Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Ecobank Burkina : Les travailleurs ont marché pour dire non aux cancers du sein et de la prostate

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 7 octobre 2019 à 12h10min
Ecobank Burkina : Les travailleurs ont marché pour dire non aux cancers du sein et  de la prostate

Les travailleurs d’Ecobank Burkina ont marché ce samedi 05 octobre 2019 à travers quelques artères de la ville de Ouagadougou pour sensibiliser les populations aux maladies non transmissibles, particulièrement le cancer du sein et celui de la prostate. Cette marche de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la Journée Ecobank qui est cette année à sa 7e édition.

Ils étaient nombreux les travailleurs d’Ecobank et le personnel d’appui à prendre le départ ce samedi 05 octobre 2019 à la place de la Nation de Ouagadougou pour une marche de sensibilisation contre les maladies non transmissibles, en particulier le cancer du sein et celui de la prostate. Durant une heure, ils ont arpenté quelques artères du centre-ville de Ouagadougou pour dire non à ces cancers qui font de nombreuses victimes dans notre pays.

Selon Fousséni Traoré, secrétaire général d’Ecobank Burkina représentant le directeur général, cette marche de sensibilisation est l’une des activités qui entrent dans le cadre de la 7e édition de la Journée Ecobank. Une journée institutionnalisée en 2013 par le groupe et qui est l’occasion pour la banque panafricaine de contribuer au développement des communautés locales dans les domaines de l’éducation et de la santé.

Fousséni Traoré, secrétaire général d’Ecobank Burkina, représentant le directeur général

Outre la marche de sensibilisation, Ecobank a remis un chèque de 10 037 000 F CFA au service Oncologie du CHU de Bogodogo. Ce qui permettra d’équiper le service en chaises électriques pour chimiothérapie équipées d’un pèse-personne et de trois pompes de perfuseur.

Un don apprécié à sa juste valeur par Dr Aboubacar Bambara, médecin cancérologue et chef de service Oncologie au CHU de Bogodogo. « C’est une belle initiative de Ecobank Day 2019 d’avoir pensé au cancer parmi les maladies non transmissibles. Aujourd’hui, le cancer est un problème de santé publique, parce que avons beaucoup de cas de cancer. Et pour notre service qui est le service phare où on prend en charge cette pathologie, on est content de venir participer à ce type d’initiative. Ce grand geste d’Ecobank va nous permettre d’améliorer la prise en charge de nos patients. Merci beaucoup à Ecobank d’avoir pensé à nous en ce mois d’octobre rose qui est un mois dédié à la lutte contre le cancer du sein, quand on sait aujourd’hui que le cancer du sein est au Burkina Faso, le premier cancer chez la femme. »

Dr Bambara ne manque pas d’indiquer que le dépistage est le meilleur moyen de lutte contre le cancer et d’inviter les femmes à le faire pour préserver leur santé. « Nous avons la chance d’être un des pays à rendre gratuit le dépistage des lésions précancéreuses du col de l’utérus et le cancer du sein. Aujourd’hui, une femme ne peut rester sans savoir comment faire son dépistage et l’auto examen du sein. Lorsque la maladie arrive à un stade avancé, c’est coûteux, c’est un poids social, donc il est important pour tout le monde d’avoir des gestes simples et se rapprocher des structures de santé pour de plus amples informations sur comment lutter contre le cancer. », a-t-il laissé entendre.

Dr Aboubacar Bambara, chef de service Oncologie au CHU de Bogodogo

La banque a également fait don de 100 bons de dépistage pour le cancer du sein et 50 bons de dépistage pour le cancer de la prostate le tout d’une valeur de 2 500 000 F CFA au personnel d’appui.

Et pour maintenir la sensibilisation durant tout le mois d’octobre, il sera distribué dans toutes les agences Ecobank des rubans de couleur rose pour le cancer du sein et des rubans de couleur bleu pour le cancer de la prostate.

La lutte contre les maladies non transmissibles ne s’arrête pas seulement à ce mois d’octobre pour la banque panafricaine. En effet, pour les trois prochaines années, Ecobank soutiendra la lutte contre les maladies non transmissibles qui comprennent outre le cancer, les crises cardiaques, les AVC, le diabète, etc.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 octobre à 16:30, par Sidzabda En réponse à : Ecobank Burkina : Les travailleurs ont marché pour dire non aux cancers du sein et de la prostate

    Election au Burkina Faso : la CENI commence la fraude
    Sur la page de la CENI, un communiqué pour le recrutement de 45 cadres d’appui a été lancé. Mais contre toute attente, pour recrutement, il n’en été pas le cas car personne n’a su quelles étaient les conditions à remplir pour être retenu ?
    Pour preuve ; après le dépôt des dossiers sans être invité à une autre forme d’entretien ; on assiste à la publication des résultats. selon certaines personnes bien introduites, ce sont les commissaires qui étaient chargés de guider leurs protégés à déposer les dossiers et à se faire recruter.
    Pour preuve, certaines personnes membres de partis politiques sont retenus.
    avec cette situation, ne vous étonné pas qu’il ait des fraudes pour les élections à venir car c’est la CENI elle-même qui a organisé cette fraude en commençant par le recrutement de ses cadres d’appui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Un dozo assassiné dans le Sourou
1er congrès burkinabè de santé publique : Plus de 800 participants et 244 communications attendus
Bobo-Dioulasso : Un drone finit son vol dans une concession
« Approche protection sociale sensible aux enfants » : L’ONG Save the Children plaide pour sa prise en compte dans les politiques communales à Dédougou
Cohésion sociale : Le Réseau des femmes leaders outille des femmes et des jeunes filles
Commune de Kongoussi : Le directeur régional de Plan International solidaire des déplacés internes
Festivités du 11 décembre 2019 : Le ministère en charge de l’Agriculture offre un dîner ‘’spécial’’ mets nationaux
Présence militaire étrangère au Burkina : Le MBDHP/Séno se pose des questions
Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala : 25 ans au service du bien-être des populations
Entrepreneuriat des jeunes : La Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours de 5000 porteurs de projets
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés