Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

BBDA : Les auteurs burkinabè passent à la caisse

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 30 août 2019 à 21h55min
BBDA : Les auteurs burkinabè passent à la caisse

Le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) a procédé, ce jeudi 29 août 2019, au lancement officiel de la remise de chèques aux auteurs burkinabè toutes catégories confondues. Les chèques vont de 4 000 à 12 millions de francs CFA.

C’est parti pour les paiements des droits d’auteur au Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA). L’un des grands changements cette année, c’est la date choisie pour la rétribution. En effet, l’opération, qui se passe en général dans le mois de décembre, a été ramenée cette année en août, « afin d’aider les artistes à s’acquitter de la scolarité de leurs enfants ». La directrice de la répartition du BBDA, Delphine Somé, est revenue sur les différents types de droits. Il y a trois catégories de droits, selon elle.

SOME Delphine, Directrice de la répartition au BBDA

Les Droits de reproduction mécanique (DRM) concernent les autorisations de duplications des cassettes ou des CD. Il y a ensuite les droits voisins qui comprennent la rémunération équitable (droit perçu par les utilisateurs qui exploitent les œuvres protégées) et la copie privée (droit perçu auprès des importateurs d’appareils par la douane). Enfin, il y a les droits en provenance des sociétés étrangères.

« Chacun est venu prendre la somme qu’il mérite »

Cette année, c’est une œuvre dramatique qui est repartie avec la plus grosse somme. Mais la directrice des répartitions a préféré taire le nom du titre de l’œuvre. Le dernier de la liste devra se contenter de la modeste somme de 4 000 francs CFA.

Sofiano artiste musicien

Après le passage au guichet, l’artiste musicien Sofiano a déclaré, sourire aux lèvres, être ravi de la somme qu’il a reçue. « Le métier nourrit son homme. Chacun est venu prendre la somme qu’il mérite », a-t-il lancé. Selon ses dires, seul le travail bien fait permettra aux auteurs d’être mieux rémunérés.

Dans la même veine, Barsa 1er se dit satisfait du chèque qu’il a reçu. « J’ai eu plus d’un demi-million. J’espère avoir plus que cela l’année prochaine, surtout avec bientôt la sortie de mon nouvel album », soutient-il.

Le réalisateur Abdoulaye Dao, quant à lui, déplore l’insuffisance de guichets, au vu du nombre de personnes. « Si on pouvait trouver un local dans lequel les anciens pourraient être accueillis, je pense que ça allait être encore mieux », propose-t-il. Toutefois, il a tenu à féliciter le personnel du BBDA : « Cela fait déjà 15 ans que je suis au BBDA. Je me rends compte qu’il y a de l’innovation et un travail de communication extraordinaire ». Il encourage le BBDA à se pencher sur la question de la collecte extérieure des droits d’auteur. « Nos œuvres sont diffusées à l’international. Et nous perdons beaucoup d’argent, surtout quand on est réalisateur », dit-il.

En guise de conseil, la directrice de la répartition du BBDA a invité les artistes à déclarer leurs œuvres, juste après la production. « Avant d’aller les donner aux chaînes, il faut d’abord passer au BBDA », a-t-elle lancé.

Samirah BATIONO (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Culture : L’association Eloquentia-Burkina pour allier parole et émotions
Problématique de l’exploitation des œuvres de création : Une conférence publique pour mieux expliquer le sujet
Religion : Le groupe musical chrétien « Chœur vox Christi » loue le seigneur Jésus Christ par un concert
Culture : L’artiste Yé Lassina Coulibaly et l’Ensemble Yan Kadi Faso vendent la musique burkinabè en France
FESTICO 2020 : Un festival pour promouvoir les œuvres culturelles et artistiques à Bobo-Dioulasso
Stanislas Soré, comédien et artiste musicien : « Le cinéma burkinabè va à reculons »
Religion : Le gospel pour magnifier Jésus Christ
Rama la Slameuse : « Dans le monde de l’art, il faut choquer pour plaire »
Cinéma : Le réalisateur Tahirou Tasséré Ouédraogo empoche le plus gros montant de droits d’auteur en 2018
Musique : Rama la Slameuse annonce l’arrêt des buzz sur les réseaux sociaux
Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (FITMO) : La 17e édition rend hommage aux pionniers
Rencontres internationales de peinture de Ouagadougou : Les préparatifs vont bon train pour la 3e édition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés