Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Textes relatifs au bail locatif au Burkina : Le ministère de l’Habitat sensibilise les journalistes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 25 août 2019 à 21h44min
Textes relatifs au bail locatif au Burkina : Le ministère de l’Habitat sensibilise les journalistes

Le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat a initié un atelier de formation à l’attention des journalistes, le jeudi 22 aout 2019 dans la salle de conférence du Conseil économique et social. L’objectif de cet atelier est de former les journalistes sur la loi portant bail d’habitation privée au Burkina Faso, afin de permettre une appropriation de son contenu. La cérémonie d’ouverture a été présidée par Maurice Dieudonné Bonanet, ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Le logement demeure le cadre d’épanouissement par excellence de la cellule familiale et le lieu de sécurisation pour elle. Cependant, le Burkina peine toujours à combler ce besoin pour tous les citoyens, malgré les efforts du gouvernement. C’est dans ce contexte que le logement locatif se présente comme une alternative pour bon nombre de populations. Mais ces dernières sont souvent laissées à la merci de spéculateurs véreux dont le seul souci est l’accumulation du profit. En l’absence de toute réglementation, des abus de toute sorte ont vu le jour, laissant ainsi le locataire sans possibilité de recours.

En vue de pallier ce dysfonctionnement du marché du logement locatif, le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat a fait l’option de la régulation, pour permettre l’accès à un logement décent dans un contexte de contrainte budgétaire. C’est dans ce sens que la loi portant bail d’habitation privée fut adoptée en décembre 2015. Pour permettre son appropriation et sa compréhension par les citoyens, il est paru nécessaire de mener des séances de formation en commençant par les journalistes.

Environ 60 professionnels des différents organes de presse sont venus pour renforcer leurs connaissances sur le contrat de bail et sur les dispositions transitoires et finales de la loi. En choisissant de partager la réflexion avec les journalistes, le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat manifeste sa volonté de toujours s’ouvrir à ces hommes et femmes de médias dont le quotidien est de donner la saine et bonne information, contribuant ainsi à susciter l’adhésion aux politiques engagées par le gouvernement, car on reconnaît que « l’homme de presse n’est pas seulement un informateur ; il est aussi un formateur et un canal d’éveil de la conscience », a affirmé le ministre de l’Habitat.

Le contenu de la formation

Le bail locatif, qui engage la responsabilité du bailleur et du locataire, est désormais encadré par une loi. Chacune des deux parties a des obligations à respecter sous peine de poursuites judiciaires. Arsène Dabiré, juriste au ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, a donné des informations générales sur la loi portant bail d’habitation privée. A cet effet, il a montré l’objet et le champ d’application de ladite loi.

Il n’a pas manqué d’expliquer la méthode de calcul de la valeur de référence du bail locatif. Le référentiel des coûts de réalisations des immeubles hors équipement à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso a été étalé en long et en large. Les coûts de logements locatifs dépendent ainsi du lieu où l’on se trouve et de l’équipement du logement en question et est évalué en mètres-carrés.

L’atelier a été riche en échanges car plusieurs questions et recommandations ont été formulées par les journalistes en vue de bien cerner la portée de la loi, pour transmettre à leur tour des informations justes et précises aux citoyens.

P. M. OUEDRAOGO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
Accidents de la route et enfants de moins de 15 ans : Une nécessaire éducation des enfants ou une prise de conscience des parents ?
IUTS sur les indemnités : Les syndicats des forces de sécurité intérieure réclament son « annulation pure et simple »
Santé sexuelle et reproductive : Le consortium « SOS Jeunesse et défis » forme des organisations de jeunesse
Lean Six-sigma : Une formation pour renforcer les capacités des chefs de projet en management opérationnel
Epidémie de poliomyélite au Burkina : Un plan de riposte pour interrompre la transmission du virus
Cadre sectoriel de dialogue Education et formation : Des taux de réalisation en hausse
Violences sexuelles : Le Burkina se dote d’un nouveau projet pour le respect des droits des adolescents
Affaire de recrutement frauduleux à la CNSS : Le procès reporté au 7 avril 2020
Commune de Kantchari : Le maire Fidèle Ouoba loue les actions de l’association « Les amis de Kantchari »
Gestion des réserves alimentaires : Une stratégie nationale en cours d’élaboration, pour renforcer le système de stockage
Orodara : Les députés du Kénédougou évaluent les actions du gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés