Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Santé : IAMGOLD Essakane équipe le CHR de Dori en système solaire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • lundi 16 septembre 2019 à 15h00min
Santé : IAMGOLD Essakane équipe le CHR de Dori en système solaire

IAMGOLD Essakane a inauguré, ce lundi 16 septembre 2019, le système d’électrification solaire du Centre hospitalier régional de Dori. D’un coût de 120 millions de francs CFA, ce joyau permettra d’assurer la prise en charge clinique continue des patients, en cas de coupure de courant, et de réduire du même coup la facture d’électricité.

Plus besoin d’attendre des heures pour la prise en charge de certains patients en cas de coupures de courant. Plus besoin non plus de compter uniquement sur un groupe électrogène vétuste, qui date de 1998, année de mise en route du CHR de Dori. Car, le soleil ne passera plus allègrement au-dessus du CHR de Dori sans y laisser un peu de jus. Désormais équipé en système solaire, cet établissement sanitaire qui accueille en moyenne 19 000 patients par an, peut souffler. Son salut, il le doit à IAMGOLD Essakane qui a répondu favorablement aux sollicitations de ses premiers responsables excédés par la situation.

Le soulagement

« Cette réalisation nous ôte non pas une épine mais une très grosse épine dans notre marche vers la qualité. La qualité de nos prestations et nos finances souffraient des coupures intempestives d’électricité », soupire le directeur général du CHR, Emmanuel Koné, qui était aux côtés des premiers responsables de la mine et du conseiller technique du gouverneur de la région du Sahel, pour l’inauguration du joyau.

Une vue des autorités à la cérémonie d’inauguration (1)

Renforcement en équipements

A en croire M. Koné, les équipements alimentent actuellement une dizaine de services allant du bloc opératoire, à la radiologie en passant par la réanimation, la chirurgie, la pédiatrie... Il a exprimé sa gratitude à Essakane pour cette électrification qui a été suivie du renforcement en équipements de salles et matériels médicaux : climatiseurs, brasseurs, aspirateur électrique, couveuse, concentrateurs d’oxygène, etc.

Emmanuel Koné, directeur général du CHR de Dori

263 panneaux installés

L’éclairage et l’alimentation du CHR de Dori en énergie solaire a coûté 120 millions de francs CFA à IAMGOLD Essakane. Selon le directeur général, Ibrahim Ourriban, 263 panneaux solaires ont été installés sur les toits des bâtiments et couplés à une centaine de batteries. Ce qui devrait permettre de couvrir les besoins essentiels en électricité de l’hôpital avec une capacité de stockage de 125 KWh.

Mohamed Ourriban, directeur général de la mine d’Essakane

« C’est bon mais... »

« Vous avez assuré grave mais vous pouvez assurer encore plus grave », a lancé le directeur général du CHR avant d’égrainer un chapelet de doléances à l’endroit des responsables de la mine d’or d’Essakane. Il s’agit notamment de la mise en place d’un dépôt répartiteur de sang, de l’équipement en scanner, de l’aménagement et de l’équipement d’une salle de réanimation polyvalente.

Une vue des installations (batteries)

Appel au civisme

« On veut que ce projet soit un succès permanent », a répondu Mohamed Ourriban en rassurant de maintenir le contact avec le directeur général du CHR de Dori pour la satisfaction des besoins énumérés et la maintenance des installations solaires.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Desserte en eau potable de la ville de Ouahigouya : L’ONEA rassure les populations de la cité de Naaba Kango
Industries créatives et gouvernance de la culture : Les acteurs culturels examinent le budget annuel et le plan de passation des marchés
Perturbations de cours à Ouagadougou : Le Gouvernement "fera tout" pour traduire les auteurs en justice
Santé publique : Quelles priorités pour le quinquennat 2021-2025 au Burkina Faso ?
Phénomène des taxis à gaz : L’Etat ruse-t-il avec un danger ou est-il pris dans un piège ?
Protection sociale sensible aux enfants : L’ONG Save the Children rend visite aux bénéficiaires du projet PEPSSE dans le Mouhoun
Burkina : L’Institut des Sciences des Sociétés tient ses quatrièmes journées scientifiques
Sécurité sociale : La CNSS échange avec ses partenaires sociaux à Nouna afin d’améliorer le service rendu
11 décembre 2020 à Banfora : Le ministre Siméon Sawadogo inaugure des infrastructures nouvelles
11 décembre 2020 à Banfora : « Tout est fin prêt pour la célébration », rassure le ministre Siméon Sawadogo
Froid et climatisation : Rendre professionnels les techniciens du domaine à travers la Validation des acquis de l’expérience
Filière miel au Burkina : Les acteurs de transformation outillés sur les caractéristiques physico-chimiques des produits mielleux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés