Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Financement des PME : La Société Générale Burkina Faso signe une convention de plus de 16 milliards FCFA avec AFD/PROPARCO

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • vendredi 20 septembre 2019 à 23h34min
Financement des PME : La Société Générale Burkina Faso signe une convention de plus de 16 milliards FCFA avec AFD/PROPARCO

La Société Générale Burkina Faso (SGBF) a signé, ce mardi 17 septembre 2019, une convention de prêt de plus de 16 milliards de francs CFA, avec PROPARCO, la filiale de l’Agence de développement (AFD), dédiée au secteur, pour renforcer le financement des Petites et moyennes entreprises (PME) au Burkina.

Dans la stratégie de la Société générale Burkina Faso (SGBF), le financement des Petites et moyennes entreprises (PME) occupe une place importante. C’est ainsi qu’à travers son partenariat avec l’AFD/PROPARCO, elle a signé une convention de prêt de 25 millions d’euros soit 16.398.925.000 FCFA, pour financer l’économie nationale.

Ce financement permettra de renforcer durablement les fonds propres de la SGBF et d’accompagner la stratégie de croissance de la banque, notamment en faveur du segment des PME, précise l’accord.

Harold Coffi, directeur général de la SGBF

Selon le directeur général de la SGBF, Harold Coffi : « Ce prêt que nous contractons avec notre partenaire historique PROPARCO va permettre à la SGBF d’atteindre son objectif encore plus facilement. Cette somme nous donne le confort nécessaire pour pouvoir prêter aux PME, et même aux très petites entreprises burkinabè afin de faciliter leur développement ».

D’une durée de dix (10) ans, ce prêt va permettre à la SGBF de renforcer sa capacité à financer l’économie nationale.
Visiblement, cet acte vient renforcer la conviction de l’Agence française de développement (AFD) sur la question du développement d’un pays. « Nous sommes convaincus que le développement du pays ne peut se faire que si le secteur privé y participe activement et le financement des secteurs privés », a affirmé Tanguy Danieul, le directeur de l’AFD Burkina.

Tanguy Danieul, directeur de l’AFD Burkina

Collaboration entre la SGBF et PROPARCO

Les PME sont un fort relais de croissance des économies africaines. Elles représentent 90% des sociétés privées et embauchent 70% de la population rurale. Elles sont donc incontournables. La stratégie africaine de la Société Générale, ou l’initiative « GROW WITH AFRICA » lancée en Mars 2019 repose sur 4 grands piliers, dont l’un est tout naturellement l’accompagnement des PME. Et la matérialisation de cet accompagnement se fait dans les différentes filiales Société Générale d’Afrique par l’ouverture des « Maison des PME » ; Cette structure s’entoure de partenaires forts et crédibles à l’image de PROPARCO, filiale du l’Agence Française de développement, qui apporte des appuis financiers aux PME.

La signature du présent prêt entre SGBF et PROPARCO s’inscrit donc dans la droite ligne de cette vision stratégique.
En outre, les deux structures travaillent pour la signature « une garantie de portefeuille pour un maximum de 10 millions d’euro (environ 6 milliards FCFA) » dans un futur proche. Ce nouveau partenariat, selon la SGBF, va permettra un cofinancement des opérations sur des opportunités d’affaires.

Sur les conditions d’accès aux crédits

A en croire Harold Coffi, la maison de la PME offre services non financiers à tout ce qui est éducatif (formation) et octroie des crédits. Pour bénéficier d’un crédit de la SGBF, il faut avoir un projet et venir le présenter à la Maison de la PME. Après une étude du projet, le crédit sera octroyé, précise Harold Coffi.

Après une année d’existence, la SGBF dresse un bilan satisfaisant de la Maison de la PME, dont le nombre des partenaires ne cessent d’augmenter. « Pour une première année, nous sommes assez satisfaits. Nous estimons qu’il reste beaucoup à faire, c’est la raison pour laquelle ce prêt que nous avons contracté avec PROPARCO devrait nous permettre d’atteindre les résultats attendus », a indiqué le DG de la SGBF.

Présentation de PROPARCO

La PROPARCO est une filiale de l’Agence française de développement (AFD), qui existe depuis 1978. Selon Tanguy Danieul, le but de la PROPARCO est de financer les entreprises du secteur privé soit en faisant des crédits soit en prenant des participations dans le capital des entreprises donc en étant actionnaire.

Une photo de famille

La SGBF est le premier partenaire de la PROPARCO au Burkina Faso, rappelle l’AFD-PROPARCO. La SGBF est une filiale d’un acteur de premier plan des services financiers en France, en Europe et dans le monde : le groupe Société Générale.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontre nationale Etat/Secteur privé : Un cadre d’échanges en vue d’améliorer le climat des affaires
Semaine africaine de la microfinance : Plus de 700 participants attendus à Ouagadougou
2e Compact du MCC : Les procédures de passation de marché expliquées aux entreprises burkinabè
Secrétariat Permanent pour la Promotion de la Microfinance : le groupe de travail sur la finance digitale tient sa réunion introductive
20e rapport Africa’s Pulse de la Banque mondiale : Le secteur des services a perdu de son élan et la croissance du secteur agricole est restée atone
Accès des femmes à la terre au Burkina : Les enjeux économiques en réflexion
Fermeture des frontières nigérianes : Des importateurs burkinabè affectés par la mesure
DIACFA Automobiles présente ses camions Renault Truck aux clients
Projet d’aménagement et de valorisation de la plaine de la Léraba : La BAD apporte 21 milliards de F CFA
Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques : Des documents pour améliorer la gestion des moyens de l’Etat
Revue de l’actualité économique : Guéguerre entre des traders et Coris Bank
Chambre de commerce et d’industrie : La Semaine de l’intelligence économique pour la promotion des entreprises burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés