Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • dimanche 15 septembre 2019 à 22h40min
Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre

Les pharmaciens de la région du Centre réunis en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 13 septembre 2019 ont renouvelé les instances du Conseil régional du Centre de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso. Et c’est le président sortant, Dr Nao Nédié, qui a été reconduit à la tête du bureau pour un mandat de 4 ans.

Elue le 23 mai 2019, l’équipe sortante aura passé quatre ans à la tête du Conseil régional du Centre de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso. Quatre années au cours desquelles, elle a travaillé à relever les défis auxquels était confrontée la profession avec un bilan assez satisfaisant. Ainsi, par an, en moyenne 34 activités avec un taux de réalisation de 74% étaient planifiées. De nombreuses activités hors plan ont aussi été réalisées et sur le plan financier, l’équipe sortante a pu mobiliser chaque année plus de 20 millions de F CFA, ce qui a permis de financer les activités planifiées.

En termes d’acquis, l’instance sortante a entre autres à son actif l’opérationnalisation de la chambre de discipline du Conseil régional du Centre qui a tenu deux sessions et connu 05 dossiers, la tenue régulière des assemblées générales de la région. Elle a également œuvré au renforcement de la lutte contre la cohabitation officines-dépôts privés avec la fermeture de plusieurs dépôts, renforcer l’organisation des gardes et le fonctionnement des officines dans la région du Centre.

Elle a aussi travaillé à l’amélioration du respect des dispositions de fonctionnement des officines édictées par l’Ordre. Au cours de ces quatre années, une trentaine d’auditions ont été réalisées dans le cadre du suivi de la réglementation et de la déontologie, ainsi que le parrainage de deux thèses d’étudiants en pharmacie sur des thèmes d’intérêt. Le bureau sortant a en outre travaillé à la définition d’une nouvelle répartition des officines de la ville de Ouagadougou en zone officinale et a mené la réflexion sur l’organisation de la garde en 4 ou 5 groupes pour les officines de Ouagadougou et fait l’inventaire des dépôts privés illégaux de la ville de Ouagadougou.

Une nouvelle équipe pour de nouveaux défis

Après donc quatre ans de bons et loyaux services et conformément aux textes de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso, le Conseil régional du Centre et son bureau devaient être renouvelés. Et à l’issue des votes exprimés lors de l’assemblée générale extraordinaire, c’est le Dr Nao Nédié, président sortant, qui a été reconduit à la tête du bureau du Conseil régional du Centre de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso. Lui et son équipe disposent de quatre ans pour mener à bien les missions qui leur sont assignées pour le rayonnement de la profession.

Et au nombre des défis qu’ils devront relever, le Dr Nao Nédié souligne entre autres la défense du monopole du pharmacien qui est menacé du fait des médicaments de la rue, la collecte et la mobilisation des ressources financières, la collaboration avec l’administration pour la mise en œuvre de certaines actions réglementaires, le renforcement du fonctionnement de la chambre de discipline, la mobilisation des confrères autour de la profession, etc.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise à La Poste Burkina : « Nous luttons pour la survie d’une entreprise nationale », Gilbert Go, Secrétaire général du SYNTRAPOST
Symposium international sur la science et la technologie (SIST) : La 3e édition se penche sur la gestion et la valorisation des ressources naturelles
Bassin du Liptako-Gourma : Le développement intégré au cœur d’un atelier régional
5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun sensibilisés
Ouagadougou : Un conclave régional de partage d’expériences sur la gestion des tendances économiques
Vie politique : « Par ce rapportage DES SANCTIONS, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba
5e Recensement général de la population et de l’habitat du Burkina Faso : l’INSD présente le projet aux acteurs de la région du Nord
Organisation internationale pour les migrations : Le Mécanisme national de référencement des migrants vulnérables présenté aux acteurs des Hauts-Bassins
Bolloré TRANSPORT & LOGISTICS participe à la semaine des activités minières de l’Afrique de l’ouest (SAMAO) de Ouagadougou
Mouvement populaire de défense contre le terrorisme : « C’est une bombe à retardement », selon Laurent Kibora, expert en sécurité et développement
Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara
Rackets policiers au Burkina : Des pistes de solutions pour endiguer le phénomène
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés