Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

Agence de l’eau du Nakanbé : Les membres du conseil d’administration s’informent sur leurs rôles et responsabilités

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • mardi 24 septembre 2019 à 12h00min
Agence de l’eau du Nakanbé : Les membres du conseil d’administration s’informent sur leurs rôles et responsabilités

Les nouveaux membres installés du conseil d’administration de l’Agence de l’eau du Nakanbé (AEN) se sont réunis ce 24 septembre 2019 à Koudougou, province du Boulkiémdé, pour une session de mise à niveau. Durant quatre jours, les membres de cet organe de contrôle de la direction générale de l’agence s’informeront sur l’organisation et le fonctionnement des Groupements d’intérêt public (GIP), catégorie dont relève l’AEN, et le rôle de l’administrateur dans la vie de l’institution.

Installés en janvier 2019, ces 15 nouveaux membres du conseil d’administration de l’Agence de l’eau du Nakanbé (AEN) sont issus de divers domaines d’intervention. Soit cinq représentants de l’Etat, cinq représentants des collectivités territoriales et cinq représentants des différentes catégories d’usagers. La connaissance des règles de création et de fonctionnement des établissements publics de l’Etat n’est pas la chose la mieux partagée. Et les compétences dont ils disposent ne sont pas toujours en adéquation avec la fonction d’administrateur. D’où cette session de mise à niveau.

Habdoulaye Koudakidiga, président du Conseil do administration de l’Agence de l’eau du Nakanbé

Par cette démarche, douze modules de formation suivis d’échanges et d’exercices pratiques seront dispensés à ces administrateurs. Ces thématiques sont entre autres liées à la procédure financière, la démarche d’élaboration et d’adoption du rapport de gestion du conseil d’administration. A terme, l’initiative entend permettre aux administrateurs d’avoir les rudiments nécessaires pour exercer correctement leurs missions, souligne Habdoulaye Koudakidiga, président du conseil d’administration de l’AEN. En effet, ils proviennent de divers horizons, et ont des compétences qui ne sont pas toujours en adéquation avec la fonction d’administrateur, précise-t-il.

Laurent David Tiemtoré, un des formateurs

Pour le contrôle au quotidien des actions de la direction générale

Le conseil d’administration est reconnu comme l’un des organes de contrôle de l’action de la direction générale de sa structure. A cet effet, Laurent David Tiemtoré, un des formateurs, s’attachera à mieux faire connaître aux administrateurs ce que c’est qu’un EPE et, en particulier, un Groupement d’intérêt public (GIP), catégorie d’institution dont fait partie l’Agence de l’eau du Nakanbé.

« Il s’agit de voir en profondeur quelles sont les caractéristiques de cette catégorie d’établissements. Par la suite, il sera donné aux administrateurs des rudiments pour la gestion et le contrôle quotidien des actes posés par la direction générale. Notamment la préparation du budget, puisque c’est lui qui doit soumettre ledit document à l’examen et à l’approbation du comité du bassin ; la préparation du plan passation de marchés ; l’élaboration et l’examen du plan de gestion du compte administratif », a-t-il expliqué.

En attendant de disposer des rudiments pour la réalisation des documents de préparation, d’exécution et de réédition des comptes à l’adresse du conseil d’administration du comité du Bassin, ces administrateurs sont appelés à une assiduité au cours de la session.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion durable des terres : Des cas d’école dans la région du Plateau Central
Eau et assainissement : EAA outille des acteurs du secteur de l’eau sur la thématique du marketing et de la mobilisation sociale
Dégâts causés par les animaux sauvages : Le Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) indemnise 160 victimes
Lutte contre le changement climatique : Des jeunes analysent leurs contributions
Grande muraille verte : Betta, un village écolo dans le Plateau central
Autorité du bassin de la Volta : Un nouveau projet pour lutter contre la dégradation des écosystèmes et des eaux
Construction des barrages de Ouessa, Bassiéri et Banwaly : Les rapports d’études d’avant-projet passés à la loupe
Aires protégées au Burkina : Les acteurs se concertent pour sauver la biodiversité
Environnement : « Weoog-Paani », un projet pour mieux protéger les forêts
Ceinture verte de Ouagadougou : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales met en terre 800 plants
Eau et assainissement : Les parlementaires outillés sur l’Approche fondée sur les droits humains
Lutte contre le changement climatique : Le Fonds vert pour le climat outille les acteurs des Hauts-Bassins sur le mécanisme de financement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés