Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 2 septembre 2019 à 11h04min
Vie des partis : Le CDP se prépare pour le  retour de Blaise Compaoré

La direction politique nationale du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) a tenu, ce dimanche, 1er septembre 2019 à Ouagadougou, sa 65ème session de son Bureau politique national (BPN) autour de sujets relatifs à la vie du parti et aux élections à venir.

Il s’est agi pour les participants, venus de l’ensemble des localités, d’examiner et valider tous les actes pris par le Bureau politique national après le dernier congrès ordinaire, la perspective de la tenue d’un congrès extraordinaire et donner des orientations à l’instance pour l’élaboration de la directive portant désignation du candidat du parti à l’élection présidentielle de 2020.

« Il vous souviendra que suite à des divergences mineures portant sur le nombre des membres du BPN, certains de nos camarades ont refusé le règlement intérieur et ont préféré la voie judiciaire. La direction du parti a pris acte de la décision judiciaire pour se conformer à moins de 600 membres ou à 600 membres au plus. J’espère que lesdits camarades mesurent l’immensité de leur acte par les risques qu’ils font courir au parti ? », a regretté le président du CDP, Eddie Komboïgo, appelant à l’ensemble des frondeurs à savoir raison garder et retirer leur plainte.

Pour le président de l’ex-parti au pouvoir, ester le CDP en justice est un acte inédit dans l’histoire de la vie de leur formation politique depuis sa création. « Je ne doute pas de la bonne foi des juges, mais force est de reconnaître qu’ils ne sont pas exempts de manipulations politiques aux fins de destruction du parti », a exprimé en substance M. Komboïgo. Il invite à œuvrer pour l’intérêt du parti.

L’ancien Premier ministre, Ernest Paramanga Yonli (2ème à partir de la gauche)

« Il faut s’élever au-dessus des intérêts personnels et des petits calculs politiciens, pour consolider notre parti. Toute l’agitation que nous avons connue ces derniers mois au sein de notre parti n’était qu’une tempête dans un verre d’eau. En toute chose, la vérité finit toujours par triompher. C’est pourquoi, cette session du Bureau politique national est plus que vitale pour la grande formation politique qu’est le CDP », a-t-il clamé. Eddie Komboïgo a rappelé aux siens que le parti a des instances où toutes les divergences doivent pouvoir être démocratiquement aplanies.

Le retour de Blaise Compaoré et le défi électoral

A l’ouverture, le président du CDP s’est également attardé sur la situation du fondateur du parti, l’ancien président Blaise Compaoré. Il a révélé la « ferme volonté » de Blaise Compaoré de retrouver son Faso natal dans des conditions honorables. Eddie Komboïgo a confié que le parti soutient fermement les concertations qui sont en cours à cet effet. Une Commission ad’hoc est mise en place au sein du parti pour réfléchir sur le retour de Blaise Compaoré et de tous les exilés, confie-t-il. « C’est en renforçant le CDP pour en faire le premier parti du Burkina Faso que nous allons parvenir, non seulement à les faire venir, mais aussi à garantir leur sécurité » a prôné Eddie Komboïgo.

La perspective, c’est aussi les élections de 2020. Et pour le président du CDP, ce rendez-vous offre une chance unique de repositionner le parti dans la reconquête du pouvoir pour un Burkina « à jamais réconcilié et uni ». Eddie Komboïgo est persuadé que le CDP est à mesure d’offrir à tous les Burkinabè, de meilleures perspectives politiques, économiques, sociales et culturelles. C’est pourquoi il a invité les militants qui se sont, pour une raison ou une autre, éloignés ces derniers mois, à revenir à la maison.

Le dernier Premier ministre du pouvoir Compaoré, Luc Adolphe Tiao (au lunettes), avec à sa gauche, l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Mélégué Traoré

« Même tous ceux qui sont sortis et qui étaient au MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir) sont en train de revenir. Il n’y a pas de raison que les frondeurs ne reviennent pas. Vous allez connaître le CDP d’ici à décembre, il sera plus grand que ce que vous croyez ; parce que tous les partis politiques vont se casser pour rejoindre le CDP. J’en ai la conviction », affirme Eddie Komboïgo.

Pour lui, la priorité du CDP est donc de travailler dans la vision de son fondateur, Blaise Compaoré, et cela, pour un véritable rassemblement et l’unité du parti. « Aucun sacrifice ne sera de trop pour atteindre ces objectifs », a-t-il lancé.

La session a enregistré la présence de figures politiques dont les anciens Premiers ministres Ernest Paramanga Yonli et Luc Adolpge Tiao ; l’ancien Président de l’Assemblée nationale et ancien ministre des réformes, Dr Arsène Bongnessan Yé ; l’ancien maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou ; l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Mélégué Traoré.


O.H.L
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 septembre à 11:20, par LAGUI ADAMA En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    Vive le CDP Vive son Excellence BLAISE COMPAORÉ au CDP nous sommes entièrement soumis à Allah et à son Excellent BLAISE COMPAORÉ Qu’Allah le bénisse et le protège

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre à 11:26, par Élève de maternelle En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    Monsieur le Président du CDP, il n’y a jamais eu de frondeurs au CDP il y’a eu des militants légalistes qui ont travaillé à ce que le CDP ne soit pas un parti voyou qui viole les lois règlements et règles auxquels il est assujetti. Dans un état de droit la loi c’est pour tous le monde, les individus et les personnes morales et le CDP en fait partie. Soyez humble et reconnaissez vos erreurs et félicitez vos camarades qui ont été vigilants pour que le CDP reste dans la légalité au lieu de parler de frondeurs. Si vous voulez être un grand politicien il faut grandir et vous assagir et savoir apprécier sainement la réalité.

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre à 10:07, par Kaka En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

      Trop instruit pour élève de la maternelle hein !. Merci pour le rappel, la répétition qui est pédagogique, malheureusement les véritables concernés risquent de ne pas "voir" ça. Sinon qu’ils le savent très bien même.

      Répondre à ce message

      • Le 5 septembre à 17:12, par V, 31/ 18/19. Ka.Kay.i.41/ 18/19. P.7/ 18 /19 En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

        Mon honorable modérateur : La vérité n’a jamais tué personne, sauf la mettre sur un bon chemin. La dignité de l’homme réside dans l’action et la solidarité, et surtout d’avoir un idéal et suivre cet idéal sans se trahir. Ce n’est pas en doublant un ka qu’on peu se faire lire. Monsieur le manipulateur , un jour, je te dirai en face ce que je pense , Ka 1502, et autres, pour tromper et saboter les critiques fondées des internautes de bonne foi qui ne portent pas des masques. Continu.

        Répondre à ce message

  • Le 2 septembre à 12:33, par XMX En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    VOTRE TEMPS EST REVOLU Y COMPRIS CEUX QUI SONT ACTUELLEMENT AU POUVOIR, NOUS VOULONS UN CHANGEMENT DE GENERATION

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre à 13:26, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Chers amis du cdp, merci d’avance car vous aurez rendu un grand SERVICE au BRAVE PEUPLE. Visiblement,la justice le recherche ostensiblement pour l’assassinat de Grand THOM SANK et les crimes commis pendant l’insurrection populaire. S’il arrivait à Ouaga directement nous le conduirons devant les Grands Juges.
    Quel retour de Blaise Kouassi Compaoré l’indispensable pourrez-vous préparer si vous êtes entrain de vous frapper ou de vous manger entre vous ?
    Quel retour de Blaise Kouassi Compaoré le "grand médiateur" hors pair pourrez-vous préparer si au sein du cdp deux camps(Eddie et Kadré) sont ouvertement et diamétralement opposés ?

    Chers amis du cdp c’est très ridicule de voir que les 2 camps au cdp s’insultent violemment par médias interposés. Au sein du cdp il n’y a pas manifestement de paix la division est totale. Je sais que Blaise Kouassi Compaoré est très meurtri de voir sa maison bruler à grandes flammes(cdp) malheureusement il ne peut rien faire parce que ce qui réunissait les gens c’était le gain matériel l’argent et non les convictions politiques. Au cdp, ce sont les petits calculs c’est-à-dire je gagne combien ?
    La division du cdp après l’insurrection populaire était très prévisible pour un bon analyste. Les caciques du cdp(tètes couronnées) étaient sages et calmes pendant l’ère des frères Compaoré parce que si tu t’opposait aux frères Compaoré ils te tuaient froidement sans pitié naturellement en plus l’argent taisait tout le monde.
    Chers militants du cdp entendez-vous avant de penser au retour de Blaise l’indispensable qui sera conduit devant la Justice. Nous avons jugé les 2 généraux criminels menteurs et manipulateurs formatés pour faire le sale boulot de Blaise pour le putsch le plus bête du monde il n’y a pas de raison qu’on ne puisse pas juger Saint Blaise et Saint François. Pas de prime à l’impunité. Ils répondront de leurs actes funestes devant la Justice sans qu’une petite voix ne s’élève
    .
    Dites courageusement aux frères Compaoré qu’ils seront jugés lorsqu’ils fouleront le sol du BURKINA. Les attaques qu’ils sont entrain d’organiser avec leurs amis terroristes ne les mettront pas à l’abri de la Justice. Le BURKINA ne cédera jamais contre les attaques terroristes de leurs amis. Nous sommes FORTS et VICTORIEUX

    Blaise ne souhaite pas un retour car sa maison a pris feu c’est la guerre des intérêts personnels a débuté depuis sa chute mais aussi la Justice le recherche activement avec un mandat d’arrêt. Il ne compte plus sur le cdp(aucune chance) pour avoir le pouvoir en 2020 pour tuer tous ses ennemis. Comprenez-le définitivement
    Chers frères du cdp arrêtez votre comédie personne ne vous écoute le BRAVE PEUPLE sait que le mensonge est une règle de droit dans le cdp. Le camp Eddie se réclame de Blaise le camp de Kadré se réclame de Blaise. Quel cirque !

    Ensemble, nous construirons un BURKINA PAISIBLE, ÉQUITABLE en JUSTICE et PROSPÈRE.

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LES BRAVES FDS
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA(Pur produit de THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre à 14:55, par Sacksida En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    A vrai dire, cette assertion est loin d’etre vraiment un evenement majeur pour le peuple Burkinabe, car personne ne l’a oblige de quitter le Burkina Faso et d’aller prendre la nationalite ivoirienne. Qu’il vienne urgemment repondre des crimes de sang et des economiques dont il est accuse depuis le 15 octobre 1987. En verite, le peuple Burkinabe a d’autres priorites que retour ou pas de ce dictateur et sanguinaire qui a regne pendant 27 ans a cause de la terreur de son regime que d’une quelconque amour pour lui ; en dehors bien sur de ses affides. Que Dieu sublime aide le peuple Burlinabe. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre à 15:39, par sanou paul En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    HON WOUUUUU ?????? QUE’ILS N’ONT PAS HOUTE ???? ILS N’ON T JAMAIS EU HONTE,,,ET ILS N’AURONT JAMAIS HONTE CES GARS

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre à 16:41, par Bebeto En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    LES ILLUSIONS DU CDP DUES À SA MYOPIE JUDICIAIRE.
    Il y a un bel et bien un mandat d’arrêt contre l’ex dictateur Blaise Compaoré dans le dossier judiciaire de l’assassinat du Président Thomas SANKARA et de ses compagnons.
    Au sein de votre CDP résiduel, vous connaissez toutes les personnes qui sont inculpées dans cet assassinat.
    On ne peut pas soustraire l’ex dictateur Blaise Compaoré de l’étau judiciaire et garder ses compagnons criminels à la MACA. Non ça ne peut pas marcher comme ça !!! Messieurs du CDP résiduel, la justice ne marche pas comme ça !!!
    Vous êtes des démocrates, vous aimer la justice, OK, allons y sans nous masquer ou nous voiler la face.
    Le jour ou l’ex dictateur Blaise Compaoré mettra pieds au BF, il sera capturé et conduit devant les juges qui vont lui notifier les charges qui pèsent contre lui. Vue la gravité des charges qui pèsent contre lui, il n’ y a pas de doute qu’il sera déposé à la MACA.
    Pendant ses 27 ans de dictature, il dictait la conduite à tenir à vos juges acquis. Cette période étant à jamais révolue due à l’insurrection populaire, chacun doit répondre de ses actes devant les juges. Désormais, bous devons tous nous habituer à ça
    Donc Messieurs du CDP résiduel, SVP arrêtez de rêver sur l’avenir de votre père fondateur. Il n’est pas au dessus des lois du BF.
    Ce sont les mêmes principes de droit pénal qui sont appliqués à chaque Burkinabè, y compris moi même si un jour je pose des actes criminels. Et ce sont ces mêmes principes de droit pénal qui sont en train d’être appliqués aux putschistes du 16 septembre 2015 et au frère de votre père fondateur François Compaoré dans le dossier de l’assassinat de Norbert Zongo.
    Messieurs du CDP résiduel, vous voulez regérer l’appareil d’État, OK, vous êtes partisans pour la justice, OK allons y ensemble sans aucun masque. Dans ce cas, exiger de tous vos militants y compris votre père fondateur de se soumettre aux procédures judiciaires du BF. Dites à tous vos militants y compris votre père fondateur que le nouveau BF que vous voulez bâtir, vous ne voulez plus de délinquants politiques dans vos rangs. Et tous ceux qui ont un contentieux judiciaire criminel ne peuvent pas occuper des responsabilités dans le CDP résiduel. Messieurs du CDP résiduel, cette mue ou si vous voulez cette rupture avec votre passée (...) est nécessaire, si vous tenez à jouer un rôle politique majeur au BF.
    NB : Ce sont les familles des victimes du 15 octobre 1987 qui ont déposé plainte contre X. Ce sont les enquêtes menées par les juges qui ont abouti à l’inculpation de certains, au dépot de certains à la MACA et à l’émission de mandat d’arrêt contre l’ex dictateur Blaise Compaoré et Hyancinthe Kafando, tous les deux en fuite.
    Ces familles qui ont déposé plainte à la justice, ont bel et bien droit à la justice.
    Messieurs du CDP résiduel, de quel droit, ces familles qui ont déposé plainte n’auront pas droit à la justice ?
    Quand on veut gérer l’appareil d’État, il faut s’élever très haut, sinon .....

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre à 06:07, par Sitting bull En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    Le possible retour de BC, ne dépend pas du CDP, mais de la mentalité du peuple burkinabé et de la situation en RCI.
    Si ADO veut sécuriser son clan, il lui faudra une arrière cour qu’il ne peut avoir ailleurs qu’ici. Il a des moyens colossaux et il se trouve que les burkinabés n’aiment pas les pauvres.
    L’erreur des insurgés est d’avoir laissé BC s’ établir en RCI tout en gardant et renforçant les liens diplomatiques avec le regime en place là bas.
    Autre chose, les insurgés n’ont pas su garder la cohésion qui a fait leur victoire, la soupe n’a pas suffi pour certains et ils n’avancent plus dans le même sens actuellement. Le terrorisme imposé au BF est une des pièces maîtresses du puzzle et c’est pourquoi je n’ai pas compris que RMCK n’ait pas fait semblant d’accepter la main tendue de BC afin de démontrer aux yeux de tous que cette horde d’assassins a un mentor.
    La politique est un jeu d’échec et toute la vie de BC est un champ de pions qu’il continue de cultiver, sarcler, et superviser.
    On attrape pas des pintades sauvages avec du mil et BC le sait et il a le grain qu’il faut. Tout son règne en est la preuve. La mort du docteur SD est tout un énigme. Il était la personne à même de déjouer bien des choses. A-t-il fait des "petits ",on n’a pas encore la preuve.
    Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre à 09:37, par maan ne sugri En réponse à : Vie des partis : Le CDP se prépare pour le retour de Blaise Compaoré

    Honnêtement je voudrais poser la question au grand public. Entre la période avant 2014 et celle après 2014 à 2019, laquelle vous souhaiteriez vivre ?
    En termes de pleurs, cris, grincements de dents et le nombre de veufs, veuves et orphelins, de déplacés et de mécontents, laquelle période bat le record ?
    Je souhaite que chaque burkinabé réponde librement à cette question selon sa conscience, sa foi et sa conviction.
    Moi j’ai déjà répondu : que personne ne m’enveule, c’est mon choix et je n’oublige personne à être d’accord ou contre. Si je pouvais revivre la periode d’avant 2014, elle est meilleure pour moi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Etat de santé de Djibrill Bassolé : La NAFA réitère son cri du cœur au président du Faso
Burkina Faso : L’UPC dénonce le « délitement silencieux du système de santé »
Insécurité au Centre-Nord : Les partis de la majorité présidentielle solidaires des déplacés internes
Elections de 2020 : La CENI échange avec les OSC sur le fichier électoral
Elections de 2020 et 2021 au Burkina : La CENI et les acteurs politiques balisent le terrain
« Mouvement Agir ensemble » : Un nouveau parti politique pour soutenir la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo
Progressistes unis pour le renouveau (PUR) : La fédération provinciale du Houet installée
Meeting du CDP à Abidjan : ‘’C’est aussi un appel au régime Kaboré pour le retour de Blaise Compaoré et des autres exilés ‘’, dévoile Issaka Kindo
Régulation de la commande publique : L’ARCOP remet son rapport au Premier ministre
CDP : Des militants attaquent le récépissé en justice
Burkina : Le parti Les Républicains soutient Kadré Désiré Ouédraogo
Dr Adama Coulibaly, président de l’APP/Burkindi : « On ne peut pas rester spécialiste de la critique pendant qu’il y a des gens qui détruisent ce pays »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés