Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le Sage donne tous ses soins à la racine. La piété filiale et lе rеsресt еnvеrs lеs suрériеurs sοnt lа rасinе dе lа vеrtu. » Confucius

Insécurité au Centre-Nord : Les déplacés internes de Barsalogho reçoivent le réconfort du Cheick Ahmado Sawadogo

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 16 septembre 2019 à 11h00min
Insécurité au Centre-Nord : Les déplacés internes de Barsalogho reçoivent le réconfort du Cheick Ahmado Sawadogo

Face à la menace terroriste à laquelle la région du centre-nord est soumise depuis un certain temps, et qui a occasionné d’énormes conséquences avec des milliers de déplacés, la psychose règne toujours dans la commune de Barsalogho. Pour remonter le moral de ses frères, le cheick Ahmado Sawadogo y était le dimanche 15 septembre 2019.

Apporter son soutien et exprimer sa compassion aux personnes déplacées et aux autorités administratives, coutumières et religieuses de sa commune, suite aux attaques terroristes perpétrées depuis un certain temps dans la région du Centre-nord, dont la zone nord de Barsalogho. Tel est l’objet de la visite du natif du secteur 4 de Barsalogho, Cheick Ahmado Sawadogo, ce dimanche 15 Septembre 2019.

Accompagné d’une forte délégation de Ouagadougou, le Cheick et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie et d’encouragement aux autorités de la commune, notamment le Commandant de la brigade de gendarmerie, le maire de la commune et le chef coutumier de Barsalogho. Pour le Naaba Guiguemdé de Barsalogho, l’initiative de leur fils est un réconfort moral pour toute la population : « C’est pendant tes moments difficiles que tu reconnais ta famille et tes vrais amis », a-t-il lancé avant d’ajouter : « Votre venue ici ce matin nous remonte le moral car nous savons que nous ne sommes pas abandonnés et nous avons de dignes fils qui se soucient de la situation de leurs parents »

Avant de se rendre à la mosquée du secteur 4, pour une prière, le Cheick et sa délégation se sont rendus au Centre d’éducation de base et non formelle (CEBNF) de Barsalogho pour une remise de dix (10) tonnes de maïs et d’un forage au maire de Barsalogho pour venir en aide aux personnes déplacés internes. Un don qui vient à point nommé au regard de l’afflux migratoire de la population.

« Le don de notre frère est venu au bon moment car à nos jours, la commune de Barsalogho accueille plus de 50 000 déplacés venus des 35 villages de la commune et de 12 villages d’autres communes telles que Dablo, Arbinda, Tongomaël et Pissila. Nous le remercions grandement », a déclaré Abdoulaye Pafadnam, maire de la commune de Barsalogho, qui avait à ces côtés l’action sociale, la police et la gendarmerie de Barsalogho.

Et pour joindre l’utile à l’agréable, le Cheick et l’ensemble de la délégation se sont rendus à la mosquée de Goudousse, secteur 4 de Barasalogho, pour implorer le Tout -puissant afin que règne la paix dans la commune, la région et partant le Burkina Faso tout entier.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya

Vos commentaires

  • Le 17 septembre à 10:15, par TANGA En réponse à : Insécurité au Centre-Nord : Les déplacés internes de Barsalogho reçoivent le réconfort du Cheick Ahmado Sawadogo

    Bravo et merci Cheick Ahmado,
    Je ne suis pas de la région mais votre initiative me rend joyeux.
    Je profite de cette occasion pour dire à tous les Burkinabé que chacun a un village, que qui aime sont peuple aime tous les autres peuples. Par conséquence, il nous faut chacun se retourner pour voir ce que nous avons fait pour notre village ; si notre village n’est pas dans l’urgence alors que nous fassions quelque chose pour les villages qui en ont besoin.
    Il ne sert à rien de se pavaner dans nos villes avec de grosses cylindrées alors que dans nos village ça ne va pas ; SI NON C’EST HARAME !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lycée Nelson Mandela de Ouagadougou : Les élèves et le personnel à l’école des règles de sécurité
Burkina : Le Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques célèbre ses 30 ans
ENAM : 1 641 nouveaux diplômés prêts à servir l’administration publique
Dori : L’Union fraternelle des croyants fête son jubilé d’or
Semaine nationale de la citoyenneté : La 16e édition met l’accent sur la contribution du citoyen à l’unité nationale
Rentrée scolaire 2019-2020 : Le SYNATEB dénonce des « sanctions déguisées jamais égalées dans le secteur de l’éducation au Burkina »
Protection de l’enfance : Christian Children’s Fund of Canada (CCFC) devient Children Believe
Justice : Un internaute mis aux arrêts pour incitation à la haine sur le réseau social Facebook
5e Recensement général de la population et de l’habitation : L’INSD rassure les populations des Hauts-Bassins sur les mesures sécuritaires prises
Interopérabilité des systèmes d’information : Des acteurs se familiarisent avec le référentiel
Barrage de Samendéni : En attendant le président du Faso
Province du Yagha : Le projet RESA fait le bilan de deux ans d’existence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés