Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Province du Séno : Le représentant pays du PNUD visite des infrastructures

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 25 août 2019 à 00h21min
Province du Séno : Le représentant pays  du PNUD visite des infrastructures

Le nouveau représentant pays du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Burkina Faso, Mathieu Ciowela, était dans la région du Sahel, les 22 et 23 août 2019. L’objectif de cette sortie était de toucher du doigt les réalisations de la composante 2 du programme de développement du PNUD en matière d’infrastructures de développement économique à Gangaol (commune de Bani) et à Dori.

La visite terrain du nouveau représentant du PNUD au Burkina Faso dans la région du Sahel a débuté à Gangaol. Dans ce village de la commune de Bani, ce sont des boutiques prêtes à être occupées, un marché bien aménagé, une boucherie et un abattoir que Mathieu Ciowela a pu voir.

Selon lui, ces réalisations font partie de la composante 2 du programme de développement de PNUD, dont la mise en œuvre est confiée au Programme d’appui au développement de l’économie locale (PADEL). Pour les occupants des boutiques, si le PADEL n’existait pas, il fallait le créer. Selon eux, leur lieu de commerce, au bord de la voie bitumée, était la proie des intempéries. Les boutiques construites ont amélioré leur commerce.

A Dori, c’est la nouvelle gare routière équipée de bureaux, de halls pour les passagers ainsi que de parkings avec des boutiques en prévision, qui a reçu le premier responsable du PNUD au Burkina. Pour le deuxième adjoint au maire de Dori, Aboubacar Cissé, cette gare va développer le trafic routier et va également profiter à la commune en matière d’économie.

A l’issue de la visite, Mathieu Ciowela a déclaré que ces infrastructures vont permettre aux bénéficiaires de réaliser de meilleurs chiffres d’affaires. Il a fait comprendre à la population que c’est dans son intérêt de bien entretenir ces infrastructures.

Daoula Bagnon

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Contrôle Citoyen : Trois projets routiers à la loupe du REN-LAC
Insécurité au Burkina : Des efforts de résilience dans les régions touchées
Cité ONEA de Zagtouli : Abdoul Services rassure ses clients
Drame de Yirgou : « Si vous prenez une piste dans la brousse, vous préférez croiser un lion qu’un humain », révèle le maire de Barsalgho au sujet de la psychose qui prévaut dans la localité
Projet « Paludisme et maladies tropicales négligées » : Le comité régional de pilotage examine les résultats
Incendie au marché de Nioko II : Les commerçants déplorent le retard accusé par les sapeurs-pompiers
Association Kouloum-Rassande (Bien vieillir) : un centre consacré au bien-être des personnes âgées
Ministère de l’Agriculture : Le projet ProValAB octroie du matériel agricole à six coopératives de dix-sept communes
Art oratoire : Une compétition entre associations estudiantines lancée à Ouagadougou
Croix-Rouge : Plus de 490 millions pour soulager les populations vulnérables de la province du Boulkiemdé
Ouagadougou : Le marché de Nioko II ravagé par un incendie
IUTS : Les syndicats des forces de sécurité intérieure condamne son extension aux primes et indemnités
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés