Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Progressistes unis pour le renouveau (PUR) : La fédération provinciale du Houet installée

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • dimanche 8 septembre 2019 à 15h00min
Progressistes unis pour le renouveau (PUR) : La fédération provinciale du Houet installée

Les membres du bureau de la fédération provinciale du Houet du parti Progressistes unis pour le renouveau (PUR) ont été installés, ce samedi 7 septembre 2019 à Bobo-Dioulasso. Au nombre de 13 dont Abdoulaye Traoré, président de ladite fédération, ils auront pour mission de consolider les bases du parti dans les Hauts-Bassins et particulièrement à Bobo-Dioulasso.

Président du parti PUR, Wahir Justin Somé

Dans le cadre du lancement officiel de ses activités dans la région des Hauts-Bassins, le parti Progressistes Unis pour le Renouveau (PUR) a tenu, dans l’après-midi de ce samedi 7 septembre 2019 à Bobo-Dioulasso, une assemblée générale sous la présidence de Wahir Justin Somé, le président du parti. Au cours de cette rencontre, les membres du bureau de la fédération provinciale du Houet ont été installés. Selon le président du PUR, la conquête du Houet est un défi à relever.

La photo de famille

Il estime que « la population est déçue d’un certain nombre de politiciens qui sont passés par là avec des promesses non tenues. C’est pourquoi, elle a décidé de prendre son destin en main et veut prendre ses responsabilités ». Il invite ainsi le nouveau bureau à prendre ses responsabilités. « Le mandat qui est confié à ce bureau, c’est de tout faire pour que le PUR soit le premier parti du Houet. Que dans cette zone le PUR soit représenté partout », a-t-il laissé entendre.

Président de la fédération provinciale du Houet, Abdoulaye Traoré

Il a indiqué que la vision du PUR est celle d’un Burkina nouveau et debout en harmonie avec son peuple, qui tourne radicalement et définitivement le dos à tous les modèles qui lui ont été imposés pour oser inventer son avenir. Selon lui, « le PUR se donne entre autres pour missions, de répondre aux attentes des Burkinabè qui ne font plus confiance à la classe politique actuelle, de rassembler et promouvoir un personnel politique de type nouveau, de rétablir l’autorité de l’État et garantir la sécurité nationale afin de redorer l’image du Burkina Faso en Afrique et dans le monde ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

  • Installation du président de la Fédération provinciale du Houet du parti (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bala Sakandé au siège de la NAFA : La santé de Djibril Bassolé sur la table des échanges
Burkina : L’opposition demande la levée du secret-défense sur le contrôle du budget de l’armée
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : Le conseil tient sa deuxième session extraordinaire de 2019
Dialogue politique : « Nos divergences ne nous empêchent pas de nous fréquenter », selon Me Gilbert Noël Ouédraogo
Suspension du FPR : L’opposition demande la levée pure et simple de la sanction
CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti
Insécurité au Burkina : « C’est le MPP et ses alliés qui sont les premiers et principaux responsables de cette débâcle historique de notre pays », accuse le CFOP
Suspension du FPR : L’opposition politique convoque une réunion d’"urgence"
Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois
Situation nationale : « Un gouvernement avec un bilan comme celui-là, la sanction du peuple doit être lourde », juge Pr Augustin Loada
Burkina : La lutte contre le terrorisme implique une bonne lecture de la situation nationale, selon le mouvement patriotique pour le Salut (MPS)
Zéphirin Diabré à Abidjan : « L’abattement, le découragement, la résignation ne franchiront jamais les portes de nos cœurs »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés