Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si tu persistes à rester dans ta zone de confort ,tu n’iras pas très loin» Catalina Pulsifer

Appel d’offre : L’ OIM et le CRCCT/Sahel recrute Un(e) Consultant (e) national(e)

Accueil > Petites annonces > Communiqués • LEFASO.NET • lundi 9 septembre 2019 à 08h00min
Appel d’offre : L’ OIM et le CRCCT/Sahel recrute Un(e) Consultant (e) national(e)

TERMES DE REFERENCE
Étude d’identification des valeurs sociales de la région à même de promouvoir un développement durable basé sur la cohésion sociale et la paix

Intitulé du Poste : Un(e) Consultant (e) national(e)
Lieu d’affectation : Burkina Faso
Date estimée de début : 1er octobre 2019
Durée du contrat : La durée de la consultation est de 15 jours sur une durée de 21 jours

1. Contexte et justification :

Située au cœur de la bande sahélo-saharienne, la région du Sahel couvre l’ensemble des territoires des quatre provinces que sont l’Oudalan, le Séno, le Soum et le Yagha qui partagent des frontières communes avec le Mali et le Niger.

Cette région du sahel, plus particulièrement la bande frontalière entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger, fait l’objet d’une attention particulière ces dernières années due à la recrudescence de l’insécurité et cela depuis les crises libyenne et malienne. En effet, la région est de plus en plus affectée par l’extrémisme violent, les attaques des groupes armés, le crime organisé et les conflits intra et intercommunautaires : ensemble de phénomènes qui crée une instabilité régionale croissante à travers la montée de l’extrémise violent, une insécurité galopante et des mouvements de populations de plus en plus importants avec leurs corolaires de tensions communautaires et de violations des droits humains.

Face à ces multiples dangers et à celui de la déconstruction du savoir vivre ensemble communautaire, le Conseil Régional des Chefs Coutumiers et Traditionnels du Sahel (CRCCTS) s’est fixé comme objectif de répondre à ces menaces par la culture de la paix et la cohésion sociale dans la région.

Pour ce faire, le Conseil Régionale de la Chefferie Coutumière et Traditionnelle du Sahel (CRCCT/S) a initié, sur financement de l’Organisation international pour les migrations (OIM), un projet de renforcement de la collaboration entre les communautés, l’administration et les services en charge de la sécurité. Ce projet vise à établir des partenariats efficaces et un plein engagement des communautés de la région du Sahel affectées afin de lutter efficacement contre l’insécurité, l’extrémisme violent et de prévenir les conflits intra e intercommunautaires.

En effet, une lutte efficace contre les différents phénomènes cités ci-dessus ne saurait être efficace sans un plein engagement des communautés locales. Le CRCCT/Sahel pose la promotion des valeurs culturelles de la région comme point de passe incontournable de la culture de la paix et de la cohésion sociale dans la région.

Dans ce cadre, le CRCCT/Sahel envisage, grâce aux appuis financiers et techniques de l’OIM, recruter un/e Consultant/e dont la mission sera de conduire une étude sur l’identification des valeurs traditionnelles sahéliennes afin de dégager des recommandations qui serviront à consolider la paix dans la région du Sahel.

2. Objectifs de l’étude et Missions du consultant

Les objectifs du mandat, les résultats attendus et les livrables à produire.

L’objectif principal de cette étude est d’identifier les valeurs traditionnelles sahéliennes afin de dégager les pistes de solution pour faire face à la situation d’insécurité que vit la région.

2.1. Spécifiquement, il s’agira :

-  De réaliser la recherche et l’identification des valeurs sociales, coutumières et traditionnelles et les bonnes pratiques de la chefferie coutumière et traditionnelle de la région ;
-  D’identifier les éléments existant et/ou à promouvoir pour favoriser le savoir vivre ensemble, la paix et la cohésion sociale, à travers l’organisation des cadres locaux de dialogue au Sahel ;
-  D’identifier les éléments :

o Sur la perception que les communautés ont de la sécurité et de leur appréhension des menaces et tensions communautaires
o Contribuant et/ou pouvant contribuer à la résilience des populations du sahel face à l’insécurité, leur implication dans la sécurité et la coopération entre elles, les autorités ainsi que les forces de sécurité.

-  De faire des recommandations idoines pour l’utilisation des trouvailles de l’étude pour des réponses pertinentes aux menaces que vivent les populations de la Région dans le contexte actuel et une culture de paix et de cohésion sociale.

2.2 Le mandat confié au / à la consultant(e) comporte, sans être limitatif, les principales activités suivantes :

-  Concevoir une méthodologie pour l’étude ;
-  Exploiter la documentation pertinente ;
-  Concevoir les outils de collecte des données ;
-  Collecter et analyser les données ;
-  Rédiger le rapport provisoire de l’étude ;
-  Restituer l’étude au CRCCT/Sahel à travers un atelier ;
-  Rédiger le rapport final de l’étude ;

-  Former des Chefs Coutumiers et Traditionnels sur la promotion des bonnes pratiques et la déontologie d’exercice de la chefferie coutumière et traditionnelle en lien avec les impératifs de la société d’aujourd’hui.
Le travail du/de la consultant/e consistera ainsi à produire un document de référence sur les valeurs coutumières et traditionnelles à même de préserver la paix et la cohésion sociale par :

-  La réalisation d’une étude d’identification des valeurs sociales, coutumières et traditionnelles de la région à même de promouvoir la cohésion sociale et la paix avec la contribution des communautés de la région du Sahel, elles-mêmes ;
-  La réalisation d’une enquête sur la perception de ces valeurs sociales, coutumières et traditionnelles, à même de préserver la paix et la cohésion sociale par les communautés de la région du Sahel ;

La réalisation d’une étude sur l’identification des bonnes pratiques de la chefferie coutumière et traditionnelle ;
-  L’identification des mécanismes et procédures endogènes et contemporaines de prévention et de règlement de conflits ainsi que les mécanismes et procédures de gestion des crises au niveau local ;

-  L’évaluation du niveau de coopération/collaboration des populations avec les forces de défense et de sécurité ainsi que les autorités administratives de la région du Sahel ainsi que leurs capacités/dispositions à mieux coopérer ;
-  L’identification des sources potentielles d’insécurité, de conflits, des risques/menaces existants/encourus dans les communautés, les faits de criminalité et les possibilités de la mise en place des comités de veille citoyenne ;

-  La formulation de propositions/recommandations pour concevoir des messages de paix à l’endroit des communautés dans la sécurité et la cohésion sociale ;
-  La proposition d’outils d’information et de sensibilisation des populations pour un meilleur engagement et une coopération efficace.
- L’élaboration de modules de formation sur les bonnes pratiques et la déontologie d’exercice de la chefferie coutumière et traditionnelle en lien avec les impératifs de la société d’aujourd’hui.

Le/la consultant/e devra veiller particulièrement à l’atteinte des objectifs fixés de l’étude et pour cela, devra mettre au point une méthodologie de travail appropriée, des outils de travail adaptés et s’occuper de la formation, du déploiement et de la gestion (coordination) des enquêteurs prévus dans le cadre de la présente étude.
Le/la consultant/e est responsable de tout le processus de réalisation de l’étude.

3. Livrables attendus
Les livrables suivants sont attendus à la fin de l’étude :
-  Le Rapport de synthèse de l’étude d’identification des valeurs traditionnelles sahéliennes à même de promouvoir un développement durable basé sur la cohésion sociale et la paix ;

-  Les données et informations collectées (les résultats des enquêtes compilés) sous forme de fiche de présentation par royaume ;
-  Le rapport d’étude devra contenir les recommandations, propositions et les outils d’information et de sensibilisation des communautés.

4. Langue du contrat spécifique
La langue du contrat est le français

5. Prise en compte de l’aspect Genre

Le processus de réalisation de l’étude, ses résultats et livrables devront tenir compte de l’égalité Femme/Homme, tant dans le fonds que dans la forme. La prise en compte de l’environnement et des principes de bonne gouvernance devrait être assurée (là où cela est pertinent).

6. Profil du (la) consultant(e) principal(e) et compétences
Le (la) consultant(e) devra posséder les compétences suivantes :
-  Avoir un niveau d’études universitaires d’au moins Bac+4 en sciences sociales ou équivalent ;

-  Avoir une bonne connaissance du Sahel et une capacité à comprendre les modes de vie des populations sahéliennes, les dynamiques de coopération/collaboration, les us et pratiques coutumières, sociales, religieuses et leur influence sur le vécu quotidien et de collaboration avec les forces de défense et de sécurité ainsi que les autorités ;

-  Avoir au moins 3 ans d’expérience de consultant(e) et une expérience de 5 ans au moins dans des travaux du domaine visé par l’étude ;
-  Connaissance et maitrise des outils de recherche, de collecte et de traitement de données ;

-  Capacités conceptuelles et analytiques ;
-  Aptitude démontrée à fournir des missions de qualité dans des délais brefs,
-  Avoir une bonne connaissance du Genre ;
-  Capacité à concevoir des outils de sensibilisation ;
-  Capacité rédactionnelle et de synthèse confirmée (des rapports rédigés pourraient être demandés en appui) ;

-  Une connaissance approfondie du contexte sécuritaire de la région ;
-  Une expérience avérée de travail dans la région serait un atout ;
-  Avoir une bonne maîtrise d’une des langues parlées de la région du Sahel serait un avantage.

7. Calendrier et lieu de réalisation
L’étude sera réalisée dans la période du 01er au 21 octobre 2019 dans les provinces de l’Oudalan, du Séno, du Soum et du Yagha.

8. Supervision/Suivi et évaluation
La supervision administrative de la mission sera sous la responsabilité conjointe du CRCCRS et OIM.
9. Les candidat(e)s intéressé(e)s sont prié(e)s d’envoyer un dossier de soumission comportant les documents suivants :

1. Une offre technique comprenant :
- Une note de compréhension des TDR (02 pages maximum) ;
- Une note méthodologique décrivant l’approche et les outils préconisés pour la réalisation de l’étude ;

- Un chronogramme et un calendrier d’exécution ;
- Un CV actualisé et la preuve de travaux similaires.
2. Une offre financière comprenant :
- Une proposition financière détaillée en HT et TTC.
Les demandes complètes doivent être envoyées à oimburkinafaso@iom.int au plus tard le 16 septembre 2019, en indiquant dans l’objet OIMBF10/Consultant/05/2019.

Notez que seul(e)s les candidat(e)s retenu(e)s seront contacté(e)s.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
IPERMIC : Il est ouvert des formations en Master pour le compte de la rentrée universitaire 2019-2020
Cours d’anglais au Centre Américain de Langue : Prenez une longueur d’avance en vous Inscrivant
Avis d’appel à projets des OSC, des ONG et des collectivités territoriales et des structures gouvernementales
Avis à manifestation d’intérêt pour Recrutement d’une ONG
Année académique 2019-2020 : l’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) recrute
SONABEL : Suspension temporaire de la fourniture d’électricité le samedi 14 septembre 2019
The U.S. Mission in Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Computer Help Desk Clerk in the Information Management Section
USTA : Ouverture des inscriptions en thèse de doctorat unique à l’École doctorale Sciences, Santé et Technologies (ED/2ST)
ENAREF : Le test de niveau d’entrée à l’école se déroulera le samedi 12 octobre 2019
Kaya : Inauguration du centre régional de transfusion ce 13 septembre
Appel à candidatures Pour le recrutement de la première promotion d’étudiants des Licences Professionnelles en sciences de Gestion à l’IUFIC
Projet : Réduire la vulnérabilité et augmenter la résilience des Néo MPE dans la ville de Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés