Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Institut français de Ouagadougou : La saison 2019-2020 lancée

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • dimanche 22 septembre 2019 à 23h23min
Institut français de Ouagadougou : La saison 2019-2020 lancée

A l’occasion de sa réouverture après la période de réfection, l’Institut français de Ouagadougou a organisé, ce vendredi 20 septembre 2019, une soirée dite de « lancement de la saison ». Cette soirée a été ponctuée par une exposition de mode et un concert live.

Patrick Hauguel,directeur de l’Institut Français de Ouagadougou

Après une période de fermeture pour raison de réfection, l’Institut français de Ouagadougou a rouvert ses portes au public. Et pour marquer l’évènement, une exposition de mode et un concert live de Floby étaient au programme. Cinq stylistes burkinabè de renom ont été sélectionnés pour présenter leurs collections au public. Il s’agit de l’amazone de la mode burkinabè, Koro DK ; Gérard couture ; la spécialiste des tenues traditionnelles dagara, la jeune styliste Rahiza Kaboré avec sa marque « Karah » ; le créateur de tenues urbaines Abdoul Ben Isaac Compaoré avec sa marque « Black » ; la styliste Carine Traoré avec sa marque « T. Bonty ». Ces stylistes ont été choisis pour leurs particularités.

Alex Zabsonré,membre du comité d’organisation de l’exposition de mode

Alex Zabsonré, membre du comité d’organisation de l’exposition, soutient que les marques choisies représentent toutes les facettes de la mode burkinabè. « Toutes les marques qui sont choisies pour l’exposition ont une spécificité. Nous avons du moderne, du contemporain, du traditionnel. C’est pour dire que dans la mode burkinabè, nous sommes très polyvalents. Les créateurs de notre pays font beaucoup de recherches », a-t-il expliqué.

Luc Hallade, Ambassadeur Français au Burkina Faso

Luc Hallade, le nouvel ambassadeur de la France au Burkina, dit ne pas être surpris de la créativité des stylistes burkinabè. « Je suis ravi que l’Institut français puisse, après quelques mois de fermeture, être le lieu d’accueil pour tous ces créateurs burkinabè ; c’est cela sa vocation. Plus il y aura des gens pour fréquenter l’institut, et mieux on aura réussi notre mission d’échanges en matière culturelle entre le Burkina et la France », a-t-il déclaré.

Prestation du chanteur Floby

Le « Baba national » pour le bouquet final

A la suite de l’exposition de mode, place a été faite au « Papa des orphelins », le chanteur Floby. L’artiste a clos l’évènement en offrant un concert live. Le « Baba national » a remâché ses plus grands titres et a fait danser un public très réceptif à sa musique.

Une réfection à plus d’un million d’euros

Dans le contexte sécuritaire fragile du Burkina Faso, l’Institut français dit avoir dépensé la somme d’un million d’euros pour sécuriser son bâtiment. Selon les dires de Patrick Hauguel, le directeur délégué de l’Institut français, cette réfection vise à « garantir la sécurité du public ».
Pour la saison 2019-2020, des innovations seront au rendez-vous. Des évènements culturels sont en cours de préparation au sein de l’institut.

Samirah Bationo (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festival Yeelba : Un rendez-vous pour valoriser la culture burkinabè en Italie
23e Festival de l’imaginaire : Yé Lassina Coulibaly fait la promotion des musiques traditionnelles du Burkina
Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (FITMO) : La 17e édition aura lieu du 26 octobre au 2 novembre 2019
Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) : Les professionnels du cinéma interpellent le ministre de la culture
Concours Istic’slam 2019 : Augustin Sandwidi déclaré meilleur slameur
Culture et art : Ouagadougou a sa biennale internationale de la sculpture
Cohabitation pacifique entre refugiés et communautés hôtes : Des réflexions pour poser les jalons du vivre-ensemble
SNC 2020 : Les Semaines régionales de la culture (SRC) se tiennent du 5 octobre au 15 décembre 2019
Artisans du Centre Wendpanga : « Malgré notre handicap physique, on ne baisse pas les bras »
Sotigui Awards 2019 : Des acteurs africains et de la diaspora se donnent rendez-vous à Ouagadougou
Artisanat d’art de Kalanexpo : L’esprit de la brousse burkinabè dans des créations uniques
3POL’AIR : Un coffret autobiographique de Yaya Onka
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés