Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Avec de la persévérance et de l’endurance, nous pouvons obtenir tout ce que nous voulons.» Mike Tyson

Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • dimanche 15 septembre 2019 à 22h54min
Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

Le sommet extraordinaire de la CEDEAO et du G5 Sahel contre le terrorisme s’est achevé, à Ouagadougou, ce 14 septembre 2019, par une conférence de presse animée par les présidents Roch Kaboré du Burkina Faso, président du G5 Sahel et Mahamadou Issoufou, du Niger, président en exercice de la CEDEAO. Les pays de la CEDEAO comptent contribuer à hauteur d’un milliard de dollars US, de 2020-2024, contre le terrorisme transfrontalier qui sévit au Sahel et le lac Tchad.

Ils étaient une dizaine de chefs d’Etats, mais aussi des partenaires techniques et financiers réunis en sommet extraordinaire à Ouagagougou, dans l’optique de faire des propositions de sortie de la crise terroriste qui endeuille le Sahel et le lac Tchad.
Les chefs d’Etats ont reconnu à l’unanimité que la crise libyenne gangrène le Sahel, et ce, depuis la chute du colonel Kadhafi. Une chute pour laquelle aucun pays africain « n’a été consulté », selon le président Issoufou.

A cet effet, les chefs d’Etat ont décidé de mettre la main à la poche pour mobiliser un milliard de dollars US entre 2020 et 2024. Une mobilisation de ressources internes entre Africains de l’Ouest. L’objectif de cette somme est de contribuer « à la formation des forces de défense et de sécurité ; le renforcement du renseignement ; le développement des activités socioprofessionnelles des femmes et des jeunes et le développement des zones précaires sujettes aux menaces sécuritaires ; la culture de la paix ; la promotion de la bonne gouvernance et la cohabitation interreligieuse », da expliqué Mahamadou Issoufou, président en exercice de la CEDEAO.

Un sommet qui a tenu son pari, selon le président Roch Kaboré qui s’est réjoui de la mobilisation des pays africains contre la nébuleuse, de par leur engagement à mobiliser des fonds. Pour Roch Kaboré, ce sommet n’a pas été, « un de plus, mais un qui a produit des résultats ».

Entre autres, les pays de la CEDEAO ont invité, à travers le communiqué lu par Mahamadou Issoufou, la communauté internationale à soutenir le Sahel : « La communauté internationale ne doit pas détourner le regardde nous , elle doit nous soutenir. Quand ils ont détruit la Libye, ils nous ont pas consulté, et c’est cette gangrène qui touche le Sahel », dixit Mahamadou Issoufou.

Sur le même sujet, la CEDEAO suggère que « la crise libyenne puisse être réglée à la manière africaine, comme ce fut le cas au Soudan », selon les propos de M. Issoufou.
Par ailleurs, les chefs d’Etat ont interpellé les partenaires dans la lutte contre le terrorisme « à ne pas servir de bases- arrières aux terroristes ; à ne pas contribuer au financement des terroristes ; à lutter contre la contrebande et les trafics de tous genres », a déclaré le président nigérien.

Pour lui, cette énième réunion ne s’inscrit pas dans un cadre de création d’un autre organisme autre que le G5 Sahel, mais contribue « au renforcement des forces multinationales engagées dans la lutte contre les terroristes ».

Edouard K. Samboé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 septembre à 08:52, par Ka En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

    Ce dimanche matin béni par Dieu de toutes les religions du monde, comme sur ma page FACEBOOK, et si l’équipe de Lefaso.net permette à mes lectrices et lecteurs, je vais les faire savoir de ce que je pense de cet rencontre dit ‘’’décisif’’’ d’un CEDEAO qui se réveille tardivement comme d’habitude, alors que notre patrie bien aimée le Burkina vit dans l’horreur, l’anormalité, et tout ce qui est inimaginable dans un pays normal. Où allons-nous ? Il n’y a que des abominations successives. A quand la fin de ses séries noires ?

    Et Comme dans le passé, Lefaso.net m’a qualifié comme un internaute de talent en ayant défendu la paternité de l’échangeur du Nord qui n’appartienne a personne qu’au peuple, dont je suis fier et remercie mon site préféré.

    Ici je peux aussi prouver qu’avec moins d’un milliard de dollar nous pouvons éradiquer ces punaises qui nous nuisent sans raison. Et pour commencer, je préviens aux partisans de tel parti ou de tel organisme qui n’aiment pas lire, et comprendre avant les dénigrements et les insultes ou de me sanctionner, que depuis les créations des réseaux sociaux, mes contributions dans les forums avec mes vécus, et de ce que je vis pour aider la nouvelle génération de les retenir et de construire une alternance politique saine, ‘’’’mes contributions ne sont pas "people," elles sont conceptuellement structurés et s’adressent à un public d’un certain niveau intellectuel et moral auquel d’autres n’appartiennent manifestement pas. Surtout pas les paresseux en lecture pour s’instruire.’’’’

    Si je dis un CEDEAO qui se réveille tardivement, je voudrai rendre hommage un homme de cran au début de la traque des diables de BOKO HARAM disait ceux-ci ; ‘’’faut-il céder à la peur ? Assurément non, puisqu’en le faisant, on joue le jeu de l’ennemi qui n’en demande pas plus pour créer la psychose et la zizanie. C’est pourquoi il faut savoir raison garder pour qu’ensemble nous puissions porter l’estocade à ceux-là qui rêvent d’un califat où ils feront la pluie et le beau temps, et ce, à une époque où les peuples aspirent à plus de liberté et de démocratie. Certes, le combat sera de longue haleine, mais pas sans issue. Car, comme on le sait, les terroristes, contrairement à ce que pense une certaine opinion, sont mortels. Ils ont aussi peur de la mort. Celui qui nous disait ces mots était le président Idriss Deby du Tchad.’’’

    En lisant ce matin le discours final de ce rencontre par les décideurs du continent le plus riche du monde, c’est vrai que ce discours encourage à l’optimisme. Il est plein de bon sens et de responsabilité. Malheureusement, entre le discours et les actes, le peuple du continent surtout celui du Burkina de 2019 ne s’y retrouvent pas. Cela veut dire qu’il y a un problème, soit de de contre-vérité, soit de communication, soit de mauvaise foi. C’est toujours la même chose. Quand il s’agit de faire des déclarations ou prendre des résolutions grandioses et généreuses, notamment devant les médias internationaux, tout le monde est là et y va de sa petite phrase choc. Mais quand il est question de mettre les moyens, il n’y a plus personne.

    Et si je rends hommage à un président du continent qui a quelque chose sous le pantalon, qui est celui du Tchad, c’est que le combat contre le terrorisme déguisé est un combat difficile. Et pour combattre un fou, il faut un fou. Un fou, à toujours peur d’un autre fou plus fou que lui : BOKO HARAM est tombé pour la première fois sur un fou qui eut la méthode de calmer ces fanas de la guerre, ces hommes qui tues hommes, enfants sans pitié. Et le Président du TCHAD, les a envoyés en enfer par moment avec un peu de moyens.

    Pour dire ce matin à tous les représentants de la CEDEAO, qu’ils peuvent avoir des dollars et des idées dans la tête. mais aussi dans le pantalon. Le Président du TCHAD a les deux. UN VRAI HOMME COMME IDRIS, EST UN HOMME, LES AUTRES sont des hommes sans solutions.
    Conclusion : Si ce petit milliard de dollars était dans les mains de cet homme avec ces braves militaires, les terroristes du Sahel creuseront eux-mêmes leur tombe.

    Le soldat Idriss Deby Itno, est un Président digne, et n’a pas peur, le seul en Afrique centrale d’engagé ses hommes pour faire face à Boko Haram. La valeur d’un homme ne se tient pas aux parole mais aux actes, il a dit, il la fait, il a mis en veille nos grand bavards, les messieurs ‘’je sais tout sur papier mais maintenant au moment de passer à l’acte, Monsieur je sais tout devient Monsieur observateur.

    Et ma proposition si ces décideurs me lisent, c’est d’utiliser cet homme qui a quelque chose sous le pantalon comme le commandant en chef des projets à éradiquer ces punaises.

    De nos jours nous récoltons l’indolence de la Communauté internationale qui a permis aux Djihadistes de renforcer leur position et de s’étendre. Je ne sais pas pourquoi la chasse contre les terroristes et les rebelles au Mali s’était arrêtée sans les poursuivre jusqu’à dans leur dernier retranchement. Il faut une bonne coordination de tous. Pendant que la France et la CEDEAO les traquaient au Nord du Mali vers le désert, l’Algérie devrait les traquer vers le Sud. Les terroristes profitent du laxisme des Etats et de leurs dirigeants. Mais avec des moyens dans les mains du soldat Idriss Deby, des solutions seront sur une table. Merci à toutes et à tous de me lire. Que Dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 01:21, par Hamon En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

    Ce président Mahamadou Issoufou est vraiment véridique et révolutionnaire. Il n’y a pas longtemps, il est allé dire œil dans œil au président IBK du Mali que Kidal constitue une ville pourvoyeuse de terroristes qui attaquent les pays voisins du Mali et lui demander de tout faire pour faire partir la France qui protège Kidal. Aujourd’hui le voila qui dit aux occidentaux œil dans œil qu’ils n’ont pas demandé l’autorisation des africains avant de démanteler le pouvoir de Kadafi.et que par conséquent les occidentaux doivent s’assumer pour mettre fin à la chienlit en Lybie, par où viennent les armes des terroristes. Ce président là, ce n’est pas pour rien qu’il est ami du président salif Diallo qui aurait pu dire la même chose vis à vis de quiconque. Il faut souhaiter que ce président Mahamadou Issoufou puisse revenir au pouvoir après les deux mandats de son remplaçant.pour continuer le combat libérateur.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 10:26, par INTEGRE En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

    Merci Mr KA . Tu as tout dit . Les . Ces punaises qu’ils ont d’humain en eux pour qu’on les laisse massacrer nos enfants à leur guise ? Même leurs semblables ,les animaux de la brousse qu’on dit protéger souvent, s’ils rentrent dans la cité pour faire des dégâts ,surtout tuer les êtres humains , on les abat sans aucun forme de procès . Que nos chefs d’états se parlent franchement "yeux dans yeux " pour libérer nos territoire de ses animaux sauvages . Tout Homme sur cette terre , qui est en complicité avec ces punaises , qu’il se démarquent d’eux à cet instant même , l’histoire lui sera reconnaissante , à lui et à sa descendance jusqu’à la nième génération . Il est temps et aujourd’hui même qu’on pulvérise ces punaises et les faire disparaître de la surface de la terre . Ne faites plus de discours pour la stratégie à utiliser mais que les prochaines interventions nous fassent le compte rendu de la victoire de nos vaillants FDS sur ces animaux sauvages. Même si nos Etats vont suspendre toute activité pendant un mois, toute dépense et se concentrer et neutraliser ces phénomènes à forme humaine . Trop c’est trop ,il y a eu trop de sang et de larmes versés PAIX A L’AME DE TOUS CEUX QUI ONT ETE LACHEMENT ARRACHES A LA VIE PAR CES PHENOMENES . Que chaque complice sache que LE BON DIEU le voit et lit dans son cœur . Le pouvoir et l’ argent mal acquis au prix du sang d’autrui nous conduit tôt ou tard en enfer ainsi que notre descendance . Alors ,faites attention A bon entendeur SALUT !

    Répondre à ce message

    • Le 16 septembre à 13:30, par Ka En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

      Merci ’’’INTEGRE’’’ de me lire, et que toutes et tous sachent que ma contribution n’était pas pour polémiquer. Les Etats Unis a eu le 11 Septembre, Les Bahamas l’Ouragan. La France ses Gilets jaunes, l’Afrique du Sud qui que revient en arriéré, et le Burkina dans l’horreur de ses propres frères déguisés en terroristes. C’est le moment du patriotisme et de la solidarité pour nous en sortir de là. Dieu que je crois et qui existe existe à tout donné déjà pour que chacun ait ce qu’il veut ici-bas, mais le problème c’est que la majorité croit que c’est l’argent seul qui est le Graal. Ce que la CEDEAO doit retenir dans ces projets futurs pour éradiquer le terrorisme déguisé, c’est qu’il ne faut pas confondre les actes d’individus malades dans leurs têtes qui cherchent des prétextes pour évacuer leur violence personnelle, même leur propre suicide. Ce que je peux conclure et avouer c’est que cette lutte asymétrique est loin de finir. Il faudra vivre avec, car le terrorisme est une hydre dont la tête repousse, chaque fois qu’un leader tombe.

      Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 10:59, par Scoubidou En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

    Ces démons de terroristes ne vont pas attendre les bras croisés. Quand on sait que pratiquement chaque jour, ils commettent des crimes. Nous avons trois mois pour finir 2019 ; en attendant les pauvres populations, livrées à elles-mêmes doivent s’attendre au pire. Sauvons le Burkina, sauvons l’Afrique, et MAINTENANT !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 11:31, par KAVONRééé En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

    toujours la parlote les rencontres inutiles pendant que la réalité est tout autre .
    vous parlez chaque fois de bonne gouvernance mais vous les pourfendeurs de la démocratie en chef : chers chefs d’état Africain SVP PARMI VOUS QUI NE TRAINE PAS DE SÉRIEUSES CASSEROLES la majeur partie pour ne pas dire vous tous !
    ou sont passés l’intégrité, l’honnêteté, le respect de la parole donnée, le respect des textes ? bon je pense qu’il est temps d’arrêter d’amuser la galerie .

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 12:00, par Guess’ef Menga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

    J’aurais souhaité qu’en plus d’indexer la crise libyenne comme une des causes d’ ébullition du terrorisme dans nos pays, cette rencontre de la CEDEAO soit une tribune pour nos Chefs d’Etat d’endosser et de porter haut la déclaration du Président nigérien sur le statut de Kidal. Est-ce que la position de la France qui a cautionné les revendications du MNLA a changé. Je rappelle que pour la France, le MNLA a des revendications politiques et ne devait pas être traité comme des terroristes.
    En plus, j’ose croire que ces décisions de la CEDEAO ne seront pas traitées comme ce qu’on a l’habitude de voir à savoir des rencontres interminables dans telle capitale et telle autre sans effets immédiats ; par exemple les rencontres des Ministres de finances des pays concernés par la mobilisation de ce milliard de dollars pour mettre en place des stratégies de mobilisation, des structures de gestion, des structures de suivi, des structures de coordination, des structures de contrôle , etc,,,, et on est parti pour des tournées bureaucratiques et pendant ce temps des populations continent d’être massacrées par ces démons à visage humain.

    Répondre à ce message

  • Le 16 septembre à 14:50, par Tomi Tozi En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US

    Je cois que les 1 milliard de dollars que
    la CEDEAO va mobiliser en résumer c’est les occidentaux
    qui en bénéficie toujours .Posez vous la question d’ou viennent les armes
    qui les fabrique et les livre aux malfaiteur Ils sont capable de les neutraliser mais ils ont une politique tordue

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Invitation du président Macron à Pau : Une « occasion de parler franchement sur les différentes questions », selon le président du Faso
Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel
Réseau inter-agences en matière de recouvrement des avoirs pour l’Afrique de l’Ouest : Les points focaux tiennent leur 6e Assemblée générale à Ouagadougou
Renforcement de la cohésion sociale dans la commune de Dori : La France injecte plus de 500 millions de F CFA
Coopération : « La Russie est de retour sur le continent africain », Vladimir Baykov, ambassadeur de Russie au Burkina Faso
Insécurité au Burkina : « Les Etats-Unis demeurent un partenaire indéfectible »
Espace UEMOA : Vers la validation de deux projets de directive sur l’efficacité énergétique
Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel
Cour de justice de l’UEMOA : Le respect des droits de l’homme au cœur des préoccupations des magistrats
Intégration des peuples : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés vivant à Koudougou
Xu Fei, chargé d’affaires de l’ambassade de Chine : « Notre objectif n’est pas de rester en Afrique comme la France ou les anciens colonisateurs »
Réglementation pharmaceutique dans l’espace UEMOA : Les ministres de la Santé dans une dynamique d’harmonisation du secteur
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés