Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Programme YALI 2019 : Les participants burkinabè font le bilan de leur séjour américain

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • jeudi 12 septembre 2019 à 15h00min
Programme YALI 2019 : Les participants burkinabè font le bilan  de leur séjour américain

L’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso, Andrew Young, a reçu, dans l’après-midi du 11 septembre 2019 à Ouagadougou, dix bénéficiaires burkinabè du programme YALI (Young african leaders initiative) qui, après un séjour sur le sol américain, ont regagné le bercail. Ce fut également l’occasion de lancer officiellement les inscriptions audit programme, pour l’année 2020.

Quatre hommes et six femmes originaires de différentes localités du Burkina ont séjourné aux Etats-Unis d’Amérique, dans le cadre du programme YALI, une initiative du président Barack Obama en faveur des jeunes leaders africains.
Issus de diverses domaines d’activités, ces Burkinabè ont renforcé leurs capacités dans plusieurs structures américaines, rencontré des partenaires, côtoyé d’autres jeunes formés dans plusieurs domaines. « C’était formidable ! », lance Mariama Maïga, une des bénéficiaires, le sourire aux lèvres.

De gauche à droie, Ms. Mariama Maiga , Ms. Bernadette Ilboudo

Ce 11 septembre, ils sont venus faire le compte-rendu de leur séjour à l’ambassadeur Andrew Young. Josué Zabsonré est un jeune commissaire de la police nationale. Après le séjour américain, il dit vouloir mettre ses acquis au service de l’institution policière. Pour Scarlett Zongo, urbaniste, diplômée en génie de l’environnement et fondatrice de la start-up Cité branchée, « les américains sont disciplinés. » Elle dit avoir appris beaucoup de choses et entend mettre ses acquis au service des Burkinabè.

Mr. Sina So Victorien Karfo

Même son de cloche du côté de Mariama Maïga, spécialiste en développement communautaire, directrice générale de Seed of Hope for Africa, une organisation de jeunesse locale, et Achille Sawadogo, conseiller en conception à la mise en œuvre de projets. Ces deux bénéficiaires du programme YALI ont confié qu’ils vont désormais travailler « avec plus d’expérience. »

Réunion de restitution avec l’ambassadeur Andrew Young

Parmi les bénéficiaires, il y a également Steve Kaboré, conseiller technique de l’ONG Save the Children au Burkina Faso, et Wendyam Bougma, qui intervient dans le domaine de la santé. Pour eux, l’expérience américaine sera un coup de pousse.

De gauche à droite, Marc Daniel, attaché d’ambassade USA ; Djamila Ouédraogo, , en charge du programme YALI au sein de l’ambassade

Pour Victorien Karfo, spécialiste en communication et concepteur multimédia, « la route ne fait que commencer. » Nathalie Bienvenue Bayala, spécialiste en administration des affaires, elle, compte mettre l’expérience acquise au pays de l’oncle Sam pour promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes par la formation, le conseil et la mise en réseau.

Andrew Young, Ambassadeur USA

Bernadette Ilboudo, assistante sociale depuis 2011, assurait la protection sociale des orphelins et autres enfants vulnérables, des femmes marginalisées, etc. Avec le renforcement des capacités dont elle a bénéficié, elle entend « aller de l’avant. » C’est aussi le cas de Bienzi Bénédicte Bama/Toé, qui cumule six ans d’expérience en tant que spécialiste en communication dans les programmes de développement, en particulier sur les thèmes relatifs à l’autonomisation des femmes et des jeunes, l’extrême pauvreté.

L’ambassadeur Andrew Young leur a souhaité un bon retour au sein de leurs familles respectives et les a encouragés à mettre en œuvre leurs acquis au service du développement endogène du Burkina Faso.
Ensuite, le diplomate américain a annoncé le lancement officiel de YALI 2020. Il a invité les Burkinabè, dont l’âge est compris entre 25 à 35 ans, à postuler massivement à ce programme, « fruit de la collaboration bilatérale. » M. Young a par ailleurs précisé que « tout comme les années antérieures, dix candidats seront sélectionnés. »

Edouard K. Samboe
Lefaso.net

Portfolio

  • Sawadogo Windemi Achille Constant

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Diplomatie : L’Ambassadeur Filippe Savadogo rend hommage à l’Ambassadeur John Boureima KABORÉ
Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso
Coopération parlementaire : La Chine offre des tablettes et des ordinateurs à l’Assemblée nationale
La Team Europe et le Burkina Faso : Unis face au Covid-19
Burkina/UE : « Le regard de l’Europe est de plus en plus tourné vers l’Afrique, mais c’est un regard nouveau », Wolfram Vetter, l’ambassadeur de l’UE
Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young
Lutte contre le covid-19 dans l’UEMOA : Les besoins des Etats évalués à environ 5284 milliards de francs CFA
Tribune libre de Andrew R. Young, Ambassadeur des Etats-Unis auprès du Burkina Faso
Polémique sur la note du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) : « Les travaux du CAPS n’engagent pas les autorités françaises », souligne le ministère français des affaires étrangères
Covid-19 au Burkina : L’Union européenne annonce des mesures d’appui spécifiques
Coronavirus : António Guterres ajourne sa visite au Burkina Faso
L’Afrique et l’Union européenne : un partenariat pour l’avenir
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés