Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

ENAREF : L’impact de la démographie sur l’économie burkinabè ouvre la série des soutenances

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • mardi 17 septembre 2019 à 14h30min
ENAREF : L’impact de la démographie sur l’économie burkinabè ouvre la série des soutenances

La série des soutenances a débuté le lundi 16 septembre 2019 à l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF). Au total, 113 candidats au titre de conseillers des affaires économiques vont défendre leurs recherches devant des jurys constitués pour l’occasion.

C’est maintenant une tradition. A chaque fin de formation, les élèves de l’ENAREF présentent leurs mémoires devant des jurys en vue de l’obtention du grade de Conseillers des affaires économiques. Depuis ce lundi 16 septembre, le coup d’envoi de la série des soutenances a été donné.

« Au-delà d’une tradition que l’Ecole nationale des régies finaicères respecte, c’est toujours un moment important dans la formation des élèves, qu’ils puissent s’exprimer sur leur travail », a indiqué Abel Somé, Secrétaire général du ministère de l’Economie, des finances et du développement.

La croissance démographique et l’économie en entrée

Pour donner le ton de ces soutenances, l’élève Assami Belem a présenté son travail sur l’« Analyse de l’impact de la croissance démographique sur la croissance économique au Burkina Faso ». Dans son développement, l’impétrant a d’abord fait remarquer que de 1985 à nos jours, la population burkinabè compte plus d’individus. En les classant par catégories d’âges, il a souligné que ceux qui ont moins de 15 ans et ceux de plus de 65 ans constituent des goulots au développement du Burkina en ce sens qu’ils ont besoin d’assistance. Par contre, ceux dont l’âge est compris en 15 ans et 64 ans sont les moteurs de l’économie burkinabè. Ils jouissent de la force de travail nécessaire.

Pour cela, Assami Belem a préconisé que si la démographie peut être un avantage pour le Burkina en termes de développement, elle doit être bien maitrisée. Les jeunes qui constituent le poumon de l’économie burkinabè donc de son développement, doivent être bien formés, bien portants et surtout disposer d’un cadre qui leur offre du travail. « Si ces conditions ne sont pas réunies, la jeunesse devient une bombe à retardement », a-t-il martelé.

Le choix du thème, très apprécié par les membres du jury qui lui ont décerné la note de 15/20, s’explique selon l’impétrant, la volonté de mettre à la disposition des gouvernants un outil qui pourra les guider dans leurs décisions.

Jusqu’au samedi 21 septembre, 113 élèves vont passer devant des jurys pour exposer et défendre leurs recherches.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontre nationale Etat/Secteur privé : Un cadre d’échanges en vue d’améliorer le climat des affaires
Semaine africaine de la microfinance : Plus de 700 participants attendus à Ouagadougou
2e Compact du MCC : Les procédures de passation de marché expliquées aux entreprises burkinabè
Secrétariat Permanent pour la Promotion de la Microfinance : le groupe de travail sur la finance digitale tient sa réunion introductive
20e rapport Africa’s Pulse de la Banque mondiale : Le secteur des services a perdu de son élan et la croissance du secteur agricole est restée atone
Accès des femmes à la terre au Burkina : Les enjeux économiques en réflexion
Fermeture des frontières nigérianes : Des importateurs burkinabè affectés par la mesure
DIACFA Automobiles présente ses camions Renault Truck aux clients
Projet d’aménagement et de valorisation de la plaine de la Léraba : La BAD apporte 21 milliards de F CFA
Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques : Des documents pour améliorer la gestion des moyens de l’Etat
Revue de l’actualité économique : Guéguerre entre des traders et Coris Bank
Chambre de commerce et d’industrie : La Semaine de l’intelligence économique pour la promotion des entreprises burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés