Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Insécurité au Centre-Nord : Les déplacés internes de Barsalogho reçoivent le réconfort du Cheick Ahmado Sawadogo

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 16 septembre 2019 à 11h00min
Insécurité au Centre-Nord : Les déplacés internes de Barsalogho reçoivent le réconfort du Cheick Ahmado Sawadogo

Face à la menace terroriste à laquelle la région du centre-nord est soumise depuis un certain temps, et qui a occasionné d’énormes conséquences avec des milliers de déplacés, la psychose règne toujours dans la commune de Barsalogho. Pour remonter le moral de ses frères, le cheick Ahmado Sawadogo y était le dimanche 15 septembre 2019.

Apporter son soutien et exprimer sa compassion aux personnes déplacées et aux autorités administratives, coutumières et religieuses de sa commune, suite aux attaques terroristes perpétrées depuis un certain temps dans la région du Centre-nord, dont la zone nord de Barsalogho. Tel est l’objet de la visite du natif du secteur 4 de Barsalogho, Cheick Ahmado Sawadogo, ce dimanche 15 Septembre 2019.

Accompagné d’une forte délégation de Ouagadougou, le Cheick et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie et d’encouragement aux autorités de la commune, notamment le Commandant de la brigade de gendarmerie, le maire de la commune et le chef coutumier de Barsalogho. Pour le Naaba Guiguemdé de Barsalogho, l’initiative de leur fils est un réconfort moral pour toute la population : « C’est pendant tes moments difficiles que tu reconnais ta famille et tes vrais amis », a-t-il lancé avant d’ajouter : « Votre venue ici ce matin nous remonte le moral car nous savons que nous ne sommes pas abandonnés et nous avons de dignes fils qui se soucient de la situation de leurs parents »

Avant de se rendre à la mosquée du secteur 4, pour une prière, le Cheick et sa délégation se sont rendus au Centre d’éducation de base et non formelle (CEBNF) de Barsalogho pour une remise de dix (10) tonnes de maïs et d’un forage au maire de Barsalogho pour venir en aide aux personnes déplacés internes. Un don qui vient à point nommé au regard de l’afflux migratoire de la population.

« Le don de notre frère est venu au bon moment car à nos jours, la commune de Barsalogho accueille plus de 50 000 déplacés venus des 35 villages de la commune et de 12 villages d’autres communes telles que Dablo, Arbinda, Tongomaël et Pissila. Nous le remercions grandement », a déclaré Abdoulaye Pafadnam, maire de la commune de Barsalogho, qui avait à ces côtés l’action sociale, la police et la gendarmerie de Barsalogho.

Et pour joindre l’utile à l’agréable, le Cheick et l’ensemble de la délégation se sont rendus à la mosquée de Goudousse, secteur 4 de Barasalogho, pour implorer le Tout -puissant afin que règne la paix dans la commune, la région et partant le Burkina Faso tout entier.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya

Vos commentaires

  • Le 17 septembre 2019 à 10:15, par TANGA En réponse à : Insécurité au Centre-Nord : Les déplacés internes de Barsalogho reçoivent le réconfort du Cheick Ahmado Sawadogo

    Bravo et merci Cheick Ahmado,
    Je ne suis pas de la région mais votre initiative me rend joyeux.
    Je profite de cette occasion pour dire à tous les Burkinabé que chacun a un village, que qui aime sont peuple aime tous les autres peuples. Par conséquence, il nous faut chacun se retourner pour voir ce que nous avons fait pour notre village ; si notre village n’est pas dans l’urgence alors que nous fassions quelque chose pour les villages qui en ont besoin.
    Il ne sert à rien de se pavaner dans nos villes avec de grosses cylindrées alors que dans nos village ça ne va pas ; SI NON C’EST HARAME !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
AN I de l’assassinat de Fahadou Cissé et Hama Balima : Des corps toujours en attente d’autopsie
Droits humains : L’association Suuda Baaba « retrace la tragédie peule au Burkina »
Journée mondiale sans tabac : Afrique contre le tabac (ACONTA) invite chaque acteur à agir dans la lutte
Journée Mondiale de l’enfance : Les enfants doivent retrouver le chemin de l’école en toute sécurité
Covid-19 : La Coalition de la campagne "Mon Lait est Local" renvoie à octobre 2020 la célébration de la Journée Mondiale du Lait
Présumés terroristes morts à Fada N’Gourma : Le MBDHP appelle les autorités politiques à prendre conscience de l’extrême gravité des dérives
Agriculture : les chenilles légionnaires refont surface dans la commune de Gaoua
Cour d’appel de Ouagadougou Vs Bâtonnier de l’ordre des avocats : La prestation de serment d’un stagiaire serait la cause de la mésentente
Concours professionnels : Des journalistes testent la plateforme de composition en ligne
Cour d’appel de Ouagadougou Vs Bâtonnier de l’ordre des avocats : La guerre des tranchées a commencé
Achèvement de l’année scolaire 2019-2020 au Burkina : Le ministère en charge de l’éducation nationale demande l’accompagnement de tous les acteurs
Reprise des cours : Le ministère de la santé accompagne le département en charge de l’éducation avec 80 lave-mains
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés