Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

TIC et Télécommunications : Les experts défrichent le terrain pour les ministres de la CEDEAO

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • mardi 1er octobre 2019 à 18h21min
TIC et Télécommunications : Les experts défrichent le terrain pour les ministres de la CEDEAO

En prélude à la 16e réunion des ministres en charge des télécommunications et technologies de l’information et de la communication de la CEDEAO, qui se tiendra le vendredi 4 octobre 2019 à Ouagadougou, les experts de l’espace communautaire se sont réunis, ce mardi 1er octobre, pour plancher notamment sur l’inclusion numérique, l’itinérance régionale et la lutte contre la cybercriminalité.

Le passage d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples passe aussi par une vision commune et holistique du développement des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication. Cette vision est partagée par les ministres du secteur dans l’espace ouest -africain, qui se retrouveront à Ouagadougou, la capitale burkinabè, le 4 octobre prochain, pour discuter des avancées enregistrées. Mais avant, place aux travaux préparatoires des experts, ce mardi.

Boureima Zerbo, membre au Conseil de régulation de l’ARCEP

Selon le représentant de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), Boureima Zerbo, l’un des principaux points sur lesquels les experts plancheront, sera la mise en œuvre du règlement sur l’itinérance régionale. La suppression des frais d’itinérance, rappelons-le, vise à faciliter la mobilité des populations à travers les TIC, en réduisant les coûts de communication lorsqu’un citoyen voyage dans la zone des Etats membres.

Cependant, certains Etats n’ont pas encore respecté l’échéance de mise en œuvre, à savoir le 30 juin 2019. « L’adoption d’un tel instrument est une initiative louable, depuis longtemps par les populations qui souffrent de la cherté des coûts de communication et surtout des pratiques commerciales souvent non transparentes en itinérance », a rappelé Boubacar Oldi Oumarou, secrétaire général du ministère en charge des postes et télécommunications du Niger.

Raphaël Koffi, représentant le Commissaire chargé des télécommunications et des technologies de l’information

Autre point à l’ordre du jour, c’est la politique d’accessibilité de la CEDEAO aux Télécommunications/TIC pour les personnes handicapées. Un défi majeur pour la Commission de la CEDEAO, selon Raphaël Koffi, représentant le Commissaire chargé des télécommunications et des technologies de l’information. Selon ce dernier, cette ambition de faire du numérique une chance pour tous, a conduit la Conférence des chefs d’État et de gouvernement à réviser et adopter, en décembre 2017, l’Acte additionnel sur le service et l’accès universel.

Une vue des experts

Pour une concurrence plus efficace sur les marchés des TIC dans les États membres de la CEDEAO, les projets de lignes directrices sur l’analyse des marchés et la recommandation sur les marchés pertinents tel que stipulé à l’article 19 de l’Acte Additionnel relatif à l’accès et l’interconnexion des réseaux et services dans le secteur des TIC, seront également examinés et adoptés par les experts.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prix de lutte anti-corruption : Les journalistes Aimé Nabaloum et Boniface Zagré sacrés
Institut supérieur de technologies (IST) : L’ONATEL offre 3 250 cartes SIM 4G aux étudiants
Filière karité : Le digital peut améliorer les rendements, selon une étude du Fonds d’équipement des Nations unies
Lutte contre le Covid-19 : Des journalistes outillés pour mieux faire passer l’information sur la maladie
Réseaux Facebook : La sécurité renforcée contre les profils malveillants sur Messenger
Burkina : Journalistes et communicateurs musulmans à l’école des finalités de la loi islamique
« Résomètre » : Une nouvelle application pour évaluer la performance des réseaux de téléphonie mobile
Ministère du Développement de l’économie numérique : Une plateforme unifiée pour appuyer la lutte contre le Covid-19
Godefroy Bazié, journaliste à la retraite : « Un journaliste, c’est la reconnaissance du public, et non celle de l’autorité ou des politiciens »
Région du Centre-Nord : Une radio relais à Barsalogho pour promouvoir les messages humanitaires
Médias publics : Le SYNATIC et l’AJB dénonce des velléités de remise en cause des acquis
Appui aux médias face au Covid-19 : Le Luxembourg donne l’exemple avec 5000 euros à chaque journaliste professionnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés