Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes : 43 associations reçoivent un financement du PNUD et de la Coopération danoise

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • mardi 8 octobre 2019 à 21h40min
Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes : 43 associations reçoivent un financement du PNUD et de la Coopération danoise

Ce mardi 8 octobre 2019, à Ouagadougou, le ministère en charge de la solidarité nationale, avec l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de la Coopération danoise a procédé à la remise de chèques à 43 associations des régions du Nord et du Sahel. Cette subvention s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase du projet de Création d’emplois pour les jeunes en situation post-crise dans les régions du Nord et Sahel (CREME2).

166 219 154 de FCFA. C’est le montant total des chèques remis à 43 associations dont 28 au Sahel et 15 au Nord par le ministère en charge de la solidarité nationale, avec le soutien technique et financier du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Coopération danoise pour la promotion de l’entrepreneuriat et la création d’emplois pour les jeunes. Ce projet CREME2 qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du projet de création d’emplois pour les jeunes en situation post-crise dans les régions du Nord et du Sahel vise à donner des solutions durables à travers la création et le renforcement de micro-entreprises.

À travers le projet CREME2, le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) entend accompagner le gouvernement dans la résolution de certaines crises en lien avec la résilience des communautés suite aux catastrophes naturelles et également à la réalisation des objectifs de développement durable(ODD).

Pour cette deuxième phase, le projet va intervenir dans 22 communes rurales de la région du Sahel et 8 communes rurales de la région du Nord afin de contribuer à promouvoir l’emploi décent et la protection sociale pour tous, en particulier les jeunes et les femmes. « Nous plaidons auprès de vous d’élargir le soutien à d’autres associations et nous vous donnons rendez-vous dans quelques mois pour venir constater l’impact de ce financement sur la vie des bénéficiaires » s’est réjoui Amadou Barry, représentant des bénéficiaires.

Amadou Barry le représentant des bénéficiaires

Pour permettre aux associations de bien utiliser ces subventions, elles ont bénéficié au préalable de renforcement de capacités en gestion de micro -entreprises. Cette subvention des projets contribuera dans les deux régions à mettre en place ou renforcer leurs unités de transformation. De ces subventions, il est attendu au total, la création d’au moins 600 emplois permanents par les associations ou organisations bénéficiaires. Pour le représentant résident du PNUD, Mathieu Ciwoela, « ce projet participe de la vision du plan stratégique 2018-2020 du PNUD qui est d’aider les pays à assurer simultanément l’élimination de la pauvreté et une réduction sensible des inégalités et de l’exclusion ».

Mathieu Ciwoela représentant résident du PNUD

Dans un contexte humanitaire difficile marqué par les déplacements des populations, les deux régions peinent à exister et voient leurs perspectives de développement ralentir. Face cette situation, CREME2 se veut une réponse d’urgence pour apporter des solutions aux populations affectées.

Le projet comprend deux actions principales, à savoir l’appui à la génération de revenus temporaires et à la réhabilitation d’infrastructures sociocommunautaires. A cela s’ajoutent la promotion de l’entrepreneuriat et la création d’emplois pour les jeunes et les femmes à travers le renforcement de leur capacité productive et la transformation des organisations. Pour Pierre Anselme Nikiéma, représentant le ministre en charge de la solidarité nationale, « vu le contexte humanitaire dans ces deux régions, cette réponse urgente et durable va contribuer au renforcement de la paix et des capacités de résilience des populations affectées ».

Dans la première phase du projet, 498 jeunes avaient reçu ces subventions. La plupart d’entre eux se sont pleinement investis dans l’entreprenariat et font des chiffres d’affaires qui varient entre 500 000 et 800 000 FCFA. C’est fort de ces acquis que le PNUD veut continuer à soutenir le gouvernement burkinabè dans ses efforts de lutte contre la pauvreté, l’extrémisme violent et la radicalisation des jeunes.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Drame de Yirgou : « Si vous prenez une piste dans la brousse, vous préférez croiser un lion qu’un humain », révèle le maire de Barsalgho au sujet de la psychose qui prévaut dans la localité
Incendie au marché de Nioko II : Les commerçants déplorent le retard accusé par les sapeurs-pompiers
Association Kouloum-Rassande (Bien vieillir) : un centre consacré au bien-être des personnes âgées
Ministère de l’Agriculture : Le projet ProValAB octroie du matériel agricole à six coopératives de la commune de Sabou
Art oratoire : Une compétition entre associations estudiantines lancée à Ouagadougou
Croix-Rouge : Plus de 490 millions pour soulager les populations vulnérables de la province du Boulkiemdé
Ouagadougou : Le marché de Nioko II ravagé par un incendie
IUTS : Les syndicats des forces de sécurité intérieure condamne son extension aux primes et indemnités
Education : Le Conseil régional du centre offre 1200 tables-bancs à la commune de Ouagadougou
Bolloré transport & Logistics expose son savoir-faire au salon international sur le coton et le textile
Promotion de la culture biologique : Le PASAAO forme 31 animateurs endogènes
Dori : Le président du Faso inaugure la gare routière et le CHR rénové
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés