Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Bobo-Dioulasso : Des OSC sensibilisées sur leur rôle en matière de promotion et de défense des droits humains

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • jeudi 22 août 2019 à 17h00min
Bobo-Dioulasso : Des OSC sensibilisées sur leur rôle en matière de promotion et de défense des droits humains

Le ministère des Droits humains et de la promotion civique organise, les 22 et 23 août 2019 à Bobo-Dioulasso, un atelier de partage d’expériences et de bonnes pratiques en matière de promotion et de défense des droits humains, au profit des organisations de la société civile (OSC) des régions du Centre, des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun, du Sud-Ouest et des Cascades. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par la ministre en charge des Droits humains, Maminata Ouattara.

Cet atelier de partage d’expériences et de bonnes pratiques en matière de promotion et de défense des droits humains, au profit des organisations de la société civile (OSC), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du ministère en charge des Droits humains, notamment les activités d’information, de formation et de sensibilisation des citoyens. Lesdites activités sont réalisées en collaboration avec les institutions et organisations publiques et privées au titre desquelles les organisations de la société civile (OSC).

La ministre en charge des droits humains, Maminata Ouattara

Selon la ministre en charge des droits humains, Maminata Ouattara, cet atelier fait suite à celui tenu à Tenkodogo, au profit des OSC du Centre et celles du Centre-Est. En effet, lors de cet atelier, il a été recommandé au ministère de poursuivre l’organisation de ce genre d’ateliers dans d’autres régions, pour permettre aux OSC, de partager les expériences.

C’est ainsi que se tient le présent atelier de partage d’expériences et de bonnes pratiques en matière de promotion et de défense des droits humains à Bobo-Dioulasso, entre 100 OSC des régions du Centre, des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun, du Sud-Ouest et des Cascades sous le thème : « La contribution des OSC à la promotion et à la défense des droits humains face à la montée de l’extrémisme violent ».

Les participants de l’atelier

Selon la ministre Maminata Ouattara, ce thème est d’actualité car le Burkina Faso fait face à des attaques terroristes sans précédent sur toute l’étendue de son territoire. « Ces attaques engendrent des pertes en vies humaines, des déplacements massifs de la population, des fermetures d’institutions publiques, des pertes de biens privés, des conflits communautaires, de graves violations des droits humains », a-t-elle déploré.

Elle estime cependant que pour venir à bout de ce phénomène, l’Etat à lui seul sans l’implication de tous les acteurs ne peut y parvenir. « La contribution de toutes les parties prenantes est plus que nécessaire, surtout celles des OSC, acteurs de proximité avec la base. C’est en cela que l’organisation de la présente activité est d’une importance capitale », a-t-elle laissé entendre.

La photo de famille

L’objectif général de cet atelier est de permettre aux OSC de partager les expériences et les bonnes pratiques de promotion et de défense des droits humains face à la montée de l’extrémisme violent au Burkina Faso. « Plus spécifiquement, il s’agira de dégager des bonnes pratiques en matière de promotion des droits humains et de lutte contre l’extrémisme violent, de sensibiliser les OSC sur leur rôle en matière de promotion et de défense des droits humains, de les amener à créer leur cadre de concertation et à réaliser efficacement des activités dans le domaine des droits humains et de leur permettre d’avoir des informations sur les appuis du MDHPC et surtout sur les appels à projets », a détaillé la ministre en charge des droits humains.

Directeur régional en charge des droits humains des Hauts-Bassins, Adama Yéyé

Ainsi, ces deux jours d’échanges seront un cadre du donner et du recevoir qui amènera ces OSC à dégager ensemble des stratégies en matière de promotion des droits humains et de lutte contre l’extrémisme violent. Par ailleurs, ce sera l’occasion pour elles, d’être informées sur les actions du ministère des Droits humains et de la promotion civique et de créer un cadre de concertation en vue de réaliser efficacement les activités dans le domaine des droits humains.

Selon le directeur régional des droits humains et de la promotion civique des Hauts-Bassins, Adama Yéyé, cette séance de travail sera ponctuée par plusieurs communications à savoir, les généralités sur les droits humains, la présentation du processus de l’Appel à projets, le rôle des OSC dans la promotion et la défense des droits humains face à la montée de l’extrémisme violent, etc.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
IUTS : Les syndicats des forces de sécurité intérieure condamne son extension aux primes et indemnités
Education : Le Conseil régional du centre offre 1200 tables-bancs à la commune de Ouagadougou
Bolloré transport & Logistics expose son savoir-faire au salon international sur le coton et le textile
Promotion de la culture biologique : Le PASAAO forme 31 animateurs endogènes
Dori : Le président du Faso inaugure la gare routière et le CHR rénové
Insécurité : « Plus que jamais, les femmes et les enfants sont encore plus vulnérables », s’apitoie la présidente d’African Women Leaders, Marie Hermann Coulibaly
Imposition de la cendre au début du Carême : Un appel à la conversion et à la pénitence
Fronde sociale : Les magistrats burkinabè annoncent les couleurs
Burkina : Le président du Faso rassure les déplacés internes dans le Sahel
Santé sexuelle et reproductive : 60 « billis » prêts à sensibiliser leurs pairs
Sahel : Les populations locales partagent leurs expériences sur la résilience
Tourisme : Des supports pour promouvoir les sites et la diffusion du potentiel touristique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés