Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu persistes à rester dans ta zone de confort ,tu n’iras pas très loin» Catalina Pulsifer

Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mercredi 11 septembre 2019 à 18h53min
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

Selon un communiqué de la gendarmerie nationale en date du 11 septembre, le dimanche dernier dans la matinée, une équipe de la gendarmerie nationale en poste à Inata dans la province du Soum, région du Sahel, en partance pour Djibo a été la cible d’une attaque terroriste.

« Contrairement à la grande rumeur sur les réseaux sociaux et dans certaines presses qui fait état de six (06) gendarmes tués, cette attaque a malheureusement occasionné le décès de quatre (04) gendarmes. Deux (02) des six (06) disparus au moment de l’attaque ont été retrouvés sains et saufs », précise le communiqué.
Tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes, la gendarmerie nationale encourage les unités engagées à poursuivre avec abnégation leur mission et invite les populations à plus de collaboration avec les forces de défense et de sécurités.

Vos commentaires

  • Le 11 septembre à 16:53, par lechris En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    paix a leurs âmes, et la lutte continue nous allons vaincre un jour ses criminels..

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 17:10, par Ka En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Heureusement qu’une loi a été votée pour sanctionner sévèrement les fausses informations et aussi les internautes qui volent des pseudos des autres pour berner le monde. Le travail du journaliste, et surtout des internautes de bonne foi, c’est d’informer, et ce, le plus objectivement possible. Les manipulations et autres trafics d’influence sont en-dehors de leurs attributions, voire franchement contraire à la déontologie de la profession. La presse ou les réseaux sociaux d’informations ne doivent pas se laisser instrumentaliser par qui que ce soit. En Afrique, elle est déjà assez "pourrie" comme ça ! Et comme je le répète, en ces temps très critiques dans notre pays, soyons prudent : Depuis que nos généraux de pacotille sont à la MACA, le Burkina a pris le chemin de la descente aux enfers. Surtout depuis la confirmation des lourdes peines contre ces sicaires, le pays est devenu le terrain de toutes les œuvres sataniques à cause de ces punaises qui sont nos propres frères déguisés en terroristes pour détruire le pays que nous aimons toutes et tous. Disons nous la vérité comme on vient de nous éclairer de cette tuerie barbare, et ne nous mentons pas pour donner plus de pouvoir a ces punaises. Que faire contre ces punaises qui se multiplient comme des mouches ? la seule solution est l’union du peuple Burkinabé derrière les décideurs du moment qui peut impérativement aboutir à des résultats positifs. Ce n’est qu’un point de vue du vieux Ka qui pleure pour son pays bien aimé.

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 09:37, par Atrap Le Moize En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

      Cher internaute Ka, c’est exactement ce que j’ai aussi observé. A croire que le Burkina subit actuellement les courroux de ceux qui sont derrière ces attaques et endeuillent notre pays chaque jour. Pour qu’on s’en prenne à notre patrie avec une telle vague de violence et de haine, il faut que quelque chose ait récemment suscité cela. Alors que ce quelque chose de nouveau dans notre paysage actuel ne peut être est le verdict qui vient d’être rendu par la justice militaire. Comment peut on pactiser avec des gens pour faire du mal à son propre pays et de surcroit, à des innocents qui ne savent meme pas ce qu’on reproche aux personnes jugées et condamnées. Ces maudits ne perdent rien pour attendre. Rira bien qui rira le dernier !

      Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 11:00, par Voltaïque indigné En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

      Monsieur KA, quand les décideurs du moments sont des enfants gâtés qui n’ont jamais mouillé le maillot pour avoir quelque chose dans la vie pensez-vous qu’ils puissent faire le combat du peuple qui exige un sacrifice ? Bientôt quatre ans et aucune lueur d’espoirs. Et cette équipe eut rebeloter en 2020. Réfléchissez monsieur KA.

      Répondre à ce message

      • Le 12 septembre à 14:51, par Le Vigilent En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

        Monsieur le « @Voltaique indigné « , étant donné que vous refusez catégoriquement d@etre burkinabé, on sait déjà quel type d’individu vous êtes. Vous demandez à Ka de réfléchir un peu !? Sachez que le burkinabé Ka ne saurait avoir le même schème de pensez qu’un voltaïque, de surcroît indigne. C’est votre droit de rester dans votre logique d’indigne, mais sachez que vous ne pouvez pas y entraîner les burkinabé conscients de la trempe de Ka.

        Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 17:46, par Nabiiga En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    “”Le Burkina vous a donné gîte et couvert pendant des années. Nous ne devions pas, car cette largesse a été offerte à notre insu. On vous voyez enturbannés en train de pavaner à Ouaga 2000, se relaxer dans nos meilleurs hôtels, draguer même nos femmes si je m’abuse bien, et pendant tout ce temps-là, vos hôtes gardaient un sourire permanent aux lèvres car pour eux, naïvement, vous étiez nos partisans contre le Mali, un pays frère pourtant. Nous avons chassé votre mentor de nos rangs et voilà que vous tournez contre nous. Tuez autant que vous voulez, le peuple demeurera solidaire derrière nos leaders, refusera ce chantage, et jugera votre hôte pour haute trahison dès que nous aurons la main sur lui. Tuez mille membres de nos forces armées, mille arriveront !!!! Nous n’abandonnerons pas notre pays aux partisans du mal, de basses besognes, aux prisonniers et aux fuyards. Voilà !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 18:00, par Peter En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Plus de 30 personnes décédés en une semaine. Seigneur nous t’implorons. Trop c’est trop... combien doivent encore perdre la vie ? Tout les jours que j’ouvre ce site web mon cœur ne fait que battre, combien de personne on encore perdue la vie ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 18:11, par Indjaba En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Courage courage et encore courage. Envoyer dans le Soum de préférence prioritairement des FDS volontaires qui ont l’habitude de faire preuve de courage, d’autonomie dans leur prise de décision, dans leur prise d’initiative , qui sont des crâne brûlés ; Qui posent souvent des actes de défense pouvant atteindre la frontière du tolérable et de l’intolerable et la frontière de la discipline et de l’indiscipline,
    qui n’attendent pas que le chef leur dicte tout . Maintenant s’il n’y pas suffisamment de volontaires pour y aller, on choisit de force des éléments. Mais la motivation de tels FDS doit être suffisamment dissuasive. Au moins 5000/j/FDS payé au jour le jour. Pas de cumul ni de rappel. Ce mode de paiement est une forme de communication entre les éléments et la hiérarchie sur le terrain. Courage ! On ne cédera pas Djibo. Quand les gens parle de négociation, ils oublient que ces faux types nous demandent Djibo. En fait Blaise leur permis d’utiliser Djibo commé ils voulaient. C’était ça le deal.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 18:12, par Le Progressiste En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    A mon humble avis, la stratégie de guerre utilisée contre le terrorisme n’est pas appropriée. Comment peut-on combattre un ennemi invisible en étant visible ? Les terroristes planifient, frappent les forces militaires identifiées et disparaissent. Il faut absolument utiliser la même stratégie qu’eux : Créer des forces invisibles bien organisées composées de groupes de traque qui ne se connaissent même pas. Ces groupes doivent traquer les terroristes nuit et jour, éliminer leurs éléments et disparaître. Les bases militaires serviront de forces d’appui en cas de besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 18:12, par Yako En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Condoléances et prompt rétablissement.La question est la suivante : L’apocalyse que vit le Burkina Faso est-elle inévitable oubien elle est le résultat d’une défaillance de la politique sécuritaire de l’actuel président ? Je suis tenté de croire à la 2ème hypothèse.En effet,depuis l’apparition du phénomène terroriste dans la sous-region le Burkina Faso a toujours été épargné et ça nous le devions au leadership éclairé de l’ex-président Comparé.Etait-il un super-homme ? Je ne crois pas.Certainement il connait son pays,ses atouts et ses faiblesses et c’était ça qui guidait sa politique sous-regionale notamment celle qui relève de la sécurité de son pays.Apres son départ précipité son successeur n’a-t-il pas péché par orgueil en refusant la main tendue patriotique de la part de celui là même qui l’a initié au management des affaires publiques ? In fine,ce qu’importe les gens c’est celui qui leur assure paix et prospérité or le président Rock a échoué lamentablement.Il ne lui reste que la démission pour éviter l’effondrement national car vouloir atteindre 2020 serait synonyme de plus de morts et de déplacés dont le pays pourrait faire l’économie. .

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 09:28, par Espoir En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

      Mon cher Yako, attribuer les douleurs que nous vivons actuellement à ceux qui gouvernent est une erreur d’analyse tout simplement à mon avis. L’expérience a montré que si vous-vous donné à élever une bête féroce à domicile, tôt ou tard vous serez tué par cette même bête. Autre fois nous les avons accueilli, logé et nourri. Pendant ce temps eux ils exploraient notre territoire, étudiaient tout les plans. Aujourd’hui nous voilà victime de notre propre turpitude . Que Dieu bénisse et sauve le Burkina Faso !

      Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 20:23, par EBENEZER En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Mes condolèances aux familles èplorées. Que Dieu console les coeurs.
    Soutien aux forces de dèfense et de sècuritè du Burkina Faso dans cette guerre qui nous est imposèe.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 20:23, par EBENEZER En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Mes condolèances aux familles èplorées. Que Dieu console les coeurs.
    Soutien aux forces de dèfense et de sècuritè du Burkina Faso dans cette guerre qui nous est imposèe.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 21:27, par Vérité En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Le Cameroun a mis en place une stratégie de combat antiterrorisme comprenant : le Bataillon d’intervention rapide (BIR) ; le Bataillon d’intervention motorisée (BIM) ; le Groupement polyvalent d’interventions de la gendarmerie nationale (GPIGN). Ces trois structures mènent la traque et le harcèlement des terroristes. Elles vont au contact directement, frappent, disparaissent

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 03:58, par Zimm En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    @Progressiste :
    Votre remarque est pertinente et je la comprend qu’il faudra réussir "à infiltrer" leur système via des espions pour avoir (et à l’avance) de bons renseignements ce qui permet d’avoir toujours un coup d’avance en contre-terrorisme / contre le grand banditisme / contre coupeurs de routes, etc... C’est ultra classique comme méthode et j’espère que les services secrets du Burkina (si il y en a ) y ont pensé .

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 05:36, par Nabiga En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Mes condoleances aux familles des victimes et on remercie Dieu que les deux autres soient sains et saufs. Mais le problème ce n’est pas le nombre de victimes, que la presse et les résaux sociaux parlent de 6 au lieu de 4 ne change pas le fait que une fois de plus, dans la même zone, les FDS se font surprendre. C’est clair que la stratégie utilisée ne fonctionne pas et doit être revue. Le Gouvernement doit mettre les moyens qu’il faut pour permettre aux FDS d’opérer de jour comme de nuit. Il faut que les FDS aient les moyens d’aller trouver ces bandits là où ils se cachent et ces cachettes sont forcément connues ! Si les FDS ne peuvent pas opérer la nuit et dans toutes les zones, les djihadistes se sentiront toujours libres de frapper quand ils veulent où ils veulent.
    Que Dieu le tout puissant sauve le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 09:26, par a En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Paix à leur âme. Qu’ils reposent en paix. On a trop pleuré ; on a trop parlé ; mais on ne va pas se résigner et accepter cette imposture nommée terrorisme. Il faut maintenant passer à l’action contre ces forces du mal.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 10:22, par Tiendrebeogo Edmond En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Bonjour.
    on est en guerre ; guerre contre le terrorisme et les terroristes. Quand je vois tous ces morts je me demande ce qui ne va pas dans notre armée. Nos hauts gradés de l’armée et diplômés des grandes écoles de guerres, barder de gros diplômes de guerre sont-ils incapables de mettre en place une stratégie de défense adaptée à la situation ?????!!! Vraiment je ne comprend pas : tous les jours se sont nos soldats qui tombent dans une embuscade ou sautent sur une mine. Quand même !!!! Changeons de stratégie de guerre !!! Oubien parmi nos haut gradés ils y’a des complices des terroristes !!! Capitaines, colonels et généraux nullard.... honte à vous !!
    voila ce que je propose :
    - que nos fds se déplace à moto et à pieds comme les maudits terroristes
    - qu’on crée et arme une unité secrète de lutte contre les terroristes qui va infiltrer la population sans se faire remarquer
    - que nos fds au Sahel s’habillent en civile tout en ayant leur cartes de fds sur eux
    - que nos soldats aient tous les moyens nécessaires (financier, logistique, juridique...)pour éradiquer ce cancer
    sinon nous somme foutu seulement !!
    pouuuff suis dépité

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:48, par Bonjour En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    RIP,
    Les hauts gradés sont dans les bureaux en ville, en train de faire leurs affaires.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:15, par citoyenn LAMBDA En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Mon cher frère Tiendrébéogo pour ajouter de la terre à la terre, ou en d’autres termes pour ajouter à tes bonnes propositions, je propose égament ceci :
    - Sélectionner 200 miltaires très courageux à envoyer par vague de 50 militaires pour une formation comando de haut niveau, soit en ISRAEL, soit aux USA à l’image des GI des USA ou des commandos d’élite d’ISRAEL,spécialisés en technique de camouflage et de survie en brouse pendant plusieurs jours.
    Ces commandos qui seront armés par des armes camouflables et de petites caméras de vision nocturne seront éparpillés très discrètement le long de la frontière avec le Mali pour surveiller et détecter tous les mouvements des terroristes et alerter les unités militaires de la zone pour tendre des embuscades et neutaliser les terroristes ;
    - Sélectionner par village de la zone frontalière avec le Mali et très discrètement au moins dix jeunes à former aux techniquement de renseignements et même aux techniques minimales de combat par armes capables de défendre le village en cas de besoin en attendant l’arrivée des renforts ou pour appuyer les FDS en cas d’attaque en prenant les terroristes de revers .
    - organiser des missions commando de neutralisation des terroristes de l’autre côté de la frontière c’est à dire en territoire malien . ISRAEL est un spécialiste de ce genre de mission . Un commando est envoyé dans un pays abritant un chef terroriste ou même des camps de terroristes . Le commando mène une action ,abat le chef terroriste ou détruit le camp et disparait comme par enchantement pour retourner dans leur pays .Il suffit de demander à ISRAEL de nous former une centaine de militaires ,gendarmes et policiers pour ce genre de mission et les terroristes se chercheront .
    Peut-être que certains trouveront que ces propositions sont loufoques ,mais elles sont faisables d’autant que des grands pays comme les USA et Israel les pratiquent bel et bien .

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 17:41, par Dicko En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    J’ai les larmes aux yeux. On tue les éléments de nos FDS et mes compatriotes comme des mouches parce qu’on ne veut pas changer de stratégie. COURAGE, VAILLANTS ET DIGNES SOLDATS. LE FASO VOUS LE REVAUDRA. DIEU VOUS LE REVAUDRA.
    Pour vous aider, J’ai une petite idée à proposer. La voici.
    -  Adopter maintenant la stratégie de guérilla comme en Indochine où chaque paysan dans son champ, chaque vieillard, vieille, homme, femme et enfant était un guerrier potentiel armé.
    -  Cesser les recrutements qu’on fait chaque année sur toute l’étendue du territoire et se concentrer sur les recrutements par zone attaquée.
    -  Les faire cautionner ou avaliser par leurs propres parents et ouvrir une enquête de moralité impérativement sur chaque jeune recruté.
    -  Emprisonner tout parent qui va donner à recruter un fils déjà djihadiste.
    -  Les transférer à Pô ou à Dédougou pour subir une intense formation commando et apprendre les stratégies et tactiques de guérilla.
    -  Les faire rejoindre leurs lieux de provenance et leurs domiciles familiaux.
    -  Les responsabiliser et les rendre indépendants les uns des autres sauf en cas d’attaque où ils auront un chef à désigner par eux-même.
    -  Les traiter comme les autres militaires en termes de galons, salaires mensuels, avancements, etc...pour éviter les frustrations et les revendications ;
    -  Ils continueront de vaquer à leurs occupations quotidiennes comme avant.
    -  Les munir de sifflets pour s’alerter et se repérer en cas d’attaque.
    -  Leur interdire tout téléphone portable.
    -  les armer de AK 47, de kalachs et autres armes performantes et de beaucoup de munitions et même des lance- roquettes.
    -  Ils réagiront du tic au tac quand il y a attaque terroriste sans attendre une quelconque directive mais en rendront ensuite compte au CEMGA.
    -  Ils ne logeront plus ni ne dormiront plus chez eux dans leurs cours familiales.
    -  La population locale les nourrira.
    -  Les jeunes hommes dont on sentira que les parents hésitent ou ont hésité avant de donner leur aval seront soupçonnés automatiquement de terroriste et seront filés et arrêtés.
    Voici ma part de contribution.
    Terroristes, djihadistes, tremblez parce que le peuple arrive. Thomas Sankara a dit : "Quand le Peuple se met debout, l’impérialisme tremble". La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 19:14, par Ka En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Merci à vous deux ’’’’internautes Atrap Le Moize et le Vigilent : Voilà depuis la création de Lefaso.net que j’y suis avec mes critiques et autos critiques fondées dans la vérité qui blesse mais ne tue pas. Pour moi on peut parfaitement avoir une opinion (ce qui est la moindre des choses pour un individu intelligent), mais on n’est pas forcé pour autant de la claironner sur tous les toits. L’opinion est à priori une affaire purement personnelle, vouloir la faire connaître, et plus encore, adopter par les autres c’est une autre affaire.

    S’agissant le régime Kaboré que je reproche de n’est pas repris radicalement les objectifs de la transition pour consolider l’alternance politique voulu par le peuple et sa jeunesse le 31 Octobre 2014, aujourd’hui avec tout ce qui arrive à notre beau pays avec nos frères déguisés en terroristes pour le déstabiliser, je me range aux coté de ce régime pour l’encourager à trouver un moyen pour stopper ces punaises. Je considère qu’en ce moment, Roch Kaboré a un courage dont je n’aurais jamais été capable. Quelqu’un ne peut pas avoir pris tant de coups, avoir subi tant de haine, avoir été harcelé de cette façon, avoir été humilié de la sorte, et tenir encore debout, dressé face aux adversaires et aux ennemis surtout a des internautes inconscients de la situation ! Malgré ma colère contre quelques laxisme et manque de communication de ce régimes avec le peuple, Il faut reconnaître aux gens ce qu’ils sont. Roch Kaboré pour moi, est un ’’fromager’’. Et un homme qui a de telles performances, a forcément les moyens de tenir un pays. Parce que tenir un pays, c’est aussi être capable de rester debout face aux tempêtes. Devant les magouilles des grandes puissances, les pressions extérieures et crises qui éclatent à l’intérieur, les frondes extérieures, il faut que le leader soit debout. Car s’il baisse les bras, le pays plie l’échine". au regard des quatre coins du pays (nord-sud- Ouest- Est), Il existe plus de 5 millions des Burkinabé pour succéder a Roch Kaboré, mais est-ce qu’en ce moment une autre personne pourra faire mieux faire que lui, c’est la question que je pose à notre internaute Voltaïque Indigné ? Au Burkina de nos jours, la question n’est pas d’avoir un super homme ! La gestion d’un pays recommande une gestion participative, l’amour du prochain et surtout en mettant en avant l’égalité des chances.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 22:41, par Jupiter En réponse à : Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche

    Soutien total à KA, surtout lorsqu’on a comme l’impression qu’à chacune de leurs excursions, il y’a toujours des taupes qui filent d’avance les coordonnées des FDS à ces bandits !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
Collaboration entre FDS dans la lutte contre le terrorisme : Laurent Kibora propose le rouleau compresseur russe
Attaques terroristes au Burkina : L’Algérie condamne « avec force »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés