Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 13 septembre 2019 à 14h30min
Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, a lancé les activités du programme AgriNova, le 12 septembre 2019 à Ouagadougou. Piloté par le FBDES (Fonds burkinabè de développement économique et social), AgriNova est doté d’une enveloppe de 20 milliards de F CFA pour la période 2019-2021. Ce programme est destiné à apporter un appui à l’autonomisation économique des acteurs du secteur agro-sylvo-pastoral par la facilitation de l’accès au financement à travers des modèles types de projets.

C’est en présence des représentants des partenaires techniques et financiers, et des membres des organisations faîtières du secteur agro-sylvo-pastoral que le programme AgrNova a été lancé. L’objectif de ce programme, selon Lassané Kaboré, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, est de « valoriser nos produits locaux et de contribuer au renforcement du PIB de notre pays dans le cadre de l’exécution du Plan national de développement économique et social (PNDES), en son axe 3 ‘‘dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois’’ ». De ce fait, le programme AgriNova se veut un outil pour répondre aux questions d’employabilité des jeunes et des femmes, à travers des projets structurants et innovants.

Le ministre a invité les acteurs à utiliser de façon rationnelle les ressources qui y seront affectées par l’Etat et ses partenaires techniques et financiers. Il s’est dit convaincu de l’importance de l’accès au financement pour l’émergence des projets. Parlant aux bénéficiaires, Lassané Kaboré a déclaré que « ces ressources ne sauraient être des dons et, par conséquent, vous devriez travailler pour qu’elles puissent profiter également aux générations futures. »

Puis d’ajouter : « J’exhorte donc les futurs bénéficiaires du guichet AgriNova à persévérer dans l’effort, afin de garantir à notre économie une meilleure compétitivité face à une concurrence internationale de plus en plus âpre et à contribuer fortement à l’autosuffisance alimentaire de nos braves populations. » Le gouvernement, pour sa part, « travaillera à créer des conditions favorables à l’émergence des entreprises dans le secteur agro-sylvo-pastoral », a-t-il conclu.

E.K.S.
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Interdiction de la marche anti-impérialiste à Ouagadougou : Le Balai citoyen dénonce « une dérive progressive, insidieuse et dangereuse du régime vers l’arbitraire »
Education dans le Soum : Le grand abandon de l’Etat
Affaire charbon fin : « Le temps ne changera rien aux faits », clame Me Rodrigue Bayala, conseil de l’Etat burkinabè
Commémoration du 15 -octobre : Thomas Sankara raconté par sa sœur Colette
Situation des enfants au Burkina : Trois questions à la Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, Dr Anne Vincent
Festival « Un vent de liberté » : La MACO était en fête
Message de Salifou Ouédraogo, ministre de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles a l’occasion de la 39e journée mondiale de l’alimentation
Ecole nationale des douanes : 103 nouveaux douaniers prêts à servir avec « patriotisme »
Profession d’Avocat : Il est organisé un examen d’entrée au Centre de Formation Professionnelle des Avocats du Burkina
Journée mondiale du lavage des mains 2019 : Water Aid et Eau Vive veulent « des mains propres pour tous »
Migrations au Burkina : L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) outille les acteurs des Haut-Bassins pour une meilleure prise en charge des migrants à travers le Mécanisme National de Référencement (MNR)
Village de Sien (Nayala) : Du matériel pour soutenir les élèves et les enseignants de l’école primaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés