Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a pas de loi historique inéluctаblе.» Henri Bergson

Insécurité au Centre-Nord : Les partis de la majorité présidentielle solidaires des déplacés internes

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 12 septembre 2019 à 18h30min
Insécurité au Centre-Nord : Les partis de la majorité présidentielle solidaires des   déplacés internes

L’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) a tenu une conférence de presse ce jeudi 12 septembre 2019 à Kaya. Une délocalisation qui trouve son sens dans la situation difficile à laquelle la population du Centre -Nord est soumise depuis un certain temps, selon les initiateurs.

Marquer sa solidarité avec lespersonnes déplacées suite aux attaques terroristes perpétrées depuis un certains temps dans la région du Centre-nord. C’est le sens de la délocalisation de la conférence de presse de l’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle à Kaya ce jeudi 12 septembre 2019.
Une conférence animée par Clément Sawadogo du MPP, Tambi Francois Kaboré du PPR, Evrard Sorgho du PEDN, Mariam Sidibé du PPE/CN et Me Bénéwendé Sankara de l’UNIR/PS.

Dans la déclaration liminaire lue par Bénéwendé Sankara, l’APMP est revenue sur les acquis engrangés durant le mandat du Président Roch Marc Christian Kaboré, malgré les conditions difficiles. « Notre pays est confronté, depuis l’accession au pouvoir du Président Roch Marc Christian Kaboré, d’une part à des attaques terroristes et d’autre part à une fronde sociale qui s’apparente à une volonté de saper les efforts du PNDES », a lancé Me Bénéwendé Sankara.
Et d’ajouter que « malgré ces difficultés, des nombreux acquis ont été engrangés notamment la réconciliation avec une véritable justice marquée par le jugement des auteurs du putsch »

A propos de l’appel à des marches le 16 septembre prochain, lancé par des organisations de la société civile et des centrales syndicales, les conférenciers ont donné leur lecture en ces termes : « Si la lutte des travailleurs et leurs revendications de meilleures conditions de travail sont légitimes, elles ne sauraient occulter la nécessité d’une sacro-sainte alliance pour la lutte contre le terrorisme qui est la négation de la liberté et de la démocratie au nom desquelles s’expriment avec aisance et suffisance certains acteurs sociaux »

A l’issue de la conférence, l’APMP a marqué sa solidarité avec les personnes déplacées internes de la commune de Kaya à travers un don composé de céréales, d’huile et de matériel de couchage.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’opposition non-Affiliée s’oppose à des élections de novembre 2020 ne remplissant pas les conditions
Droit de vote des détenus : La Loi sera-t-elle enfin respectée en 2020 ?
UNIR/PS : Me Bénéwendé Stanislas Sankara reste aux commandes du navire !
Burkina : « S’il y a un régime qui a eu maille à partir avec les syndicats, c’est bel et bien celui de Thomas Sankara », établit Clément Sawadogo, vice-président du MPP
Situation sécuritaire : « Pour nous, la solution n’est pas de chercher les coupables, mais de chercher des coresponsables », Oumarou Tiendrebeogo, président du Mouvement des Jeunes Patriotes pour le Progrès
Burkina : Me Bénéwendé Sankara démissionne de la présidence de l’UNIR/PS
Fin de la 1ère session de l’Assemblée nationale : « Malgré la crise sécuritaire, notre pays a su faire preuve d’une résilience certaine », Alassane Bala Sakandé
Reprise des cours : L’UPC invite le gouvernement à s’assurer d’un minimum de conditions
Conseil des ministres : La convocation du corps électoral prévu pour le 22 novembre 2020
Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction
Journée mondiale de l’Afrique : « Personne ne viendra unir les peuples africains à notre place », éveille l’homme politique, Me Ambroise Farama
Situation sécuritaire dans le Centre-Nord : L’UPC tire la sonnette d’alarme
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés