Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme modeste apprend dix choses et en croit une ;Un hοmmе сοmрlаisаnt аррrеnd unе сhοsе еt еn сrοit dix.» Proverbe chinois

30 ans de la CARFO : 3 tonnes de vivres offertes aux pensionnaires du centre Delwendé

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • dimanche 15 septembre 2019 à 13h36min
30 ans de la CARFO : 3 tonnes de vivres offertes aux pensionnaires du centre Delwendé

Ce 13 septembre 2019, la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) bouclait une semaine de célébration de 30 années d’existence. Dans le cadre de cette commémoration, elle a offert trois tonnes de vivres aux pensionnaires du centre de solidarité Delwendé de Paspanga à Ouagadougou.

« C’est pour leur dire que nous pensons à elles ». Voilà une des raisons qui a motivé l’élan de solidarité envers le centre de solidarité Delwendé de Paspanga. Un geste qui s’inscrit également dans le cadre de la semaine du trentenaire de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO). Il essentiellement composé de trois tonnes de riz.

Ce sont 63 femmes bannies de leurs familles pour présomption de sorcellerie, et accueillies dans ce centre qui bénéficient d’un accompagnement dans l’obtention de leur ration alimentaire. Elles sont âgées de 50 à 70 ans et sont totalement prises en charge dans ce centre d’accueil des personnes vulnérables.

Conformément à une des missions assignées aux organismes de prévoyance sociale, la CARFO entend, par cette action, accompagner la lutte contre la pauvreté. « Les organismes de prévoyance sociale distribuent la richesse et non la pauvreté. Donc notre action vise toujours à réduire l’état de pauvreté et de vulnérabilité de nos concitoyens », a expliqué la directrice générale de la CARFO, Laure Zongo Hien, qui conduisait la délégation.

Les bénéficiaires ont exprimé leur reconnaissance à la donatrice du jour. Elles ont aussi adressé des bénédictions à l’endroit des donateurs.

Les responsables du centre ont égrené quelques difficultés dans la prise en charge des pensionnaires. « Il faut les héberger, les nourrir matin, midi et soir. Et puisque ce sont des personnes âgées, elles ont besoin d’un suivi sanitaire », rappelle Awa Ouattara, responsable du centre. En espérant , d’autres appuis, ces personnes marginalisées se montrent reconnaissantes pour les dons déjà reçus.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 septembre 2019 à 18:20, par Tony En réponse à : 30 ans de la CARFO : 3 tonnes de vivres offertes aux pensionnaires du centre Delwendé

    Personnellement j’apprécie ces gestes de solidarité à l’égard des plus démunis d’entre nous mais je me pose des questions. Je sais que la CARFO n’est pas une banque et qu’elle ne gère que les cotisations sociales des travailleurs. J’espère qu’il n’arrivera pas un jour ou cette caisse manquera d’argent pour payer les pensions, on n’oubliera tous ces bienfaits.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Recette de la semaine : Découvrons la sauce de gombo frit avec Farida Thiombiano
Programme éducation par la radio (PER) : Pour assurer le droit à l’éducation dans les zones à haut risque sécuritaire
Lycée Zinda Philippe Kaboré : Une rencontre des élèves en classe d’examen perturbée par d’autres élèves
Ecole des cadres supérieurs en travail social : Une cinquantaine de poches de sang pour les malades dans le besoin
Carnet rose : Yasmine a dit oui à Antoine
Révocation des agents du Ministère de l’Economie et des finances : La Coordination des syndicats va saisir la justice
Dori : La contribution citoyenne à l’amélioration de la sécurité au cœur d’un atelier
Validation de l’année scolaire : La coordination des élèves et étudiants burkinabè crie au sabotage
Mouvement d’humeur des policiers municipaux : Le collectif de Bobo entre dans la danse
Gestion des menstrues à l’école : « Regarde si ce n’est pas taché » !
Rapport d’étude sur « Les femmes dans la crise au Burkina Faso, survivantes et héroïnes » : Seulement 3% du financement humanitaire sont alloués à l’eau et à l’assainissement
Transports aériens : Brussels Airlines annonce la fermeture de son escale de Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés