Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Burkina Faso : Le groupe parlementaire CDP se penche sur les enjeux des élections de 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 30 septembre 2019 à 00h23min
  Burkina Faso : Le groupe parlementaire  CDP  se penche  sur les enjeux des élections de 2020

L’insécurité grandissante au pays des hommes intègres préoccupe plus d’un. Les députés du groupe parlementaire CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) se sont interrogé sur les enjeux des élections qui se profilent à l’horizon dans un tel contexte. C’était à l’occasion des deuxièmes journées parlementaires de l’année, tenues du 26 au 28 septembre 2019 à Kaya.

« Enjeu des élections de 2020 dans le contexte sécuritaire actuel au Burkina Faso », c’est sous ce thème que les députés du groupe parlementaire Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont tenu leur deuxièmes journées parlementaires, du 26 au 28 septembre 2019 à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-nord.

Présidée par le président du groupe parlementaire, le député Alphonse K. Nombré, la cérémonie d’ouverture a connu la présence des membres du Bureau exécutif national, du Bureau politique national, des représentants des groupes parlementaires du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), du groupe parlementaire Renouveau démocratique et du groupe parlementaire Paix, justice et réconciliation nationale(PJRN), des autorités politiques, coutumières et des militants du parti.

Malgré sa démission du parti, Kadré Désiré Ouédraogo, ancien Premier ministre, a répondu présent à ces deuxièmes journées parlementaire en tant que personne ressource de la province.

Prenant la parole au nom de la section provinciale du CDP/ Sanmatenga, Salif Simporé a marqué sa reconnaissance au groupe parlementaire pour le choix du Sanmatenga pour abriter ces journées. A cette même occasion, Salif Simporé a marqué l’engagement de la section, malgré les pressions, à accompagner ses dirigeants : « Notre section provinciale est déterminée à accompagner le député Daniel Sawadogo dans toutes ses initiatives », a-t-il lancé. Et de souligné que : « nous faisons aussi une mention spéciale à M. Kadré Désiré Ouédraogo, ancien premier ministre pour son inestimable contribution au développement de la région du Centre-Nord »

Revenant sur le thème, le député Alphonse K. Nombré, président du groupe parlementaire, a relevé que « le Burkina Faso a connu des attaques terroristes qui ont occasionné un déplacement massif des populations ». Pour lui, « cette situation suscite des inquiétudes relatives à la tenue des prochaines élections présidentielles et législatives, d’où le thème de ces deuxièmes journées ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’ambassadeur Mélégué Traoré, l’assassinat de Thomas Sankara et la réaction du président soviétique, Gorbatchev
Journées parlementaires du groupe Renouveau démocratique : Grande mobilisation à Banfora
Présidentielle de 2020 : Le Rassemblement patriotique pour l’intégrité, RPI, ‘’décide’’ de soutenir Roch Kaboré
Révision du fichier électoral dans la Boucle du Mouhoun : 42 684 personnes enrôlées en neuf jours
Burkina : L’UPC invite le gouvernement à saisir la main tendue de Zéphirin Diabré, en acceptant une subvention rapide et générale de la Carte nationale d’identité burkinabè
Situation sécuritaire : Le CDP s’insurge contre « l’abandon des populations civiles »
Houndé : Les actions gouvernementales jugées satisfaisantes dans la province du Tuy
Réconciliation nationale : « Les lignes bougent dans le sens des conclusions du dialogue politique », apprécie l’opposition politique
Burkina : L’opposition politique déplore l’activisme politique du médiateur du Faso, Saran Séré
Politique : Le Faso autrement se félicite de son admission au Réseau libéral africain
PDIS-Laafia : « Le Burkina Faso ne va pas bien et nous en sommes tous responsables », dixit Jacob Tarpaga, président par intérim du parti
Élections de 2020 et 2021 au Burkina Faso : La Turquie offre environ 120 millions FCFA à la Commission électorale nationale indépendante
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés