Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Interconnexion des systèmes d’information douanière : Le Burkina, le Togo et le Niger signent un accord

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • dimanche 25 août 2019 à 00h22min
Interconnexion des systèmes d’information douanière : Le Burkina, le Togo et le Niger signent un accord

La Direction générale des douanes du Burkina Faso a procédé, le vendredi 23 août 2019, à la signature d’un protocole d’accord avec les douanes du Niger et du Togo. Ce protocole d’accord matérialise l’entrée en vigueur du Système interconnecté de gestion des marchandises en transit (SIGMAT) entre les trois pays. Ce sont les directeurs généraux des douanes des trois pays qui ont procédé à la signature de la convention.

En présence du directeur général des douanes du Niger, Amadou Petitot, et du commissaire des douanes et des droits indirects du Togo, Essien Kwawo, le directeur général des douanes du Burkina, Adama Sawadogo, a présidé, le vendredi 23 août 2019, la cérémonie de signature d’accord et de l’instruction-cadre relative à l’interconnexion des systèmes d’informatiques des administrations douanières des douanes du Burkina, du Togo et du Niger.

En prélude à cette signature de convention entre les trois administrations douanières, une réunion des experts pour l’interconnexion des systèmes informatiques des trois administrations douanières s’est tenue à Ouagadougou, du 20 au 22 août 2019.

Cette rencontre a permis de faire l’examen et de valider le projet de l’instruction-cadre relative aux procédures en matière de transit routier informatisé entre les trois Etats et des itinéraires de transit ; de faire l’état des lieux des connexions réseaux, des configurations et des difficultés et de procéder à l’examen et l’adoption de la composition des comités techniques nationaux chargés du suivi-évaluation de l’interconnexion et de la feuille de route des actions à mettre en œuvre pour l’effectivité de l’interconnexion.

Cette rencontre des experts, selon le directeur général des douanes du Burkina, Adama Sawadogo, s’est tenue dans le cadre du Système interconnecté de gestion des marchandises en transit (SIGMAT) lancé le 22 mars 2019. Le plan régional de déploiement de cette solution devant gérer désormais le transit régional a été validé le même jour à Abidjan, par les directeurs généraux des douanes de la CEDEAO.

« Nos experts sont parvenus à un consensus sur le protocole d’accord devant régir les relations d’interconnexion des systèmes informatiques et ont aussi proposé à notre décision une instruction-cadre organisant les procédures du transit informatisé », précise-t-il. Il affirme que pour être exhaustif, les experts ont identifié les différents itinéraires de transit entre les trois pays et ont proposé un planning prévoyant le déploiement général du SIGMAT pour le 1er octobre 2019 au plus tard.

Prenant la parole, le directeur général des douanes du Niger, Amadou Petitot, a d’abord requis une minute de silence pour les victimes des récents événements tragiques qui ont frappé le pays hôte. Dans la suite de son propos, il invité les agents de la douane à la vigilance au niveau des contrôles parce que, dit-il, « les autres forces comptent aussi sur nous dans la lutte contre le grand banditisme et l’extrémisme violent ». Il a enfin invité les uns et les autres au patriotisme car, pour lui, la mobilisation des recettes que les Etats leur sollicitent servent aussi de garantie auprès des bailleurs de fonds.

Pour le commissaire des douanes et des droits indirects du Togo, Essien Kwawo, l’interconnexion facilitera des gains en temps et la lutte contre la fraude et les fausses déclarations. C’est une innovation que se veut avantageuse, à laquelle d’autres pays de la sous-région sont invités à se joindre.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : La CEDEAO va mobiliser un milliard de dollars US
Lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest : Les chefs d’Etat appellent à « l’union sacrée »
Conférence régionale sur la chenille légionnaire : Des recommandations pour venir à bout du ravageur des cultures
Crise humanitaire au Burkina : « Les populations doivent rester dans des conditions très difficiles ou partir », Steven Anderson du CICR
Coopération : Le Sénateur des Français de l’étranger à l’Institut supérieur d’étude de protection civile
Programme YALI 2019 : Les participants burkinabè font le bilan de leur séjour américain
Mali : « Kidal, base arrière et rampe de lancement de plusieurs opérations terroristes », Maman Sambo Sidikou secrétaire permanent du G5 Sahel
34e Journée du CILSS : Le message du Président du Faso, Président en exercice du CILSS
G5 Sahel : Les policiers ne veulent plus rester en marge de la lutte contre le terrosisme
Lutte contre le terrorisme : Le Burkina renforce sa collaboration avec INTERPOL
CILSS : Une conférence régionale pour lutter contre la chenille légionnaire d’automne
Visite du maire de Ouagadougou à Kumasi : Dynamiser une coopération en léthargie depuis 15 ans
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés