Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • jeudi 10 octobre 2019 à 23h00min
Lutte contre le terrorisme : La France remet  34 pick-up à l’armée burkinabè

34 pick-up neufs de marque Toyota pour les Forces armées nationales. C’est le cadeau de la France qui a été remis dans l’après-midi du 10 octobre 2019 au camp Général Bila Zagré de Kamboincé. Sur le matériel roulant, seront bientôt montés des mitrailleuses, des 12.7 mm pour faciliter la mobilité de l’armée burkinabè dans sa traque des terroristes.

Ces derniers temps, et de plus en plus, des voix s’élèvent pour demander le départ des militaires français du Burkina Faso. Dans des pays voisins également comme au Mali, des manifestations sont même organisées à cet effet. Le rôle « trouble » de la France dans la lutte anti-terroriste est décrié avec force. Alors cette remise de matériel pourrait être comme une opération de charme de l’ancienne puissance coloniale. Pour contenter et rassurer les plus sceptiques.

Remise officielle de clés entre l’ambassadeur de France et le Général Miningou

Question que nous avons posée à l’ambassadeur Luc Hallande qui a remis les 34 pick-up. Réponse : « J’espère que ça (matériel remis, Ndlr.) participera à convaincre tous ceux qui se posent des questions (…)que le soutien de la France est à la fois désintéressé contrairement à certaines interprétations un peu plus folles que je peux entendre quelquefois. Désintéressé parce qu’il n’y a pas d’implications économiques particulières ou même politiques au soutien militaire français », s’est défendu le diplomate.

Sur les pick-up seront bientôt montés des mitrailleuses et des 12.7 mm

A l’en croire, le soutien français au Burkina Faso, tout comme aux quatre autres pays du G5 Sahel, tient à un seul fait, la volonté de paix et de stabilité. « Notre seul intérêt est commun et conjoint, c’est la stabilité et la paix au Burkina Faso, la paix d’une manière générale dans le Sahel qui est menacé, attaqué, C’est notre intérêt à tous (…) c’est pour ça que nous appuyons les armées malienne, nigérienne, tchadienne, mauritanienne, dans le cadre du G5 Sahel et nous continuerons à le faire jusqu’ qu’à ce que ces groupes armés ne puissent plus nuire aux Etats ». Profession de foi d’un diplomate.

Le chef de l’armée Burkinabè essayant un des véhicules reçus

En tout cas, c’est une promesse qui a été tenue. Au cours de la réunion des pays contributeurs au G5 Sahel à Bruxelles en Belgique en février 2018, la France avait promis du matériel roulant. C’est dans ce cadre que les 34 pick-up ont été remis. Ils seront bientôt équipés de mitrailleuses et de 12.mm de calibre. Le Général Moïse Miningou, chef d’Etat-major général des armées qui a officiellement réceptionné le matériel roulant, a traduit sa reconnaissance à la France. Selon le patron de l’armée burkinabè, ce matériel roulant vient à point nommé dans cette lutte de longue haleine et coûteuse contre le terrorisme.

« Vous n’ignorez pas que le Burkina n’est pas un pays très riche. Nous avons des problèmes de logistiques et cet apport nous permettra d’aller un peu partout en brousse pour traquer ceux qui empêchent nos populations de travailler et dormir tranquillement », a dit le Gal Moïse Miningou qui s’est réjoui de la coopération « fructueuse » avec l’ancienne métropole qui se traduit également en termes de formation, de logistique et au plan opérationnel.

L’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade a remis symboliquement les clés des véhicules au CEMGA. Pour le diplomate, la cérémonie traduit le soutien que la France souhaite apporter et continue d’apporter aux forces armées burkinabè dans leur difficile combat contre le terrorisme et les groupes armés. « Nous continuons et nous continuerons à être aux côtés des forces armées burkinabè jusqu’à ce qu’elles aient la victoire et je ne doute pas qu’elles l’auront », a-t-il dit avant de rassurer : « Nous combattrons aux cotés des vaillants soldats burkinabè, nous les aiderons à vaincre l’ennemi ».

La cérémonie a connu la participation de chefs militaires français. Le Gal Grégoire Marie Jean de Saint-Quentin, ancien commandant en chef de l’opération Serval du 24 janvier 2013 au 11 août 2013 et désormais sous-chef des opérations, est venu spécialement de France l’occasion. Le Gal Pascal Facon, commandant la force Barkhane, a été également témoin de la remise.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 octobre à 22:25, par Ana En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Décidément.
    A quand la coupure du cordon ombilical.

    Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 23:41, par la verite En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    ca ce sont des foutheses oubien. nous ne sont dans un combat de face a face pour utilise ses genre de pick up a ciel ouvert.. je ne suis pas militaire mais d après les communique que nous attendons les modes opératoire les plus connue des terroriste se sont des embuscades et mine au sol. comment un pick up peut s ensortir dans un tel combat. écouté, même barcan n utilise pas ca dans leur convoie. soyons honnête, nous avons besoins des blinde couvert et tout terrain même chose que barcan ( troupe française ). c est ca la vérité. nos FDS ont besoins des véhicules capable de résister dans un embuscade ou une mine. tant que nos brave soldat sont pas mort au premier coup cest sure que quelque en soit le nombre ou la taille de l ennemie c est sure qu il va prends ses pieds au cou. j ai trop confiance a la qualité et le cœur de nos soldats. mais sil vous plais aide- les franchement avec du matériels adéquat. mais merci qu a même pour vos pick up a ciel ouvert.

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 09:01, par A qui la faute ? En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

      Non, à mon humble avis ce ne sont pas des foutaises. Ils nous donnent ce qu’ils peuvent/veulent. Si l’armée ne veut pas on peut donner tous ces véhicules à beaucoup de centres de santé dans nos villages, même si ce n’est pas fait pour ça, cela va rendre un énorme service.
      - La deuxième génération des mendiants burkinabè est devenue très exigeante. Il y a plein de solutions pour la France n’exploite pas notre richesse : fermer les mines, les exploiter nous-même, en supposant comme beaucoup le pense que la France exploite notre or.
      A ma connaissance les terroristes n’ont pas de pickup, sauf ce qu’ils viennent récupérer dans les camps militaires au mali, Burkina.
      Je ne connais pas le prix d’un blindé mais j’imagine qu’un pays ne peut pas dire à ces citoyens de réserver un budget pour payer autant de blindés à un autre pays aussi facilement.
      En plus même les blindés ne sont pas une solution absolue car on ne peut pas avoir un blindé dans chaque rue. C’est la présence militaire au milieu de la population qu’il faut. Mais nos camps militaires sont "calés" à Ouaga. Les exécutions dans les camps militaires ont étées faites à des heures où le camp s’est fait surprendre. Ils ne vont quand même pas dormir dans les blindés !? Les commandos français morts pour libérer les otages américain, coéren et français ont dû affronter les terroristes car tout n’est pas "robotisable".
      - Soyons positifs, c’est une épreuve comme cela arrive même dans la vie des individus, qui les rend plus forts et plus sages, si nous affrontons cette épreuve avec dignité. Par exemple c’est le moment d’abolir les pratiques de corruption, effort de guerre oblige et cela aura des retombées à la fin de la guerre avec des citoyens à l’intégrité retrouvée...

      Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 10:21, par salif En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

      merci Mr la vérité. vous avez oublié le côté de l’armée de l’air où les F.D.S ont besoin aussi des hélicoptères blindés.

      Répondre à ce message

  • Le 10 octobre à 23:44, par donadona En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Combien ce don nous a t-il couté ?
    Parce nous savons que la France ne fait jamais de dons (gratuits)

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 00:32, par Dr En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Je vois que les généraux français montent au front avec la troupe (commandant en chef Serval, commandant Barkhane...).

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 04:07, par La Sagesse En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    En tout temps et en tout lieu aucune nation ne s’est impliquée dans une guerre de façon désintéressée. Les guerres récentes montrent que l’intérêt principal est toujours économique même s’il semble en être autrement. Reste à savoir quelle aide vous offrez aux autres...

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 07:36, par Alain En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Soit disant soutien français à l’armée burkinabé : "complètement désintéressé"... Évidemment

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 07:45, par Beogbiiga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    L’Afrique doit se réveiller ! Arrêtons d’accuser la France ! C est pas un français qui a tué Sankara ; c’est pas un français qui a voté notre président ; en tant de guerre, nos ministres (et même celui des forces armées) construisent des gros bâtiment ! C’est pas des ministres français qui font de la concurrence de qui a le plus beau Faso danfani pendant que les enfants du nord du Burkina n’iront pas à l’école !
    ....malheur à ceux qui Bayonne leur peuple !....

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 07:45, par FinFan En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Il faudrait encore que l’armée défende ces acquis par tous les moyens sinon elle serait juste un canal de transmission....

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:55, par Jessy En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Tout est bon a savoir et le peuple a droit a l’information mais ici la on aurait pu faire l’économie de ce passage car ceux qui nous attaquent vont aussi avoir l’info et adapter leur tactique.
    Dieu bénisse et protège le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 08:55, par Pensons-y En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Je pense que ce type de don (pick-up) n’est pas approprié pour cette guerre. On est d’accord que la daba, la pioche, la hache sont des outils de champ mais celui qui sied mieux pour le désherbage est sans doute la daba. Dans cette meme logique les blindés sont le matériel idéal pour cette guerre. Donc si vous voulez nous aider faites le franchement. Merci quand meme !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:11, par Mare des critiques inconstructives En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    C’est très facile de décrier sans arrêt la France... mais pourquoi tant de vos compatriotes veulent-ils quitter le Burkina-Faso pour partir en Europe et en particulier en France ?
    Posez-vous les bonnes questions et vous pourrez avancer.
    La male gouvernance, la corruption, le pouvoir dans le pouvoir, les élus qui votent des lois mais qui passent au-dessus et j’en passe.
    Commencer par vous respecter et respecter vos voisins et les lois de votre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:13, par saam En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Voilaaaaa !!! Donnez-nous encore des armes et des armes pour qu’on n’arrête pas de s’entretuer !!!! Pour qu’on puisse encore et encore traquer et faire trépasser nos jeunes frères empêcheurs de vivre en paix !!
    Avec les armes, on lutte efficacement contre la pauvreté et l’oisiveté. Avec les armes, nous saurons éduquer nos enfants, soigner nos malades, diminuer le taux chômage en créant des emplois et finançant des projets pour nos jeunes !! Avec les armes, nous occuperons sainement nos jeunes qui auront désormais un but dans la vie, les utiliser !! Avec les armes, nos jeunes seront plus aptes à créer, inventer, initier les choses utiles de la vie ! En plus, avec les armes, notre pays sera n°1 mondial en matière de tourisme !!!!
    Bref, avec les armes le Burkina sera un havre de paix pour le grand bonheur de ses amis français, MERCI LA FRANCE, AMIE SINCERE ET A VIE DU BURKINA !!! MERCI AUTORITES POUR TOUT L’AMOUR QUE VOUS PORTEZ AU BURKINA !!! La posterité vous sera éternellement reconnaissante !!

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 09:19, par Pensons-y En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Je pense que les véhicules blindés sied mieux dans la lutte actuelle et non des pick-up ! Si vous voulez nous aider faites le franchement (je parle de la france). Merci quand meme pour ce soutien qui ne résoud pas nos problèmes.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:39, par Stalinsky En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    En réalité c’est pour le défilé du 11 Décembre 2019. Dans cette lutte contre ces Djihadistes musulmans qui pratiquent une guérilla par des attaques surprises et de poses de mines ces pck-up ne servent pas. Ce qu’il faut ce sont des motos pour pourchasser les djihadistes après leurs actes et par bombardements aeriens avec des Mi 24 que nous avons achetés à la Russie. On ne comprends pas pourquoi ces helico ne volent pas. Pour attaquer les positions des djihadistes ce sont les BTR 80/80 A russes blindés, anti ambuscades et amphibis qui permettront d’attaquer ces djihadistes sur leurs positions surtout qu’ils sont entrain de faire sauter des ponts au Nord pour délimiter leurs territoires. La Côte d’ivoire en a acheté 6 et le Mali 4. La France elle même à copier ces BTR 80 Russes. C’est ce qu’il nous faut et non des puck- up pour sauter sur des mines. Ces satans là vivent quelque parts dans des villages ou dans des sites amenagés par eux mêmes. Ce ne sont pas des serpents cachés dans du sable. Il faut seulement être audacieux et que les colonels, lieutenant-colonels, commandants et capitaines dirigent eux même les troupes au lieu de rester à Ouaga et à Bobo. Si la France veut nous aider c’est de nous dire ou se trouvent Yag Agrali et Shafi ? Il faut tuer les dirigeants de cette rébellion et le mouvement s’arrêtera.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:45, par justinbarro@yahoo.fr En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    IL NOUS RESTE MAINTENANT DES DRONES POUR MIEUX VOIR ET SURVEILLER LES VILLAGES ET AUTRES

    JE PENSE QUE CES VÉHICULES SONT LES BIENVENUES SI ON AJOUTE DES DRONES CA IRA . POUR MIEUX VOIR LEURS DÉPLACEMENTS - CAR EUX ILS UTULISENTS DES DRONES POUR SURPRENDRE LES CAMPS ET AUTRES VILLAGES-

    ILS GAGNENT SOUVENT GRACE A LEURS DRONES - DONC ALLIONS NOUS A LEUR TECHNOLOGIE - ILS NE VIENNENT pas AUX HASARDS COMME BEAUCOUP LE PENSE POUR ATTAGUER LES CAMPS -

    CE QUE JE SUGGÈRE C’EST DE FAIRE UNE LEVÉE DE FONDS PATRIOTIQUE POUR L ACHAT DE DRONES pas CHER POUR LES VILLAGEOIS ET AUTRES QUE CHAQUE VILLAGE GAGNE UNE DRONE POUR SURVEILLER SON ESPACE.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 10:47, par KLADJOU En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Merci à la France. Même si c’était une calach, il faut la prendre. Si nous voulons des blindés, et je suis d’accord avec celui qui dit que ces véhicules ne sont pas adaptés dans le combat que nos FDS livrent actuellement, c’est à nous et à nous seul qu’il revient de se donner les moyens pour les acheter. C’est trop facile de se cacher dernière un clavier ou son smartphone pour débiter des insanités sur la France, 60 ans après notre indépendance. Un blindé ça coute combien ? Nous sommes combien de millions qui gagnons un revenu et préférons les dépenses de prestiges, le véhicule, les duplexes, le paraître, le luxe, la bonne bouff, les nanas, etc. Nous sommes prêt à brûler le pays entier à travers les grèves notre sport favori, pour avoir encore plus d’argent et ensuite venons raconter des inepties que les FDS n’ont pas de moyens, qu’il y a des terroristes qui gagnent du terrain, blablabla blablabla. Si nous voulons changeons même de Président chaque année, tant que nous aurons cette mentalité d’assisté éternel, nous resterons des incapables et nous subirons la foudre des barbus. Malgré le courage, de nos FDS, avec les moyens qu’ils ont inutile d’espérer une quelconque victoire. je propose depuis toujours un effort de guerre financier qu’on imposera à tout le monde pour s’acheter des armés , des blindés des drones militaires des hélicoptères de combat nocturne pour booster hors de notre pays ces écervelés. Mais tant que nous resterons dans cette mendicité infantile qui se transforme parfois en humiliation collective c’est bientôt une partie du pays qu’il faudra oublier. Il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait pas ce qu’il veut.

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 13:13, par Djamana Tigui En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

      Merci beaucoup mon frère pour votre analyse pertinante. Le gouvernement ne fabrique pas les billets de banque pour que chacun tire à boulet rouge sur lui pour qu’il fasse ce qui est au délà de ses capacités. Cette guerre nous interpelle tous. C’est l’intégrité du Faso au ses original du terme qui est en péril, donc inutile d’indexcer telle ou telle personne et dire que sa mission à lui.
      Ce qui est sur les membres du gouvernement ont où aller si nous sommes envahai ; mais nous autres citoyens lamda où allons nous aller ? Le problème d’équipement rapide ne $peut que passer par une contribution populaire. Les ivoiriens l’ont fait juste après la crise post-électorale avec une retenue à la source sur les salaires, public comme privé et ça marché l’autorité de l’état a été restaurée.

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:05, par citoyen LAMBDA En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Franchement ,je ne comprends pas . Ce genre de pick -up sont-ils adaptés à cette guerre ? Sont-ils blindés contre les engins explosifs que les terroristes posent sur nos routes ? Au contraire on oblige nos FDS à s’entasser dans ce genre de PICK-UP pour poursuivre les terroristes ou aller dans des zones à hauts risques . Du coup ,nos FDS sont visibles dans leurs mouvements et en cas d’embuscade à l’explosif ,voilà l’hécatombe . Pourquoi la France ne nous donne pas des hélicoptères de combat ,de détection, d’interception et de pourchasse des terroristes ,des engins blindés munis de mitrailleuses ,des motos puissantes pour commandos spéciaux d’extermination de terroristes même en territoire malien ? Les terroristes, eux se déplacent en moto par petits groupes ou binômes pour aller surprendre les villages . Eh bien, que nos FDS aussi soient équipées de motos spéciales qui peuvent rouler silencieusement dans la broussailles sur des pistes . Comme ça, ce sera groupes et unités spéciales à motos contre groupes à motos ,et on verra le résultat. En tous cas ,comme l’ont déjà souligné d’autres internautes ,ce don est-il le plus approprié en ce moment ?
    Par ailleurs ,ce don est-il basé sur des besoins exprimés par les autorités burkinabé en charge de la défense et de la sécurité auprès de la France ? De nos jours, un don quel qu’il soit ,doit se fonder sur un ou des besoins exprimés par le bénéficiaire . On ne donne plus un don au pif comme avant . Et si les autorités françaises sont venues comme ça pour donner ce don à nos autorités ,celles-ci devaient les refuser poliment, car ne répondant pas à nos besoins cruciaux du moment . Même dans la pauvreté ou la difficulté , un don doit respecter la dignité du receveur .
    Et puis ,est-on sûr que ces PICK-UP ne sont pas munis d’outils d’espionnage de nos FDS dans leurs mouvements ? Donc vigilance ,vigilance ,chères autorités .

    Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 14:21, par Marie En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

      Rien ne vous empeche de faire vous aussi un don de materiels que vous jugerez mieux adaptes. Vraiment marre des critiques. C’est hallucinant cette ingratitude et cette arrogance du proletaire. D’aucun se sont fixes dans la tete que la France et l’Occident nous sont et seront toujours redevables de quelque chose. C’est notre pays. Personne n’est reponsable de le sauver ou de le construire pour nous. Quand d’aucuns, mythomanes comme pas possible, parlent de richesses que l’Occident voudrait s’appoprier, on se demande sur quelle planete ils se reveillent chaque matin. Si on etait si riche on ne serait pas si pauvre.

      Répondre à ce message

    • Le 11 octobre à 15:00, par Oueder Sy En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

      Mon frère, je ne pense pas que l’armée burkinabé receptionnerait du matériel dont elle n’a pas besoin. En plus avons-nous des pilotes d’hélicoptères ? savons-nous les entretenir ? soyons réalistes quand quelqu’un te lave le dos, sache laver ton visage et le cordon ombilical sera rompu le jour au le BF offrira des pickup pour aider l’Armée française dans le besoin.

      Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 11:52, par syias En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Depuis quand quelqu’un qui reçoit a-t-il des options par rapport à un don ? Burkinabè est pathétique !

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 13:10, par INTEGRE En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Le seul et unique remède pour nous, c’est la vérité et la transparence dans tout ce que nos gouvernants font. Sinon , nous tournerons en rond jusqu’à faire venir une nouvelle colonisation . Ce n’est pas la peine d’accuser la France à tout bout de champ . Dans la vie on s’entraide ; la France a eu besoin de nous pendant les guerres, ils sont venus nous chercher et on les a défendus, maintenant eux, ils nous envoient du matériel pour nous défendre aussi , bon...Ce qui est là, il faut que nos gouvernants s’imposent ;nous sommes sur un pied d’égalité. Mais pour leur propre poche et celle de leur famille et amis ,ils vont continuer à traiter dans l’ombre avec les français , on ne s’en sortira jamais oui jamais . Quand vous faites cela, les français (ou mêmes d’autres soit disant partenaires) se moquent de vous : parce que vous vendez votre pays , le bien-être de vos populations et même votre âme à vous. Les français s’ils n’ont aucun respect pour nous, c’est nos dirigeants qui sont à la base. Que ceux qui ont passer la gestion des rails à Bolloré prennent un jour le train voyageurs , il n’y a ni climatiseur (ce qui est un luxe pour nous), ni ventilateur, certaines fenêtres sont bloquées , soit on ne peut pas les fermer , soit on ne peut pas les ouvrir .Imaginer en cas de pluie : si vous fermez , vous étouffer si vous ouvertes les fenêtres , vous êtes mouillés . Ce n’est pas la France quia passé le marché j espère ? Et ça c est parmi tant d’autres. Comme l’a dit quelqu’un ,ce n’est pas un français qui le 15 octobre 1987 a mis fin à l’espoir et à la sécurité de notre pays ? C’est bien des burkinabés qui ont tiré sur SANKARA et ses compagnons. Et ainsi de suite :le 13 décembre 1998, dites nous le nom du français qui était parmi ceux qui ont tué et brulé NORBERT ZONGO et ses compagnons. Ce sont des Burkinabès bon teint qui ont posé ses actes ignobles dont les conséquences vont peser sur nous pendant des décennies .Alors chaque fois que quelqu’un voudrait accuser la France ou autre partenaire, il n’a qu’à plutôt attaquer la cupidité et l’égocentrisme que blaise compaoré et sa suite ont semé et arrosé dans notre pays Ils sont pire que le virus du SIDA.
    OH ! SANKARA SI TU AVAIS VECU JUSQU’A AUJOURD HUI, QUEL PAYS AU MONDE POUVAIT SE VANTER D’ETRE PLUS A L’AISE QUE LE NOTRE :LE PAYS DES HOMMES INTEGRE .

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 13:34, par Nabiiga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Merci à la France pour ce geste très louable mais n’oublions pas également que ce n’est pas un geste comme tout autre geste de bonne volonté et de bonne foi, mais bien un devoir de la part de la France envers le Burkina et tous les pays bidons qu’elle a créés car s’il y a une France moderne, développée et prospère c’est parce que nos parents et grand parents y ont laissé leurs peaux. Mon frère ainé est revenu en Haute Volta seulement en 1958, la guerre a pris fin en 1945. Je sais de quoi je parle. Bref, c’est bon mais c’est un devoir et non pas un don banal. La France doit faire mille fois plus. La France a un devoir de nous envoyer l’ascenseur. Voilà

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 13:46, par JoeJoe En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    MErci la France pour ce geste symbolique.
    Nous n’oublierons pas que les terroristes n’ont jamais été vaincus partout ou vous etes implantés , bien au contraire leur force s’accroit , Algerie, NIger , Mali et Lybie Syrie....
    Le Burkina Vaincra le terrorisme et s’en sortira grandit de cette épreuve.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 14:01, par J’ai peur de ce don En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    J’ai peur de ce don. Il faudra que des investigations soient faites sur tous ces 34 pick-up pour s’assurer qu’ils ne contiennent pas des appareils de repérage ou de géo-localisation et des appareils enregistreurs qui vont permettre à la France de localiser instantanément la position de nos soldats et ce qu’ils se disent et ce, pour le compte de leurs "amis ennemis" ou"ennemis amis" que sont les djihadistes-terroristes. Le jeu double, trouble et machiavélique de la France dans cette guerre contre les terroristes doit pousser à prendre ces dispositions.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 14:54, par saywe En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    les Pick up des ONG ne peuvent être utilisé contre cette guerre . un mendient doit être capable de refuser un cadeau.

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 20:06, par doumbia En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Regarder comment les millitaires generaux francais ils son en tenu de comba le notre...se geste de la france,c’t tou simplement pour nous endormir...vous savez combient de francs le Burkina paie a la france chaque annee ????? se geste c’t un dut normallement,c’t pas un dont (cadeau)...au temps de Sankara,les caisses de l’etat etait pleins...reveiller vous svp merci.

    Répondre à ce message

  • Le 12 octobre à 18:35, par BANOUGA Fils En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France remet 34 pick-up à l’armée burkinabè

    Le vrai problème de la plus part des personnes, en particulier certains africains d’aujourd’hui, c’est que nous refusons (ou nous avons la paresse) de mener une réflexion profonde sur les problèmes afin de trouver des vraies solutions à ces problèmes. Je ne vous apprend rien, ceux qui sont naïfs, ceux qui sont complices, ceux qui se battent réellement pour des lendemains meilleurs à toute la nation, nous sommes tous (pas un) victimes de ce système de pillages sauvages. Vous qui vous battez réellement pour des lendemains meilleurs à toute la nation, ne soyez pas étonner de voir des victimes qui applaudissent la cause de leur mal. Tôt ou tard ceux qui sont naïfs comprendront. En attendant, j’invite ces derniers à comprendre et à tirer des leçons avant qu’il soit trop tard. Bonne suite de programme à tout le monde !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
Attaque contre un convoi de SEMAFO : Le président du Faso décrète un deuil de 72 heures et annonce le recrutement de volontaires
Attaque de Boungou : Le ministre de la Défense, Chérif Sy, prend la température à Fada N’Gourma
Insécurité au Burkina : L’opposition appelle au rassemblement autour de la nation
Attaque contre un convoi de Semafo : l’ADF-RDA déplore l’incapacité du gouvernement à protéger les Burkinabè
Attaque contre un convoi de SEMAFO : LE MPP appelle les Burkinabè au sursaut patriotique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés