Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Coopération : « Nous devons expliquer pourquoi nous sommes là », Luc Hallade, nouvel ambassadeur de France au Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • vendredi 20 septembre 2019 à 13h30min
Coopération : « Nous devons expliquer pourquoi nous sommes là », Luc Hallade, nouvel ambassadeur de France au Burkina

Le nouvel ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, a organisé un cocktail de presse le jeudi 19 septembre 2019 à la résidence de France. Il a saisi l’occasion pour exprimer sa « disponibilité » tout en appelant les médias à leur « rôle constructeur ».

« Je suis à votre disposition, vous êtes pour moi, des éléments essentiels de la collaboration de la France avec le Burkina Faso, parce vous êtes des médias, c’est-à-dire constructeurs », a-t-il lancé aux médias. Sans détour, Luc Hallade qui s’est dit « réaliste », a également expliqué que les informations souvent données sur la France ou sur les relations franco- burkinabè sont « brouillées » voire « agressives ».

Par cet état de fait, le nouvel ambassadeur croit qu’il faut « mieux communiquer », puisque, dit-il, « il y a une part de notre « responsabilité ». Et, c’est à juste titre qu’il a initié cette rencontre pour « nouer un premier contact », afin d’assurer aux hommes de médias « sa disponibilité pour mieux communiquer », mais aussi expliquer « pourquoi sommes là ».

Dans la foulée, il a dit qu’il plaçait son mandat sous le signe de « l’espoir », avant d’expliquer qu’il rendait souvent visite à ses homologues ambassadeurs pour « trouver des convergences afin d’appuyer le Burkina Faso ». Selon toujours ses propos, pour lever les malentendus en termes de communication, il s’avère important d’expliquer ce que fait la France et pourquoi elle est là.

Luc Hallade a expliqué qu’il « a fait sa carrière en Afrique et a même épousé une Africaine ». Il est donc nanti d’une expérience en matière de diplomatie, et entend user de cette expérience pour faire bouger les choses. Même s’il a reconnu ne pas posséder « de bâton magique ».

Pour expliquer les malentendus à la jeunesse, Luc Hallade envisage « aller vers les jeunes pour répondre aux critiques ; répondre aux interrogations ».

Edouard K. Samboe
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération décentralisée : Le maire Béouindé au séminaire des maires des villes du Maghreb et du Sahel
Le Burkina Faso et l’Union Africaine lancent la campagne de « confinement de la houe au musée »
Sixième conférence de reconstitution du Fonds mondial : Roch Marc Christian Kaboré satisfait de la participation du Burkina Faso
Accès à l’éducation : Le Burkina, le Mali et le Niger signent un partenariat avec la Fondation Stromme
25 ans de l’UEMOA : Un forum scientifique sur le défi de la libre circulation des personnes et des biens dans un espace communautaire sécurisé
Burkina- Allemagne : La 5e édition du Festival Woka-Kuma à Berlin a eu lieu du 26 au 29 septembre 2019
Restructuration de l’Union Africaine : Les amendements et observations du Burkina en préparation à Koudougou
Tamotsu Ikezaki, ambassadeur du Japon : « Le Burkina recevra des équipements sécuritaires d’une valeur de 3 milliards 250 millions de F CFA »
Coopération décentralisée : Le Premier ministre rassure les ONG belges intervenant au Burkina
Inclusion numérique : Les ministres de la CEDEAO en réunion à Ouagadougou
Centre parlementaire canadien : Du matériel d’une valeur de 35 millions de F CFA pour appuyer le CFOP
Diplomatie : L’Ambassadeur américain à l’université Norbert Zongo et chez le chef d’Issouka
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés