Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu persistes à rester dans ta zone de confort ,tu n’iras pas très loin» Catalina Pulsifer

Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 11 septembre 2019 à 13h30min
Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

Des syndicats et organisations de la société civile appellent à une mobilisation sociale sur toute l’étendue du territoire national à travers une grève de 24 heures et une marche de protestation le 16 septembre 2019. Prenant prétexte de la situation sécuritaire du pays, la Coordination des associations professionnelles et syndicats de l’économie informelle pour une paix sociale au Burkina a, au cours d’une conférence de presse animée ce mercredi, 11 septembre 2019 à Ouagadougou, lancé un appel à ses membres à se démarquer de ces « actions de revendications ».

« La coordination appelle tous les commerçants en général et tous les acteurs du secteur informel en particulier à se démarquer de toute action visant à soutenir ces différentes manifestations des organisations syndicales du secteur public. Nous jugeons ces manifestations inappropriées, au regard de la situation difficile que traverse le Burkina Faso », lit-on dans la déclaration liminaire.

Pour Mamadou Kouama, un des porte-parole de la Coordination des associations professionnelles et syndicats de l’économie informelle pour une paix sociale au Burkina, la situation sécuritaire que traverse le pays requiert plutôt une fédération des énergies pour regarder dans la même direction.

« Quand la pluie vous bat, vous ne devez pas vous battre entre vous », lance Saïdou Zangré, un des responsables de la coordination, pour montrer la nécessité de ne pas disperser les forces.

Selon les conférenciers, il ne s’agit nullement d’un déni du droit de grève et de revendications, mais plutôt de savoir marquer une pause pour sauver la maison commune qui menace de céder. « On ne dit pas de ne pas grever et revendiquer, c’est un droit. On n’a pas dit non plus que ce qu’ils revendiquent n’est pas juste. Mais le problème, c’est la période. Les revendications ne valent que lorsqu’on vit. (…). On a qu’à éteindre d’abord le feu et après, on verra ce qu’il y a lieu de faire », invite M. Zangré.

C’est forte de cela que la coordination appelle les « organisations sœurs » du secteur public à observer une trêve syndicale avec le gouvernement, au moins jusqu’à la victoire des Forces de défense et de sécurité (FDS) sur les forces terroristes.

« Nous n’avons qu’un seul Burkina Faso et le bon sens voudrait que nous nous battions tous pour sa prospérité et pour une paix durable », ont soutenu les responsables de la coordination qui ont en outre marqué une pensée aux victimes des attaques et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Ils ont aussi invité les travailleurs et les Burkinabè à être solidaires des populations déplacées internes.

Les conférenciers, qui disent être affiliés à des centrales syndicales membres de l’UAS (Unité d’action syndicale), ont également confié que le nombre d’associations sous la casquette de la coordination est estimé à plusieurs centaines, représentées sur toute l’étendue du territoire national. Selon le porte-parole, ils sont plus de 200 responsables d’associations membres de la coordination à assister à la conférence de presse du jour.

OHL
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 septembre à 07:46, par LE VILAIN En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Les bonnets rouge sont de la Coordination des associations professionnelles et syndicats de l’économie informelle pour une paix sociale au Burkina ? Disons plutôt une récupération politique. Surtout beaucoup de bonnets rouge penchent à leur estomacs.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 08:11, par LOUPIO En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Bonjour, la situation ne sied pas pour une marche syndicale mais elle l’est pour battre compagne présidentielle pour 2020. Vraiment on va tout voir au Burkina Faso..

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 08:52, par ON VA MARCHER PIANNNNNN En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    NOUS SOMMES LIBRES ET DANS UN ÉTAT DÉMOCRATIQUE

    NOUS VOULONS MARCHER ET NOUS ALLONS MARCHER

    C EST A CAUSE DES MARCHES QUE CE POUVOIR EST EN PLACE !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 08:57, par FILSDUPAYS En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Voici au moins une coalition de syndicats très responsable. Nul ne peut mettre au devant ses intérêts individuels et égoïstes face à une situation sécuritaire délabrée où nos FDS et parents des villages sont tués chaque jour. Posez-vous la question à savoir s’il est dans l’intérêt des dirigeants actuels de voir des burkinabé en difficulté ? Non et non je ne le pense pas absolument. Si nous continuons à nous trahir comment voudrez-vous que nous remportons la victoire contre ces assassins ? C’est maintenant que nous avons le plus besoin de tous. Alors je déconseille ardemment tous ceux qui sont patriotes convaincus de ne pas suivre cette grève et marche non sens.
    Un patriote qui place l’intérêt général au dessus du sien.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 09:17, par Sasipi En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Bonjour c’est compris mais je vais participer à la grève quand même. vous êtes syndicats mais vous ignorer beaucoup de chose autour de cette question sécuritaire. En effet ce gouvernement ainsi que les opposants actuels se disputent sur leur fauteuil de 2020 que de chercher à éradiquer le terrorisme. IL n’ont pas jusque la fait de cette lutte une priorité et les pauvres burkinabè sont abandonnés à la merci du terrorisme. pourquoi ce gouvernement au lieu de dénoncer les acteurs principaux du terrorisme qui pillent nos richesses au Burkina et sur le continent continue de collaborer avec eux et le pire il les aide à piller le peuple burkinabé (affaire charbon fin ). Ce qui fait un peu mal est que le terrorisme est devenu un business entre certains leaders et l’Occident, les vrais terroristes. Un de nos malheurs est que nous payons nos armes avec ces gens la qui vont donner d’autres armes plus sophistiqués aux terroristes. Aussi leur point fort est qu’ils parviennent à diviser les pays d’Afrique, les peuples, les races... chers syndicats j’ai quelques questions à vous poser même si je ne trouverai pas de réponse. les terroristes accèdent à leurs armes comment ? puisque elles ne tombent pas du ciel. ILs s’approvisionnent comment en carburant et en aliments ? ils fonts comment pour savoir que les FDS sont en mission pour faire embuscade ?...Il est temps d’ouvrir nos yeux et chasser ces vautours de chez nous comme le peuple malien en a déjà eu le courage d’essayer. que Dieu bénisse le Burkina, courage aux FDS

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 11:08, par Ka En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Bonne décision de la part du collectif des commerçants dont je cautionne sans réserve. Comme je le dis ‘’toute lutte de classe pour les intérêts naturels des opprimés est une lutte politique : Je suis un farouche partisans des luttes des classes, mais ici je ne peux cautionner une marche dont notre nation est en train d’être brûlé par nos propres ferres déguisés en terroristes et vivent dans nos foyers, et connaissent nos faits et gestes. Oui à la priorité de nos avantages pour mieux vivre, mais prudence avec ce qui arrive à notre nation. Brave et courage décision. Merci a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:06, par sai En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Tout comme le coup d’état du CND, cette lutte de l’UAS est la plus bête au monde.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:11, par Guess’ef Menga En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    En vérité, la situation actuelle de mon pays me rappelle une parole de l’ Ecriture qui dit : ce peuple m’honore des lèvres mais son coeur est loin de moi. Nous ne jouons pas franc jeu. Les partis politiques n’ont le coeur que l’horizon de 2020. C’est l’heure des calculs partisans. Comment conserver le pouvoir aux échéances de 2020 ou comment arracher le pouvoir pour les autres. Et au regard de la mal gouvernance ambiante qui discrédite le pouvoir, les syndicats viennent enfoncer le clou. Et pourtant, ces manifestations du 16 septembre ont entre autres objectifs, la sécurité. Comment comprendre que nous ayons à partager le même objectif d’atteindre la sécurité et qu’en même temps nous nous combattons sans merci. Après chaque attaque terroriste qui cause des pertes en vie, chaque composante de la société se précipite pour condamner avec la dernière énergie alors que dans leur for intérieur, certains (pas tous) sont animés par d’autres sentiments. Pendant ce temps, les populations pour lesquelles ces luttes se mènent se demandent à quel saint se vouer. il manque la sincérité et la vérité dans nos approches de lutte contre le terrorisme. Nous ne pouvons pas avoir le même objectif à atteindre et nous affronter aveuglément quant aux méthodes et moyens à mettre en oeuvre. Quand les terroristes vont commencer des frappes récurrentes aux environs de Ouagadougou, c’est en ce moment que les prises de position vont vite changer et on n’entendra même plus certains. Plaise à Dieu que cette situation n’arrive pas mais quand on se met à la place de ces milliers de déplacés qui ont tout perdu jusqu’à leur dignité, on est en droit de se demander ce que cherchent nos gouvernants et leurs opposants qui ne peuvent pas suspendre leurs divergences actuelles pour faire bloc face au terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 12:03, par EBENEZER En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Il m’est très difficile de comprendre de comprendre que dans une nation les citoyens se battent entre eux au même moment où l’ennemi attaque ce pays.
    Tout de même pas étonnant car on trouve au Burkina Faso un tas de "peuhls lépreux qui ne peuvent que renverser des calebasses de lait’’ mais jamais capable d’en traire.
    Dieu a le dernier mot.
    Que le Tout Puissant bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 13:08, par Bigbalè En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Un caïman intelligent sait qu’il n’a pas intérêt à détruire la rivière car c’est en même temps son logis et son garde-manger ! Tans pis pour les Burkinabè s’ils n’ont pas encore compris cela ! Quoiqu’on fasse, les masques finiront par tomber !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 13:40, par visa En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    la question de terrosime est un problème de tout les Burkinabés. il faut que nous mettons dans notre tête que nous sommes en guèrre contre des gens qui n’ont pas peur de mourrir.

    pourquoi marché ?

    le gouvernement est responsable de toutes ces attaques ?

    quelles solitions proposez-vous concretement au gouvernement ?

    je dirais non. cette lutte, n’ est le combat du MPP ni encore moins des autres partis politiques. c’est la guèrre de tout lepeuple burkinabé.

    Mers chers, le Burkina est en guèrre.

    marche unitile. proposé des solitions concretes.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 17:42, par Ouango En réponse à : Grève et marche du 16 septembre 2019 : Une coalition de commerçants appelle à une trêve jusqu’à la victoire des FDS

    Avant de donner des leçons de morale à qui que se soi, si vous êtes dignes comme vous le pensez, payer d’abord vos taxes, des milliards et des milliards que vous devez à l’Etat. Cela permettra aussi d’équiper nos braves soldats. Vous là vous pensez que vous allez parler comme ça et vous n’allez pas payer les taxes que vous garder par devers eux. Aussi si vous prétendez défendre les commerçants c’est une occasion de prendre part à la marche meeting du 16 septembre 2019 à 8h00 à la Bourse du Travail. C’est une occasion pour témoigner un soutien à vos collègues qui sont au Sahel, au centre-Nord, à l’est et dans toutes les régions qui sont sous couvre-feux et qui n’arrive pas à mener leurs activités. Car en rappel, un syndicat est une organisation professionnelle qui défend les intérêts matériels et moraux de ses membres à moins que ça soit des syndicats de collaboration ou des syndicats gâteau, Buur- maassa !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Concours directs session 2019 : 5 892 postes pour 1 247 501 candidats
Recyclage : Aminata Porgo ou comment transformer les pneus usagés en objets d’art
Marche -meeting du 16 septembre à Ouagadougou : Retour sur une demi-heure sous une avalanche de gaz lacrymogènes
Marche meeting du 16 septembre : « Le MPP et ses alliés tentent de scier l’échelle par laquelle ils sont arrivés au pouvoir », dixit Norbert Wangré (CGT-B)
Situation à Djibo : « Un grand renfort de militaires est arrivé », rassure le maire
Immigration clandestine : 400 000 FCFA pour un rêve gabonais qui se solde par un naufrage !
Mariage d’enfants dans la région de l’Est : Un phénomène qui perdure sous le poids de la tradition
Journée nationale de protestation : La coordination de l’UAS des Hauts-Bassins invite ses militants à resserrer les rangs
Santé : IAMGOLD Essakane équipe le CHR de Dori en système solaire
Diffusion d’images en direct par la RTB : Le SYNATIC crie au « piratage »
Insécurité au Centre-Nord : Les déplacés internes de Barsalogho reçoivent le réconfort du Cheick Ahmado Sawadogo
4e édition du prix d’excellence Sadate-Bikienga : 23 élèves du Kouritenga récompensés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés