Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Séjour de la Première Dame à Vienne : Ce fut une bonne et enrichissante mission !

Accueil > Diasporas • LEFASO.NET • samedi 21 septembre 2019 à 23h30min
Séjour de la Première Dame à Vienne : Ce fut une bonne et enrichissante mission !

Pour résumer en quelques mots le séjour de la Première Dame à Vienne, on peut, sans risque de se tromper, affirmer que ce fut une bonne et fructueuse mission. A la fin de son séjour autrichien, madame Sika Kaboré, s’est félicitée du bon déroulement de son agenda et de la richesse des différentes rencontres en termes d’expériences partagées et de perspectives de coopération avec des institutions, en matière de lutte contre le cancer, au profit du Burkina Faso. Elle a remercié l’ambassade pour la chaleur de l’accueil et a aussi traduit sa reconnaissance à l’Ambassadeur Dieudonné Kéré et au Dr Lassina Zerbo pour leur délicatesse.

C’est, en effet, sur une note de satisfaction que s’est achevé le séjour à Vienne de l’épouse du Président du Faso, madame Sika Kaboré. Ainsi qu’elle l’a si bien indiqué, cette première visite en Autriche a été une bonne opportunité pour elle de découvrir la Représentation du Burkina Faso dans « ce beau pays dynamique qu’est l’Autriche mais également d’avoir des rencontres fructueuses ».

En outre, faut-il le souligner, hormis sa participation au forum scientifique sur le cancer, tenu en marge de la 63ème session ordinaire de la Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) autour du thème : « Dix ans de lutte contre le cancer et la voie à suivre », la Première Dame a pris part à des rencontres bilatérales, accordé des audiences et effectué des visites de terrain.

Durant son séjour, l’épouse du Président Roch Marc Christian Kaboré s’est aussi rendue à l’Organisation pour le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) que dirige notre compatriote Lassina Zerbo. Elle n’a pas manqué d’être aux côtés de l’ambassade, de la Commission africaine de l’énergie nucléaire (AFCONE) et des amis du Burkina Faso pour mener le plaidoyer en vue de l’élection du Dr Lassina Zerbo à la tête de l’AIEA.

La dernière visite de la Première Dame s’est déroulée dans la matinée du jeudi 19 septembre 2018 à l’Institut de recherche sur le cancer de l’Université médicale de Vienne. Madame Sika Kaboré a été accueillie par le premier responsable de l’Institut, Pr Maria Sibilia, le Dr Michaela Fritz, Vice-recteur pour la Recherche et l’innovation de l’Université et leurs collaborateurs.

Après le mot de bienvenue de madame Fritz, l’épouse du Président du Faso s’est réjouie de cette visite qui lui permet de s’imprégner du travail qui est abattu dans cet Institut en matière d’ontologie et d’envisager si possible des pistes de future collaboration. Elle a fait une présentation des activités de la Fondation Kimi, qu’elle dirige au Burkina Faso, et des efforts faits par le gouvernement burkinabè dans le cadre de la lutte contre le cancer.

A l’issue de son allocution, le Pr Maria Sibilia a présenté l’Institut et ses quatre unités qui sont :
-  la tumorbiologie cellulaire et moléculaire ;
-  la progression des tumeurs et des métastases ;
-  l’oncologie expérimentale ;
-  la prévention du cancer et la sécurité chimique.

A sa suite, le Dr Anne Catharina Dressler, les Professeurs Walter Berger, Martin Filipits et Siegfried Knasmüller ont exposé tour à tour sur les questions relatives à la recherche sur la résistance du cancer, le développement des thérapies modernes ainsi que la nutrition et la prévention du cancer. L’Institut œuvre surtout dans la recherche, la formation et la prise en charge des patients. Il organise également des activités de sensibilisation sur le cancer. Il dispose d’un budget d’environ 7 à 8 millions d’euros. L’Université médicale de Vienne compte, entre autres, 8 000 étudiants, 28 départements cliniques et 11 centres de recherche.

On retiendra que le cancer est une maladie très complexe qui se cache dans le système immunitaire. Chaque cas est spécifique et nécessite un traitement personnalisé des patients. Selon les exposants, il y a encore beaucoup de travail à faire dans la lutte contre le cancer.

La recherche clinique est très onéreuse et il est nécessaire de construire des ponts entre chercheurs et cliniciens. L’espoir demeure permis quant à l’évolution positive des résultats de la recherche et du traitement. Toutefois, ont-ils indiqué, il convient d’œuvrer davantage à la prévention à travers essentiellement l’observation d’une certaine hygiène alimentaire. Car, 30 % des cancers sont causés par l’alimentation et pourraient être évités.

La Première Dame et les premiers responsables de l’Institut ont convenu de tracer les sillons pour une coopération technique avec le Burkina Faso. Aussi, leur a-t-elle adressé une invitation à se rendre au Faso.

L’agenda de madame Sika Kaboré s’est poursuivi dans l’après-midi avec des rencontres bilatérales et des audiences. Son séjour s’est terminé par un repas fraternel à la résidence de l’Ambassadeur Dieudonné Kéré. Ce fut l’occasion pour le Chef de mission diplomatique, les travailleurs de l’ambassade, le Dr Lassina Zerbo et son épouse, la déléguée au Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur (CSBE), le consul honoraire du Burkina Faso à Vienne, le coordonnateur de l’association des ressortissants du Burkina Faso en Autriche (ARBA), le ministre Urbain Ibrahim Coulidiati et la délégation des experts du Burkina Faso, présente à Vienne dans le cadre de la 63è session ordinaire de la Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique, d’échanger, en famille, avec la Première Dame.

Dans son allocution de bienvenue, l’ambassadeur Dieudonné Kéré s’est réjoui de la qualité des interventions de l’épouse du Président du Faso au cours des différentes activités auxquelles elle a pris part. Une fierté partagée et manifestée par de nombreuses délégations présentes à Vienne dans le cadre de la 63è session ordinaire de la Conférence générale de l’AIEA.

Le chef de la mission diplomatique a terminé son propos en rendant un hommage appuyé à la Première Dame, à l’épouse du Dr Zerbo, à son épouse et à toutes les femmes de l’ambassade pour leur engagement auprès de leurs époux. Car comme le dit le dicton, derrière un Grand homme se cache une grande dame.

Madame Sika Kaboré, pour sa part, a réitéré ses remerciements à l’ambassadeur Kéré et à son équipe pour la chaleur de l’accueil. Elle a félicité une fois de plus le Dr Lassina Zerbo pour le choix porté sur sa personne par l’AFCONE et le Burkina Faso en vue de briguer la direction générale de l’AIEA. Elle a émis le vœu de revenir à Vienne avec son époux, la Providence voulant, pour l’investiture du Dr Zerbo.

Prenant à son tour la parole, Dr Lassina Zerbo a tenu à féliciter la Première Dame pour son engagement dans la lutte contre le cancer et pour le bien-être de la femme burkinabè. Il a aussi remercié madame Sika Kaboré, l’ambassadeur Kéré et toute la famille rassemblée en cette occasion pour leur soutien et leur prière, depuis la déclaration de sa candidature, et également pour leur présence à ses côtés lors du lancement de sa campagne. « Avec la foi et vos énergies positives, nous réussirons », a-t-il conclu.

Simon YAMEOGO
Attaché à l’Ambassade du Burkina Faso à Vienne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée du Burkina à Yamoussokro : La culture burkinabè a été magnifiée
Candidature de Dr Lassina Zerbo à la tête de l’AIEA : Une vision pragmatique basée sur un programme ambitieux
Séjour de la Première Dame à Vienne : Ce fut une bonne et enrichissante mission !
Assassinat d’une Burkinabè à Tabou : Les condoléances de la Représentation diplomatique et consulaire du Burkina en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire/Burkina Faso : Une faîtière des opérateurs économiques burkinabè portée sur les fonts baptismaux à Abidjan
Visas invitation Schengen, entrée France : Aux larmes, étrangers !
Forum national de la diaspora : Les membres du comité de suivi des recommandations en session
Côte d’Ivoire : Réflexions et partage d’expériences sur l’organisation de la diaspora burkinabè
Journée de l’Afrique 2019 à Vienne : Pour plus de liberté, de dignité et de participation constructive
Journée de l’Afrique 2019 à Vienne : Pour plus de liberté, de dignité et de participation constructive
Coopération décentralisée : Le ministre de la Jeunesse rencontre des Volontaires burkinabè à Paris
Accident mortel en Côte d’Ivoire : L’ambassadeur du Burkina présente ses condoléances au député Bienvenue Bakiono
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés