Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le Sage donne tous ses soins à la racine. La piété filiale et lе rеsресt еnvеrs lеs suрériеurs sοnt lа rасinе dе lа vеrtu. » Confucius

Elections apaisées en Afrique : La contribution des journalistes et communicateurs catholiques

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 29 août 2019 à 16h00min
Elections apaisées en Afrique : La contribution des journalistes et communicateurs catholiques

Les périodes électorales correspondent à des moments de forte activité dans les médias. Ce sont des périodes de transition au cours desquelles des rivalités s’expriment, des tensions surgissent, conduisant parfois à des situations plus ou moins violentes. Le rôle du journaliste est particulièrement crucial dans ce contexte sensible. Il est donc urgent que chaque homme et femme de média ait constamment à l’idée qu’il doit s’abstenir de donner des informations qui encouragent la division, toute chose pouvant mettre en péril la cohésion sociale.

C’est pourquoi L’Union Catholique Africaine de la Presse (UCAP-Burkina) a organisé , en collaboration avec l’Association Ivoirienne des Journalistes et Communicateurs catholiques (AIJCCa), une session de renforcement de capacités, dénommée « Refresher Program » des membres des UCAP nationales de 7 pays de de la sous-région à Abidjan (Côte d’Ivoire) , du 8 au 16 août 2019 autour du thème : « Processus électoraux en Afrique : rôle et responsabilité des medias dans la préservation de la paix sociale » .

Quatre-vingt-douze (92) journalistes et communicateurs catholiques sont venus du Bénin, du Burkina Faso , de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Togo et du Sénégal pour échanger autour de la nécessaire contribution des Hommes de presse dans l’apaisement des élections en Afrique .

Le président de l’UCAP-Burkina , président du Comité d’organisation du Refresher 2019, Alexandre Le Grand ROUAMBA, a insisté, à l’endroit de ses confrères de la sous-région, sur la nécessité du respect des règles d’éthique et de déontologie dans le traitement de l’information, les reportages, en tout temps et particulièrement en période électorale , car a-t-il soutenu : « Les médias sont les garants d’un droit fondamental, le droit à l’information, qu’il convient d’exercer en toute liberté mais avec responsabilité ».

C’est pourquoi Alexandre Le Grand Rouamba a interpellé les membres des UCAP des pays d’Afrique à « être toujours des agents de paix » car « nous sommes la conscience orale de l’opinion publique et de la société civile ».

Les participants au Refresher Program sont convaincus qu’à la différence de Jésus qui voulait « croiser le visage » des personnes et qui « cherchait à créer une relation authentique, humaine, personnelle » dans les foules, les médias peuvent parfois réaliser l’opposé : ils désignent souvent un visage dans la foule pour le donner en pâture à la masse.

Le thème qui est d’actualité a intéressé d’éminents conférenciers venus du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. Ils se sont entretenus avec les participants autour de quatre (4) sous-thèmes :

-  « Médias, Commissions électorales, et autorité de régulation des médias : quelle collaboration pour une élection apaisée »,
-  « Le journaliste catholique à l’épreuve des réseaux sociaux » ,
« Médias catholiques en Afrique de l’ouest : forces et faiblesses » ,
-  « Valeurs traditionnelles et foi religieuse dans un contexte électoral » .

Outre ces riches moments d‘échanges, les participants au Refresher Program, Abidjan 2019 ont échangé avec des autorités ecclésiastiques de la Côte d’Ivoire autour de l’indispensable soutien aux journalistes et communicateurs catholiques afin qu’ils soient sel et lumière dans leur milieu de vie et de travail.
Le Refresher Program d’Abidjan s’est voulu être la tribune qui rappelle au journaliste qu’il est en vérité, le vrai sanctuaire, la demeure de Dieu parmi les hommes, dans la mesure où l’édifice est solidement construit sur le fondement qu’est Jésus-Christ.

En fin de rencontre, les participants ont lancé un vibrant appel aux gouvernants des différents pays d’Afrique et à tous les Hommes de bonne volonté pour qu’ils travaillent dans le sens du bien commun en facilitant des élections justes et équitables. Aux médias, ils ont sollicité leur disponibilité à cultiver l’impartialité dans le traitement de l’information afin de renseigner l’électorat pour des votes éclairés.

Le Vatican à travers le Préfet du Dicastère pour la Communication a, dans un message lu en début de rencontre, salué les « efforts inlassables de l’UCAP-Burkina et des organisateurs de cette rencontre ». Le Vatican a exprimé ses « encouragements » et sa « grande estime » pour « l’engagement des métiers de la communication » à promouvoir un journalisme de paix.

Afin de mieux organiser les prochains rendez-vous des différentes UCAP, les participants à la rencontre d’Abidjan ont pris la résolution de formaliser la structure de l’UCAP-Afrique de l’Ouest. A ce sujet, un comité ad ’hoc de six(6) membres été mis en place pour réfléchir à l’aboutissement de ladite structure.
L’UCAP-Burkina tient à traduire sa reconnaissance aux autorités politiques, administratives et ecclésiastiques du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire pour leur soutien et engagement aux côtés de l’organisation de cette rencontre qui a connu un grand succès.

Les travaux ont été clôturés par la messe de l’Assomption célébrée le 15 Août 2019 à la paroisse Notre Dame de l’Assomption de Koumassi qui célébrait en même temps ses 40 ans d’existence.

La Rapporteure
Hortense THIEBA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Le député Tahirou Barry prend le pouls au grand marché de Ouagadougou
Union pour la Renaissance/Parti Sankariste : Un congrès extraordinaire annoncé pour le premier trimestre de 2020
Attaques contre des lieux de culte : l’UPC appelle les leaders communautaires et religieux à renforcer les cadres de dialogues
Crise humanitaire au Burkina : 486 360 déplacés internes à la date du 2 octobre 2019
Burkina : « Si Yacouba Isaac Zida est candidat et président : YES à YIZ ! »
Enquête afro-baromètre : Le Centre pour la gouvernance démocratique affine les questions spécifiques au Burkina
Situation nationale : « Le terrorisme, c’est une culture et il faut d’abord l’accepter, sinon on ne pourra pas lutter contre », avise le porte-parole du MPP, Bindi Ouoba
Affaire charbon fin : « Si le ministre est fautif..., il sera responsable de ses propres turpitudes », réagit Simon Compaoré
Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba
CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba
Blaise Compaoré aux militants du CDP : « D’autres combats sont encore à mener »
Bachirou Soré, cadre de l’UNIR/PS : « Sankara est perçu comme le deuxième nom du Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés