Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Cyclisme : Les Burkinabè font parler d’eux en Côte d’Ivoire

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • lundi 9 septembre 2019 à 08h25min
Cyclisme : Les Burkinabè font parler d’eux en Côte d’Ivoire

Après deux étapes du Tour de Côte d’Ivoire, les Etalons cyclistes font déjà parler d’eux de fort belle manière. Mathias Sorgho trône en tête du classement général individuel avec 4heures 21minutes 15secondes.

Ce n’est plus un secret. Les Etalons cyclistes sont désormais redoutables en Afrique de l’Ouest. Dans les différentes compétitions auxquelles ils prennent part, les cyclistes burkinabè font parler leur endurance sur le vélo.

C’est aussi le cas au Tour cycliste international de Côte d’Ivoire également appelé Tour de la réconciliation. Débuté le 8 septembre 2019, ce tour qui réunit des coureurs du Burkina, du Mali, du Bénin, de la Guinée, du Cameroun et du pays organisateur est pour l’instant dominé par les Burkinabè.

La première étape, courue entre Korhogo et Ferkessédougou (97km), a été remportée par la pépite burkinabè, Paul Daumont. Connu au plan national pour ses talents, le natif de Bobo-Dioulasso veut maintenant conquérir le continent. Il a bouclé les 97km en 2h 20mn 30secondes. Il était suivi du Malien Diarra Sidiki et de Bassirou Nikiema du Burkina Faso.

Mathias Sorgho, premier au classement général

La deuxième étape, disputée ce lundi 9 septembre 2019, entre Didievi et Tiebissou, était de 81 kilomètres. A cette étape, les Ivoiriens sont sortis de leur réserve et ont pris les choses en main. Abou Sanogo, connu au Pays des hommes intègres pour avoir participé à plusieurs reprises au Tour du Faso, bat de justesse Mathias Sorgho au sprint final. Il remporte l’étape du jour avec un temps de 2heures 00mn 45secondes. Mathias Sorgho et Abdoul Aziz Nikiema ont aussi le même temps mais se classent respectivement deuxième et troisième.

Au classement général individuel, Mathias sorgho surclasse ses concurrents avec un temps de 4heures 21minutes 15secondes. Il est suivi du Malien Diarra Sidiki (4h21mn 15s) et de Daumont Paul (4h21mn 15s). Au classement par équipe, le Burkina occupe également la première place devant la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Mali, le Bénin, la Guinée.
La troisième étape sera courue ce mardi 10 septembre 2019 à l’intérieur de la ville de Yamoussoukro.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés