Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Financement des petites et moyennes entreprises : La COFINA s’installe au Burkina

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • mercredi 18 septembre 2019 à 22h00min
Financement des petites et moyennes entreprises : La COFINA s’installe au Burkina

COFINA Burkina est la filiale du groupe de la Compagnie financière africaine (COFINA) qui ouvrira en octobre prochain ses portes au « pays des hommes intègres ». En prélude à cette arrivée, les responsables de l’entreprise ont présenté à la presse leurs futurs axes d’intervention, ce 18 septembre 2019 à Ouagadougou.

La filiale Cofina Burkina devra officiellement entamer ses activités en octobre 2019. D’ores et déjà, les responsables de la nouvelle entreprise de microfinance campent le décor. Ce nouvel établissement financier compte offrir un méso financement à des secteurs d’activités qui n’en bénéficient pas jusqu’à ce jour. En outre, elle aidera à la formalisation des entreprises informelles et octroiera des crédits à celles qui en feront la demande. Ce, dans l’objectif de permettre aux petites entreprises freinées par l’absence de garantie auprès des banques classiques, de bénéficier de crédits pour se développer.

Cette approche est perçue comme une marque de confiance pour les organisations patronales du Burkina, en dépit de la situation sécuritaire difficile. « Dans le contexte que nous vivons, nous avons besoin d’investisseurs étrangers et que des gens s’intéressent à notre pays », se réjouit Mamady Sanoh, premier vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina. Les responsables de la COFINA croient que le Burkina a des atouts, notamment une stratégie d’inclusion financière qui se met en place.

Investir dans les PME pour l’avenir

Au Burkina, les PME constituent le socle de l’économie mais bénéficient de moins de 6% des financements, regrette Jean Luc Konan, président de la COFINA. D’où le choix orienté vers ces catégories d’entreprises, sans lesquelles il n’y aura pas de multinationales africaines demain. « Il nous revient alors de faire leur travail pour qu’il y ait des micro entreprises demain », a-t-il poursuivi. Les PME et les entreprises à l’africaine (celles ne disposant pas d’états financiers structurés) sont l’avenir, ajoute-t-il.

Cet établissement qui arrive dans un secteur en plein développement au Burkina Faso, promet de travailler en partenariat avec les institutions financières déjà installées. Néanmoins, il serait utopique de penser que l’on peut offrir des crédits à tous les demandeurs, précise Jean Luc Konan : « On ne pourra donner de crédits qu’à ceux qui seront capables de renforcer leurs entreprises et de rembourser ».

Ce sont des crédits allant de 0 à 300 millions de FCFA que COFINA compte mettre à la disposition des PME. La filiale burkinabè de la COFINA démarre avec un capital de 500 millions de FCFA. Le Burkina Faso est le 7e pays à accueillir la COFINA après la Guinée Conakry, le Mali, le Sénégal, le Gabon, la République démocratique du Congo et la Côte d’Ivoire.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Entrepreneuriat agricole : La Suisse apporte plus de cinq milliards F CFA au Burkina
Eau et énergie : La BAD et le Burkina signent une convention de 42 milliards F CFA
Gouvernance économique : le ministère de l’économie lance officiellement les travaux de la plateforme intégrée « SI N@folo »
Coopération : La Banque mondiale investira 7,5 milliards de dollars au Sahel, entre 2020 et 2023
7e édition du forum Africallia : Au moins 500 participants attendus à Ouagadougou, du 27 au 29 mai 2020
Accompagnement du secteur privé : Le ministère de l’Economie renforce sa collaboration avec la Maison de l’entreprise
Entreprenariat féminin : La plateforme « 50 millions de femmes ont la parole » lancée
Economie : la Bank of Africa Burkina s’offre un bâtiment flambant neuf pour abriter son siège
Bolloré Transport & logistics BURKINA FASO : 2020 commence avec des médailles pour collaborateur
L’USAID et United Bank for Africa signent un protocole d’accord sur les objectifs du commerce et de l’investissement bidirectionnels de Prosper Africa
Alliance Borderless : Une rencontre conjointe pour faciliter les échanges commerciaux entre Ouangolodougou et Niangoloko
Contrôle interne au ministère de l’économie : aucune direction n’a une maturité de contrôle interne optimisée, selon une mission de l’inspection des finances
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés