Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Journée internationale des personnes âgées : Une marche pour prendre un bol d’air

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 2 octobre 2019 à 23h32min
Journée internationale des personnes âgées : Une marche pour prendre un bol d’air

A l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, l’Association burkinabè de gériatrie et de gérontologie a convié les personnes du 3e âge, ce 1er octobre 2019, à une marche sportive suivie d’une séance d’aérobic. Des exercices pour rappeler l’importance de l’activité dans la vie de la personne âgée.

Le 1er octobre de chaque année est célébrée la Journée internationale de la personne âgée. C’est l’occasion pour l’Association burkinabè de gériatrie et de gérontologie de rappeler que « la vieillesse n’est pas une maladie ; on peut vieillir sainement et dignement. » Et pour cela, « les personnes âgées doivent éviter de rester seules et sans activités. » Pourtant, dans les familles, les personnes âgées se retrouvent dans la solitude.

Pour donner l’occasion aux séniors de faire un peu d’exercice physique, une marche a été organisée ce 1er octobre 2019. Partis de l’hôtel de ville de Ouagadougou, les « papis et mamies » ont marché en exerçant quelques mouvements physiques sporadiques, au rythme des sonorités des années 1960, jusqu’au stade Issoufou-Joseph-Conombo. Les mouvements exercés étaient souples. En fait, les personnes âgées ne doivent pas pratiquer n’importe quel sport. « Il faut choisir le type de sport à faire et recueillir le conseil de son médecin », recommande Pr Jan Gabriel Wango, président de l’Association burkinabè de gériatrie et de gérontologie.

La difficile prise en charge des personnes âgées

A ce jour, l’association déplore les conditions difficiles de prise en charge des personnes âgées au Burkina Faso. En effet, les services de santé ne disposent jusqu’à présent pas de gériatres, regrette Pr Jean Gabriel Wango. En attendant l’entrée en fonction des premiers gériatres, l’association elle entend poursuivre les négociations auprès des directions générales des centres hospitaliers en vue de bénéficier d’exonérations sur leurs frais de consultation et d’examens médicaux.
Pour le bien-être de la personne âgée, le président insiste sur l’importance d’un environnement sain et apaisé.

Cette première initiative est le déclic pour une vaste campagne que compte mener l’association. « Nous sommes en train de nous battre aux côtés du ministère de la Santé pour la construction de centre gériatrique où ils peuvent aller se recréer, lire les journaux ; bref, avoir des loisirs », confie Pr Jean Gabriel Wango.

A l’en croire, la couche sociale dont s’occupe son association est souvent atteinte par la démence qui est une détérioration progressive de l’intelligence et de la mémoire, les accidents vasculaires cérébraux. Et beaucoup d’études scientifiques ont démontré qu’avec le sport, ces personnes peuvent prévenir de nombreuses maladies.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS
Journée mondiale du diabète 2019 : « La lutte concerne chaque famille » (Léonie Lougué, ministre de la Santé)
Diabète au Burkina Faso : Plus d’un million de personnes touchées
Recrutement à la CNSS : « Nous avons foi que la lumière sera faite dans ce dossier et que les responsabilités seront situées », dixit le Réseau national de lutte anti-corruption
Région du Sahel : Les jeunes sensibilisés sur les stratégies intégrées du G5 Sahel
Recrutement de volontaires : « Si les terroristes nous poussent à prendre ces mesures, ça veut dire qu’ils ont déjà une longueur d’avance », Mamoudou Savadogo, spécialiste de l’extrémisme violent
Agriculture : Les acteurs examinent l’avant-projet de loi sur la gestion durable des sols
Centre-Nord : Le PNUD à la recherche de solutions endogènes pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes vulnérables
Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité
Situation sécuritaire au Burkina Faso : « Le Président Roch Kaboré doit démissionner et va démissionner », prédit le frère Christian Boglo
Planification participative pour une gestion plus inclusive et durable de l’eau en milieu rural : Un atelier pour présenter les résultats du projet
Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés