de voir qu’un grand parti s’appuie toujours une personne ou une famille(Compaoré) qui n’est plus BURKINABÉ de surcroit se déporter en belle famille(Abidjan) pour résoudre leurs différents. Si Blaise mourra c’est sur sa tombe que le cdp partira résoudre leurs problèmes. Quand certains voient Blaise ils tremblent il est leur "dieu". Blaise est mortel il ne doit pas décider à la place des militants comme nous le cdp doit se détacher logiquement de la famille Compaoré. Cela montre visiblement qu’il n’y a pas de démocratie au cdp et ce parti est un patrimoine ou une propriété exclusive de la famille Compaoré. Les irréductibles pèlerins de l’impunité vont se fâcher mais c’est une vérité absolue que je vais dire pour réveiller la conscience de la jeunesse du cdp. Personne n’est pas contre la famille Compaoré mais leurs faits(crimes) les condamne .Désolé, Blaise le "facilitateur" et François le pape de la révision de l’A37 et de la division ne forment pas à eux seuls le cdp mais tous les militants font le cdp et chaque voix qui compte.
    Blaise n’est jamais impartial dans sa médiation (soutien aux rebelles ivoiriens, libériens sierra-léonais et fournisseur d’armes aux touaregs maliens) par la suite curieusement il devient "médiateur". Quelle drôle médiation !. Dans le cas Eddie/ Kadré, il a pris fait et cause pour Kadré et son choix sera influencé par Boureima Badini ayant échoué au congrès qui, par vengeance, va frapper copieusement Eddie par la médiation déguisée de Blaise comme "ange"Djibril et Soro le rebelle ont voulu frapper le BURKINA. J’ai dit plusieurs fois sur faso.net qu’Eddie ne gagnera jamais cette bataille. Ça commence mal pour le camp Eddie.
    A aucun cas, Kadré ne peut lancer sa candidature sans le choix du parti lors d’un congrès. Il viole ostensiblement les règles du parti. Comme il n’y a pas de démocratie tout ce désordre était crée par la famille Compaoré régnant en "dieu" pendant 27 ans qui croyait que tout le BURKINA surtout le cdp était leur propriété. Les combats à mener de Blaise pour le cdp c’est synonyme de déstabilisation du BURKINA pour regagner le pouvoir en 2020 il a toujours triché avec le temps pour gagner. Il reste toujours rancunier et haineux si occasion se présente il tuera tous ses ennemis pour atteindre KOSSYAM. Restons vigilants il ne peut pas cesser de mordre(tuer)

    Il n’y aura pas manifestement de paix et d’unité au cdp j’ai dit que la guerre a commencé au cdp depuis la chute de la galaxie Compaoré car chacun fait ses petits calculs cartésiens pour "manger plus" je gagne combien ?. La guerre fratricide au cdp a atteint un virage décisif, les 2 camps opposés Eddie/Kadré vont violemment des coups sans remords.Même l’élimination physique comme sous le règne des frères Compaoré est une option qu’on peut enclencher en dernier ressort pour taire toute adversité. Nous ne souhaitons pas que le cdp en arrive à ce scénario(crimes de sang). Chers militants du cdp quelle élections en 2020 pourrez-vous gagner si vous êtes entrain de vous déchirer publiquement devant le BRAVE PEUPLE ? Pendant 27 ans le cdp a fait souffrir le BRAVE PEUPLE maintenant c’est le cdp qui agonise tout se paie crash sans retour de monnaie.

    Comme un régime mouta-mouta(mpp) avec une administration corrompue comment un "ivoirien"(Blaise) peut-il interférer dans les affaires intérieures d’un autre pays ? Mr Roch ne peut pas dire la vérité à ADO et il laisse faire. La déstabilisation du BURKINA a débuté en 2015 en Cote d’Ivoire les va-et vient des têtes couronnées du cdp entre Ouaga et Abidjan c’est le putsch bête des 2 généraux criminels vendeurs d’armes de la sous région puis ce sont les attaques terroristes de leurs amis touaregs qu’ils ont hébergés et armés. Blaise restera un grand déstabilisateur du BURKINA avec la bénédiction de ADO. Cela fait mal au cdp je le dis et le répète sans peur. Mr Roch doit frapper la table pour cracher la vérité à ADO. Blaise Kouassi Compaoré ne doit pas intervenir sur les questions politiques du cdp parce qu’il n’est plus BURKINABÉ.

    A l’opposition hypocrite et opportuniste, le cdp est incapable de se réconcilier, de s’unir alors que vous parlez de RÉCONCILIATION NATIONALE. Souffrez-vous de schizophrénie ? Dites au cdp de réconcilier avec lui-même car le BRAVE PEUPLE forme toujours UN, Chrétiens et Musulmans nous mangeons dans le même plat et buvons dans le même verre chaque jour. Aux politiciens véreux, arrêtez de désunir car le BRAVE PEUPLE restera très FORT et UNI.

    Ensemble, nous construirons un BURKINA PAISIBLE, ÉQUITABLE en JUSTICE et PROSPÈRE.

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LES BRAVES FDS
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    A bas les parrains qui comptent sur leurs amis terroristes pour se venger en 2020
    A bas les grands déstabilisateurs de la sous-région
    A bas les amis et les sympathisants des terroristes

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA (Pur produit de THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 12:53, par Bigbalè En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Pauvres de Achille, Eddie, Mélégué Traoré et autres ! Ils n’avaient pas compris que ce lui qui a trahi, trahira toujours ! Quand quelqu’un comme Blaise a été capable de trahir « son frère et ami » Sankara Thomas, ses compagnons Boukari Lengani, Henri Zongo, Oumarou Clément Ouédraogo, etc, ce n’est pas étonnant que vous autres soyez traités de la même manière. Pourquoi Blaise Compaoré veut laisser croire qu’il n’était pas au courant des sanctions qui ont été prises contre certains militants ? C’est archifaux ! Blaise et bel et bien au courant et comme d’habitude quand il se rend compte que l’opinion va le condamner, il essaye toujours de laver publiquement !! De mon point de vue, Blaise s’est rendu compte que cette sanction allait lui couter cher et il a voulu trouvé un bouc émissaire en la personne de Eddie surtout que la candidature indépendante de Kadré Désiré Ouédraogo commence à prendre du poids. En tous cas, voilà bien les pauvres Achille, Eddie et compagnons humiliés par le Fondateur et Président éternel du CDP et qui seront obligés de convoquer un congrès extraordinaire pour réintégrer les indésirables ! L’Histoire n’est jamais pressée comme nous les hommes car elle prend tout son temps et elle finit toujours par avoir raison de ceux qui essayent de la travestir.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 13:08, par moussa En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Aie !!! il faut achiler car c’est un desaveu du president du CDP.. En toute logique, il devra rendre le tablier ou creer un parti face à ce desavoir du grand manitou.
    @ et si les dissidents refusent de reintegrer la maison ?, c’est la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 13:26, par sidbala En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Kap tu n’es pas plus intelligent et plus cultivé que ce qui compose la direction du bureau politique national du CDP. En attendant créé ton parti et fais en ce que tu veux.

    La sagesse et la discipline prévaut comme de l’or au sein du CDP. Tu n’es qu’un confusioniste notoire sans idéal, tes souhaits ne seront jamais des réalités. Tiens toi bien que le CDP reprendra la gestion du pays aux élections futurs pour mette fin au désordre que vous avez mis en place depuis votre coût d’État du 30 et 31 octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 13:34, par citoyen LAMBDA En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    J’avais dit que cette affaire de sanctions reviendra comme un boomerang à la face de Mr EDDY car tout indiquait qu’il n’ a même pas eu la politesse d’en parler préalablement au président d’honneur avant d’embarquer tout le congrès dans cette affaire .

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 13:45, par Dedegueba SANON En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Finalement Achile serait de tous les côtés ?
    Froidement et sans pudeur il vient annoncer que la direction du parti est en phase avec les directives du fondateur. Ne vous aurait-il pas mieux valu consulter ce même fondateur ( il vous l’a reproché), avant de sanctionner et d’exclure des militants ? Depuis le campus Achile à été formaté dans l’opportunisme politique (NCOL), et il n’est pas prêt de changer.
    J’aimerais entendre la réaction de Eddie, lui qui était dans une dynamique de rénovation du CDP. Je lui avais bien dit de faire attention, car en face il y aurait de la résistance, car sans politique certains cessent d’exister.
    Ce qui m’étonne ce sont toutes ces grosses têtes dits cadres du CDP, qui sont soit disant derrière Eddie, mais qui sont incapables de lui éviter ses maladresses.
    Je suis tenté de croire que seules les feuilles de Eddie intéressent bon nombre de ceux qui le suivent. En politique il n’y a pas que les "feuilles " qui comptent....

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 13:57, par FILSDUPAYS En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Ce rétropédalage après la sortie du fondateur Blaise ne doit pas être de tout repos. Car tout laisse croire que les sanctionneurs n’ont pas eu de recul avant d’agir. Ce qui a sans doute nécessité cette mise au point dans la galerie. En tout cas les sanctionnés ressortent grandis de cet épisode cdpiste.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 14:02, par Sidnoma En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    En voilà de vieux politicards qui refusent de s’émanciper !
    Vous serez sévèrement sanctionnés par les urnes en 2020 !
    Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 14:10, par Sidnoma En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    En voilà de vieux politicards qui refusent de s’émanciper !
    Vous serez sévèrement sanctionnés dans les urnes en 2020 !
    Dieu bénisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 15:28, par Nabiiga En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Vous êtes en phase avec Blaise mais Blaise vient juste de donner le coup fatal à votre parti. Comment Eddie va-t-il agir maintenant ? Avec quel pouvoir et avec quelle force de ce pouvoir-là, tout en sachant qu’il serait sanctionné par Blaise car ce qu’il vient de faire est une véritable sanction pour ne pas dire humilié publiquement. Il a tout simplement dit à Eddie qu’il n’est pas le leader mais bien lui car c’est lui Blaise, et non pas Eddie qui détient le vrai pourvoir. En tout cas, tout burkinabè de bonne foi souhaite la disparition de votre parti. Rien qu’à regarder le nombre de gens qui ont perdu leur vie et la corruption à ciel ouvert pendant le règne de votre parti. Allez-vous en vous reposez. La fête et la corruption ont fini

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 15:57, par le roi David En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    vous avez tout eu dans notre Burkina Faso, que voulez vous encore ? nous on cherche même à bien manger d’abord mais c’est pas facile tan-disque vous voulez vous battre pour le pouvoir. on es fatigué

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 16:37, par Etalon 1er En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Depuis 2 jours, je suis tenté de dire que les vrais garçons du CDP sont ceux qui ont démissionner le 4 janvier 2014. Ceux qui sont toujours là-bas là, je ne sais pas où est-ce qu’ils vont nous conduire si jamais on leur donnait le pouvoir.
    Donc vous vous ne pouvez rien décider si ce n’est pas Blaise qui a parlé quoi !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 17:14, par Bebeto En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    A ACHILE TAPSOBA.
    Ce sont vos mensonges permanents avec l’ex dictateur Blaise Compaoré en tête qui ont fait que vous avez tous sombré les 30 et 31 octobre 2014, par la perte humiliante du pouvoir. Vous croyez qu’avec ces mêmes mensonges et le culte de la personnalité, vous pouvez revenir sur la scène politique.
    Mr. Achile Tapsoba, arrêtez de vous mentir, SVP. Le vrai travail en vitre sein, c’est le rejet du mensonge et le respect de notre institution judiciaire.
    Dans quelle organisation démocratique, un individu, fut-il le père fondateur, peut balayer d’un revers de la main les décisions d’un congrès ? Mr. Achile Tapsoba, si vous et votre CDP résiduel respectez l’institution judiciaire du BF, le nom de l’ex dictateur Blaise Compaoré recherché activement par notre justice qui a émis un mandat d’arrêt, ne doit figurer dans aucun de vos documents. Une tel comportement découle de la vision que vous avez de la démocratie.
    Mr. Achile Tapsoba, la pratique démocratique est la plus importante que la réthorique permanente.
    Ne dit-on pas que c’est au pied du mur qu’on reconnait le vrai maçon, avec trouelle ou sans trouelle ?
    Les Burkinabé sont en train de mieux comprendre, pourquoi, vous vous êtes collectivement noyés en plein océan les 30 et 31 septembre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 17:45, par Yako En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Haba Achille le président Compaore propose d’antibiotiques pour faire baisser la fièvre et toi tu proposes d’ant-inlamamatoies comme thérapie ça voudrait dire que t’as rien compris dans la lettre du patron.Agissant ainsi vous fermez la porte à KADO pour mieux promouvoir la candidature d’Eddy c’est Mr Melégué qui est à la manœuvre n’est ce pas ? Chers amis Laissez tomber ce statutarisme pour le bien du cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre à 20:13, par Indjaba En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Je vous chante depuis que le CDP n’est pas en crise. Les cdpistes sont dans la mise en oeuvre d’un plan d’action d’occupation des medias, du terrain et du debat. Tactique du scandale marketing pour que tout le monde s’interesse à eux. Ils ont creé et planifié cette fausse bagarre pour atteindre plusieurs objectifs. La pseudo reconcialion interviendra courant T1 de 2020. L’intervention de blaise est une activité planifiée avec timing, avec indicateurs à mesurer. D’autres activités seront bientot menées par ces sorciers experimentés. Les autres partis à commencer par le MPP et l’UPC doivent se reveiller.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre à 07:20, par Babloss En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Si vous Achille et compagnie ne pouvez pas assumer vos decisions il faut quitter le CDP. Il faut laisser Eddie gerer son truc. Incroyable !

    Répondre à ce message

  • Le 17 octobre à 16:51, par Siébou En réponse à : CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba

    Même les anciens compagnons d’armes avaient leurs agendas qui n’intégraient pas trop les Compaoré. Qu’ils se nomment Zida, Djibril ou Gilbert, aucun n’allait envisager gérer le pays avec la famille BC. Voyez-vous que le Monsieur ne veut pas se contenter d’être honoré il veut acter. Je parie que BC rêve d’une réconciliation qui lui permette d’être candidat un jour. Pour cela, il n’a pas intérêt à ce que le CDP gagne les élection sans lui. Le rêve est gratuit, surtout quand tu entends à longueur de journée que tu es la solution. Dommage

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dialogue politique : « Nos divergences ne nous empêchent pas de nous fréquenter », selon Me Gilbert Noël Ouédraogo
Suspension du FPR : L’opposition demande la levée pure et simple de la sanction
CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti
Insécurité au Burkina : « C’est le MPP et ses alliés qui sont les premiers et principaux responsables de cette débâcle historique de notre pays », accuse le CFOP
Suspension du FPR : L’opposition politique convoque une réunion d’"urgence"
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Situation nationale : « Un gouvernement avec un bilan comme celui-là, la sanction du peuple doit être lourde », juge Pr Augustin Loada
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
Sécurité : Le MPP invite les Burkinabè à répondre sans réserve à l’appel du président du Faso pour la défense de la Patrie
Burkina Faso : "Comment faire pour aider un gouvernement qui n’arrive pas à s’aider, lui-même ?", s’interroge Zéphirin Diabré
Eddie Komboïgo au président du Faso : « Permettez que les éléments du RSP aillent au front pour défendre le Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés