Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Luttez pour vos opinions, mais ne croyez pas qu’elles contiennent toute la vérité ou la seule vérité» Charles A. Dana

Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

Accueil > Actualités > Opinions • LEFASO.NET • vendredi 6 septembre 2019 à 22h20min
Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

De quels singes parle-t-on au juste quand ça hurle comme des singes dans des stades de football européens ? Des « cris de singes », dit-on : certainement des cris de singes blancs, contre des Noirs étonnamment seuls assimilés à des singes ! Et cela n’étonne personne qui se donne la peine de réfuter et déconstruire cette identification, comme si personne n’avait jamais vu de vrais singes. C’est donc cela qui nous semble bien plus étrange et grave !

En effet, Noirs, Métis et Blancs, d’une part, racistes, non racistes et anti-racistes, d’autre part, partagent une même croyance qui identifie les Noirs aux singes. Tous posent dès le départ, comme une évidence, que si les singes ressemblent à des humains, ces humains ne peuvent être que les Noirs, et eux seuls. La science a beau nous enseigner que l’homme « descend » du singe sinon, du moins, partage avec les grands singes 99% de ses gènes, peu importe, si vous imitez un singe ou faites le singe, vous ne pouvez qu’insulter les Noirs ! Et pourquoi un singe serait-il plus repoussant qu’un cochon ou qu’une hyène ?

Or c’est exactement dans cette croyance partagée, dans cette assimilation des singes aux seuls Noirs, laquelle fonctionne comme une évidence pour tous, que se trouve le racisme le plus ordinaire (un hyper-racisme, un archi-racisme) et le plus sordide, mais implicite, invisible et inavoué. C’est en effet à partir de cette évidence partagée que des supporters de foot sont si sûrs de toucher à la dignité d’un joueur noir en poussant des cris de singes ; lesquels cris dans lesquels les Noirs eux-mêmes se reconnaissent insultés et victimes ; lesquels cris de singes tous les non racistes et anti-racistes reconnaissent comme ne visant que les Noirs, puisque tous s’accordent pour dire (sans jamais le dire évidemment !) que les singes ne ressemblent qu’aux seuls Noirs.

Quels seraient les traits de ressemblance : la couleur ? Mais tous les singes ne sont pas noirs ! Il y a des singes bien blancs ! Le nez court et épaté des grands singes ? Mais, donc, tous les singes ne sont pas des gorilles, des chimpanzés ou des orang-outang, sans rappeler que ce sont là les plus…intelligents des singes. Il y a des singes au nez fin et pointu, aux yeux clairs et creux ! Regardez attentivement les singes de Madagascar…

Si c’est par la couleur de peau qu’il y a ressemblance, alors les Noirs ressembleraient aussi à des cochons noirs, des canards noirs, des chiens et moutons noirs ; bref, à tous les animaux à pelage noir. Quelle jolie trouvaille intelligente alors : du noir qui ressemble à du noir !

Mais à quels humains ressemblent un cochon blanc, une vache noire et blanche, un singe blanc à la chevelure abondante, un zèbre qui n’est ni blanc ni noir, un éléphant, un lion, etc… ? Tout être humain devrait apprendre à bien regarder les singes, il s’y reconnaîtrait. Nul doute que ceux qui poussent des cris de singes dans les stades européens (italiens surtout) n’ont jamais vu de singes, pas les singes dans leurs diversités et différences ; et que ceux des humains non noirs qui connaissent les singes, mais qui continuent à tenir pour une évidence la ressemblance des singes aux seuls Noirs sont les racistes les plus redoutables, même s’ils se disent anti-racistes.

Tout cela dans un amour fanatique des animaux parfois, justement des grands singes à protéger et sauver de la cruauté de l’homme, un amour qui peut donc transpirer, en même temps, la haine et le mépris d’hommes noirs que l’on compare et assimile à ces mêmes animaux !

Il s’agit alors pour les Noirs d’être vigilants et intelligents, pour ne pas se reconnaître eux-mêmes dans une assimilation et une identification à des singes tenues pour des évidences dans lesquelles on les enferme. Et pour ne donc pas banaliser le racisme anti Noirs : les vrais racistes sont bien plus intelligents et pervers pour ne pas se contenter de pousser des cris de singes auxquels ils savent aussi ressembler !

Il ne suffit même pas de rappeler à des gens qui ne s’y connaissent pas en singes que les singes que le racisme universel tient pour exclusivement ressemblant aux Noirs sont aussi les plus intelligents des singes. Il suffit en revanche de se convaincre que les footballeurs noirs « victimes » de cris de singes blancs (puisque nous, humains, sommes tous proches des singes) sont sûrement reconnus comme les meilleurs à leurs postes dans leurs équipes, et qu’il ne viendrait à l’idée de personne de se mettre à faire le singe juste pour déstabiliser de nuls adversaires pousseurs de ballons, mais seulement les meilleurs et les plus dangereux dans le jeu.

Nul doute que si Messi et Ronaldo étaient noirs, ils subiraient aujourd’hui les mêmes cris dans les mêmes stades européens. Par où faire le singe n’est rien d’autre qu’une reconnaissance de l’excellence et de la supériorité de l’autre, en même temps qu’un aveu de sa propre nullité sportive. Que les Noirs ne se laissent pas si facilement enfermer dans ce mensonge universel (= les singes ne ressemblent qu’aux Noirs) qui est devenu une telle évidence qu’il sert aujourd’hui de moyen non sportif de déstabilisation et de pression pour des supporters de foot en Europe.

Les Noirs ne sont ni plus singes, ni plus ressemblants des singes que des Blancs : telle est l’unique vérité à dire ; le reste (indignations médiatiques face aux cris de singes dans les stades d’Europe) est encore de la bonne conscience raciste qui se contente de s’indigner sans abandonner la croyance en la ressemblance exclusive des Noirs aux singes, croyance soigneusement tue comme une évidence.

Que dit l’indignation en effet ? Elle ne remet jamais en cause l’assimilation des Noirs aux singes, elle dit seulement que pousser des cris de singes dans les stades est insulter les joueurs noirs, ce qui revient à accepter l’assimilation Noirs/singes elle-même comme une évidence ! Et c’est bien aussi la raison pour laquelle l’indignation ne reconnaît(ra) jamais ces cris de singes comme des crimes, la preuve en est que ces cris se répètent et persistent aux mêmes endroits d’Europe.

Kwesi Debrsèoyir Christophe DABIRE

Vos commentaires

  • Le 6 septembre à 17:23, par Bigbalè En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Très bel article ! Tous les racistes et apprentis racistes doivent le lire car il y est décrit leur petitesse ! Malheureusement on trouvera des noirs qui vont toujours leur donner l’occasion d’exprimer leur racisme et leur bêtise humaine. C’est pourquoi chaque peuple doit se bâtir à partir de ses convictions culturelles et ne pas céder à n’importe quoi ! C’est dans la division que ces blancs racistes prospèrent généralement. Démontrons-leur que nous sommes intelligents !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 17:33, par Sy Boubakar En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    C’est ce que j’appelle le raisonnement à rebours qui consiste à entretenir une idée fausse pour cacher une vraie réalité : le racisme antinoir qui prend sa source dans cette peur de "l’envahissement "du noir devenue générale en Europe depuis que ce que Anta Diop appelle la loi du pourcentage à atteint un seuil plus qu’inquiétant pour les racistes de tous bords. Vous avez raison Dabire cette histoire de singe n’est qu’un paravent pour déstabiliser les esprits faibles et se conforter dans l’idée que le blanc est supérieur parce que plus "abouti "Une carapace de plus en plus trouée surtout avec le raisonnement d’esprit éclairé comme vous. Je m’incline
    e

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 19:22, par MX En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    EXCELLENT. C’est la toute première fois que je lis un écrit qui sort de l’indignation médiatique hypocrite (on s’indigne et puis tout recommence) pour réfléchir et poser LA bonne question !!! Texte énergique et digne que n’importe quel Noir fils d’Afrique doit être fier de lire
    OUI "Que les Noirs ne se laissent pas si facilement enfermer dans ce mensonge universel (= les singes ne ressemblent qu’aux Noirs)".

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 20:47, par A qui la faute ? En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    La solution ne se trouve pas dans les larmes versées, il faut une révolution de nos habitudes pour forcer le respect. Les asiatiques ne sont pas mieux aimés que les noirs. Mais Singapour, le Japon, la Chine, le Vietnam(particulièrement martyrisé à la fois par les USA et la France et nous mêmes les africains) ont pris leur destin en main. Aujourd’hui on ne peut pas se foutre autant d’un asiatique que d’un africain. Après les Aimé Cesare, Anta Diop, Ki Zerbo qu’est-ce qu’on peut encore ajouter comme dénonciation, lamentation ? Mais la solution n’est pas de dénoncer (dénoncer à qui ? Qui ne sait pas ?). La foutaise envers le noir d’aujourd’hui est aussi le résultat du comportement de son cousin proche ou lointain. La lutte contre le racisme est aussi dans nos petites habitudes : retards au RDV , retards des chantiers, approximation dans la façon de travailler, troquer la scolarité des enfants pour la bière et demander à Dieu de trouver une solution…
    Aussi le noir de l’Afrique centrale se prend pour supérieur au noir de l’Afrique de l’Ouest, le noir de la capitale se croit supérieur au noir du village. Ce n’est pas du racisme peut-être mais cela me fait encore plus mal que le supporter de football européen. En France quand on dit que quelqu’un réfléchit comme un supporter de football, c’est pour dire qu’il est idiot. Donc un raciste supporter de football est un idiot au carré. Faut pas lui dédicacer des articles, il faut travailler dans le silence comme un Vietnamien et vous verrez

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 21:26, par KABORE En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Merci à vous M DABIRE pour cet article très riche et très profond. Chaque jour qui passe je mène ma petite reflexion sur le racisme dont nous nous plaignons et je pense c’est le lieu ideal de partager ce que j’en pense. Avant toute chose, je voudrais faire une remarque. Essayez de visualiser dans votre tête l’attitude d’un français face à chinois dans les année 60 et comparez cette attitude aujourd’hui en 2019. Il y’a un contraste magnifique qui resume toute ma theorie : Le vrai problème de l’ Homme noir, c’est lui même !!
    Donald Trump parlait de pays de merde, et il avait bien fait d’ajouter Haïti car partout où le nègre se trouve il y’a des choses indescriptible qui s’y passent, la vrai merde !!Regardez presentement ce qui se passe en Afrique du Sud..
    Notre égoïsme et notre mechancété nous maintient dans la precarité..la pauvrété car il est impossible d’evoluer positivement sur cette terre avc ces deux choses et c’est cette pauvrété qui alimente le racisme depuis fort longtemps. Nous qui sommes citadins, regardons comment nous traitons nos parents du village..les moqueries..et j’en passe c’est ça aussi le racisme. Le racisme pour y mettre fin il faut travailler vraiment travailler sans méchancété et égoïsme. Le jour où le flux migratoire vers l’europe sera inversée avoir la peau noir foncée ou chocolat forcera respect et convoitise.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 23:48, par Dedegueba SANON En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Les écrits de Dabire volent toujours très haut, quelques fois trop haut même. Ici la problématique du noir unique proche parent du singe, rendu par des stupides cris de singes dans certains stades européens pour déstabiliser un athlète noir,tire sa source de la valeur humaine intrinsèque que le noir lui-même s’accorde, ou consent à s’accorder. Le monde est fait d’interaction où les individus s’affirment les uns par rapport aux autres, et je ne peux dire " je" que lorsque j’ai besoin de m’identifier par rapport à l’autre, ou si je ne veux pas qu’on me confonde à un autre. Bref seul être vivant, personne n’aurait eu besoin d’une désignation, à partir de deux naît le besoin d’identification.
    La vraie question c’est l’estime qu’on a de soi-même par rapport à l’autre, et c’est tout le problème du noir,qui formaté par plusieurs siècles d’esclavage a fini par intégrer une certaine infériorité à l’homme blanc. Et tant que nous ne transcenderons pas ce complexe ce préjugé perdurera.
    Cela dit, personnellement je ne peux pas condamner le racisme, parce que je me reconnais un peu raciste. Car j’ai mes couleurs préférées, mes habitudes préférées et mes cultures préférées. Et ceux qui ne me ressemblent pas je m’en méfie un peu, même si j’y suis plus ouvert que certains.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 01:02, par jeunedame seret En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Quelles que soient leurs signification et origine, il faut seulement se dire que seuls les vrais singes savent pousser des cris de singes Entre le noir et le blanc, qui souffre trop de ses poils ? Qui a un physique vulnérable avec des compagnons animaux ? Laissez ces blancs ; ils envient beaucoup de choses aux noirs, comme leur peau saine et résistante, et leur corps solide bien immunisé ; ces européens créent des prétextes pour tout voiler. Nous au moins nous noirs ; est-ce qu’ils sont vraiment blancs ? Trouvons-leur autres dénominations pour les décourager. Moi je les appellerai les délavés.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 08:26, par rabo En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Ainsi donc si quelqu’un me traite d’idiot, de voleur, de violeur, etc. je me tais car je sais que j’en suis pas un.
    Ou je me trompe de raisonnement ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 08:52, par hampathe En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Très bon article Mr. Dabiré. Merci d’ouvrir le débat.
    Pour ma part, assimiler les Noirs à des singes ne veut pas dire que ce sont les seuls descendants de ce primate. C’est pour tout simplement souligner le niveau d’évolution :
    Le Noir est celui qui n’a pas beaucoup progressé depuis l’ancêtre commun qu’est le singe et nous le démontrons tous les jours.
    La seule solution que nous avons trouvée, c’est d’appliquer des produits éclaircissants sur la peau et porter des mèches pour nous éloigner du singe et nous rapprocher du Blanc.
    En résumé, l’échelle de l’évolution va du singe, passe par le Noir pour atteindre le niveau ultime, le Blanc.

    Répondre à ce message

    • Le 7 septembre à 21:42, par Têedbeogo En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

      Toujours le même plaisir
      A lire Debrsèoyir.
      Attentif au fait contemporain
      Il bat en brèche certains refrains.

      Dans les arènes sont admis les cris
      Y compris ceux de singes et de perdrix.
      Étonnant que s’en plaigne quelque gladiateur
      Parmi les combattants l’un des meilleurs.

      Aux singes laissez leurs singeries
      Tout Homme compte ennemis et amis
      Au racisme je ne crois pas un instant
      Aux malades je souhaite soulagement.

      Quant à vous hampathe je vous plains
      Qui vous croyez du singe un cousin
      Libérez-vous du voile de l’ignorance
      Consultez parfois votre intelligence.

      Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 20:13, par LA VOIE LACTEE En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    J’adore cet article.Merci pour cette réflexion. Le souci, c’est que le noir mème se respecte. Par exemple, en fin Aout je voulais payer une poupée(marron, noire de préférence) pour ma fille. Partout ou je passait les vendeurs disaient qu’ils n’en ont jamais vu. J’ai bien beau les assurée que ça existe, d’autres ont fini de me dire que même si ça existe ça ne sera pas jolie. J’ai dis a l’un d’entre eux donc toi tu est arrêté noir ton fils noir,ta fille et femmes noires, vous êtes une famille de vilains ????? j’ai compris de la colère dans son attitude alors je lui ai dis, je trouve que vous êtes une belle famille, et ta fille est très belle avec son teint noir. Là il a sourit. En fait je crois que le complexe d’infériorité vient d’abord de nous mème comme l’explique bien si je ne me trompe l’article. Lorsque Dani Alves a reçu une banane sur le terrain venant des racistes, il l’a mangé. POINT BARRE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 19:19, par rabo En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    "C’est au XVIIIe siècle que l’on commence à comparer explicitement Noirs et primates. En 1775, un Allemand, Johann Friedrich Blumenbach, en cherchant à définir la notion de race, en vient à expliquer que les humains noirs de peau incarnent une dégénérescence raciale. Il l’explique dans son traité De la variété naturelle de l’espèce humaine (en latin dans le texte). C’est à Blumenbach que nous devons, aujourd’hui encore, le terme “caucasien”, toujours vivace dans le lexique policier, comme le rappelle Paul Jorion."
    Source : France Culture 09/01/2018 (mis à jour à 17:38)

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 19:23, par rabo En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Pour info "En faisant porter à un petit garçon noir un sweat-shirt bardé de l’expression "Le singe le plus cool de la jungle", la chaîne suédoise (H&M) de prêt-à-porter s’est attirée la colère de très nombreux internautes.
    Chez les racistes, la référence au singe reste omniprésente quand il s’agit d’insulter les Noirs. Bananes pour la Garde des sceaux Christiane Taubira au plus fort de la Manif pour tous ou cacahuètes et cris de singe à l’intention des joueurs de foot au stade… la comparaison avec les primates n’est pas cantonnée à un domaine et raconte un substrat collectif encore bien vivace en Europe.
    Les étudiants en sociologie, tous d’origine africaine, ont été insultés sur les réseaux sociaux par des camarades de la même promotion. Photo d’illustration RL /Maury GOLINI
    Ils ont droit à leur photo sur Messenger, la messagerie instantanée de Facebook. Avec des commentaires sans équivoque les traitant de bonobos, de jolies émoticônes aussi, avec des singes et des petites bananes. Ces échanges entre une dizaine d’étudiants étaient censés rester strictement confidentiels, car créés dans un groupe privé mais on sait ce que le Web fait de notre intimité…"
    Source : Le Républicain Lorrain - Le 30/04/2019 à 05:03

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 21:38, par rabo En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    "Des photos de singes accolées à des Africains dans une exposition chinoise retirées : l’exposition, accusée de racisme, a provoqué une vive polémique. Un musée chinois, situé dans la province de Hubei, dans la ville de Wuhan, a été contraint de retirer des photographies associant Africains et animaux sauvages, relate le New York Times. L’exposition, intitulée "This is Africa" ("Voici l’Afrique", ndlr), présentait une série de 150 clichés, pris par l’artiste chinois Yu Huiping.
    Dans le détail, les photographies comparaient les expressions faciales d’Africains à autres chimpanzés, babouins, lions ou encore girafes. Parmi elles, un petit garçon Noir pose en ouvrant la bouche. A ses côtés, un singe ouvrant lui aussi sa gueule."
    Source : Huffpost du 14/10/2017

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 21:48, par rabo En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    "Quand Samantha Sibanda, la fondatrice de l’association Appreciate Africa Network, est arrivée du Zimbabwe en Chine, il y a neuf ans, elle a été émerveillée par les possibilités illimitées que semblait offrir le pays. Au bout de deux ans, elle a décidé de s’installer à Pékin. A l’époque, elle était optimiste. Contrairement à beaucoup d’autres pays, la Chine ne semblait pas connaître ce profond racisme qui peut rendre la vie si dure aux Noirs.
    “Oh, vous êtes noire !”
    Mais la lune de miel n’a pas duré longtemps. En 2009, la jeune femme a présenté sa candidature à un poste d’enseignante d’anglais. Lors de l’entretien téléphonique qui a suivi, son interlocutrice a été si impressionnée par son CV qu’elle lui a offert le poste sur-le-champ. Elle raconte en soupirant :
    Mais quand je me suis rendue à l’école, la première chose qu’elle m’a dite a été : ‘Oh, vous êtes noire !’ Et elle est revenue sur son offre en m’expliquant que son école ne pouvait pas embaucher une enseignante noire, car les parents et les élèves n’aimeraient pas ça. J’ai alors compris que le racisme existait aussi en Chine.”"
    Source : Courrier international 19/07/2016

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 23:03, par Hummm En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Revenez chez vous ! C’est très simple, non ?
    Si les européens ont vraiment besoin de vous, ils mettront les moyens pour vous protéger. Si je suis quelque et ça ne plait pas, je me barre. Si les millions des européens dépassent votre dignité, acceptez tout et arrêter de nous fatiguer les oreilles. Il y a des terrains, des clubs et des championnats en Afrique. En plus, il faut noter que c’est pas des affaires publiques, donc ne concernent que les intéressés.

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre à 11:29, par Salif En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

      Tu n’as rien compris, c’est pas le problème de tel ou tel Noir en particulier qui serait en Europe pour chercher des millions, c’est un problème qui concerne tous les noirs même ceux qui n’ont jamais été en Europe, c’est ça le racisme, ça concerne tous les individus d’une "race". donc même si tu restes enfermé dans ta case et que tu n’as jamais mis les pieds chez les blancs tu es concerné quand ces derniers traitent les noirs de singes, du moins si tu as un peu de dignité et d’intelligence. En plus je t’informe que la plupart des joueurs noirs en Europe sont nés là-bas, et sont européens ! tu leur demandes de venir en afrique juste parce que dans ton aigreur de voir des frères et sœurs gagner mieux leur vie que toi tu ne le supportes pas.

      Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 09:32, par rabo En réponse à : Racisme dans le football européen : « Les singes ne ressemblent-ils vraiment qu’aux seuls Noirs ? »

    Pour info : "Alors que le ministre israélien des Affaires militaires a appelé au cours de sa récente tournée en Afrique à une "alliance sacrée" contre l’Iran, le grand-rabbin d’Orient d’Israël, Isaac Youssef, a de nouveau tenu des propos racistes controversés contre le peuple noir.
    Cité par Ynet, le rabbin Yitzhak Yosef a qualifié les Africains de « singes » au cours de son sermon hebdomadaire samedi dans la soirée. Isaac Youssef se réfère aux personnes à la peau noire en utilisant le terme hébreu « kushi » puis qualifie un individu afro-américain de « singe »".
    Source : Press TV 23 mars 2018

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : « Défendre la patrie en danger n’est pas du volontariat, c’est une obligation », estime Christophe Dabiré (philosophe et analyste politique)
Situation nationale : "Soyons dans l’action et non l’incantation", invite Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale
« Volontaires pour la Défense » : Les erreurs stratégiques à éviter
Situation nationale : « Le comble de l’horreur », selon le sociologue Daniel Tiemtoré
Drame de SEMAFO : L’ émouvant témoignage du père d’une victime
Sécurité : Armand Beouindé invite chaque Burkinabè à contribuer à l’effort de guerre en cédant un mois de revenu brut
Insécurité au Burkina : "Ne cédons pas à la psychose", exhorte Sayouba Traoré
Question de protocole : ‘‘Première dame’’, un titre au statut inexistant
Un internaute présente ses excuses au Pr Augustin LOADA après avoir tenu des propos diffamatoires et injurieux à son encontre
Nuit des champions : Une citoyenne écrit à l’Association des journalistes sportifs du Burkina à propos de Chantal Compaoré
Sommet Russie-Afrique : « Le reflet d’une Afrique sans repères, sans vision, objet minable de l’histoire », Dr Abdoul Karim Saidou
Commémoration du 15-Octobre : « Thomas Sankara, une fierté africaine »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés