Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Filière sésame : Les acteurs de l’Est plaident pour une amélioration du cadre politique et règlementaire de la filière

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 18 septembre 2019 à 15h00min
Filière sésame : Les acteurs de l’Est plaident pour une amélioration du cadre politique et règlementaire de la filière

Le groupe de plaidoyer pour l’amélioration du cadre politique et règlementaire de la filière sésame, dans le cadre d’une caravane de plaidoyer, a rencontré les acteurs terrain de la région de l’Est, le lundi 16 septembre 2019 à Fada N’Gourma, afin de partager le message de plaidoyer. Cette activité de plaidoyer est mis en œuvre par l’INTERSEB avec l’appui de Lutheran World Relief dans le cadre du projet SESAME financé par le l’USDA (Département de l’Agriculture des Etats Unis)

Dans le but d’inciter les décideurs à initier des reformes visant à améliorer le cadre réglementaire de commercialisation de la chaîne de valeur du sésame, les acteurs de la filière sésame étaient en conclave le lundi 16 septembre 2019, dans la salle de conférence de l’hôtel Panache à Fada N’Gourma.

L’atelier dénommé « Caravane de plaidoyer » a connu la présence des acteurs terrain de la filière et des autorités de la région de l’Est. L’objectif de la rencontre était de partager le contenu du message de plaidoyer en vue de son appropriation par les acteurs et les partenaires. Aussi, les préoccupations des acteurs permettront de renforcer le plaidoyer qui sera soumis bientôt au Premier ministre du Burkina Faso.

Selon Yempabou Kouldiati, premier vice-président de I’interprofession sésame du Burkina Faso, sa structure nourrit l’ambition de développer le potentiel du secteur sésame afin d’augmenter la production et les possibilités d’emploi et d’auto-emploi des producteurs, des transformateurs et exportateurs, et de générer de multiples sources de revenus pour améliorer la sécurité économique des ménages et apporter des ressources à l’Etat.

En effet, l’Interprofession sésame du Burkina (INTERSEB) fédère l’ensemble des acteurs de la filière (producteurs, collecteurs, acheteurs, conditionneurs, transporteurs, exportateurs, transformateurs et fournisseurs de services) afin de leur permettre de tirer plus de bénéfices de leurs activités.

Ensuite, Yempabou Kouldiati a expliqué que le plaidoyer mené est une approche de communication citoyenne consistant en différentes méthodes et techniques visant à influencer la prise de décisions aux niveaux local, provincial, national et international, et qui favorise des changements par la prise de mesures, en particulier des textes législatifs ou réglementaires.

Il a souligné que dans un contexte de marché international exigeant, la filière sésame se trouve confrontée à des contraintes qui se répercutent sur toute la chaîne de valeur, notamment l’accès aux crédits et aux intrants de qualité, le faible niveau d’organisation et de professionnalisme des acteurs, la qualité du sésame burkinabè et l’insuffisance du cadre politique et réglementaire de la filière sésame.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumaila Sana
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journées nationales de la qualité : Faire de la qualité, le levier de la transformation structurelle de l’économie burkinabè
Journée internationale de la femme rurale : Vers l’abandon de la houe manuelle au profit de la mécanisation de l’agriculture
Transfusion sanguine : Vers une utilisation rationnelle des produits sanguins labiles
5e Recensement général de la population et de l’habitat : Le bien-fondé de l’opération expliqué à la population du Sahel
Enseignement supérieur : L’Association pour un développement durable (ADD) remet des bourses à 50 étudiants
Soixantième anniversaire de l’école primaire publique de Douna : Le Comité d’organisation lance les activités à Douna
Interdiction de la marche anti-impérialiste à Ouagadougou : Le Balai citoyen dénonce « une dérive progressive, insidieuse et dangereuse du régime vers l’arbitraire »
Education dans le Soum : Le grand abandon de l’Etat
Affaire charbon fin : « Le temps ne changera rien aux faits », clame Me Rodrigue Bayala, conseil de l’Etat burkinabè
Commémoration du 15 -octobre : Thomas Sankara raconté par sa sœur Colette
Situation des enfants au Burkina : Trois questions à la Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, Dr Anne Vincent
Festival « Un vent de liberté » : La MACO était en fête
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés