Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Attaque de Koutougou : Le PAREN appelle à l’union pour vaincre le terrorisme

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • jeudi 22 août 2019 à 15h30min
Attaque de Koutougou : Le PAREN appelle à l’union pour vaincre le terrorisme

Peuple du Burkina Faso, pour la nième fois, nous subissons une atrocité que nous infligent ces repris de justice. Le lundi 19 août, nos FDS, dont le bilan très lourd, 24 morts, 7 blessés et 5 disparus, ont été victimes d’une attaque terroriste à Koutougou.

C’est turpide ce qui se passe avec tout ce dispositif en place. Des responsabilités doivent être situées et une prise de dispositions ad hoc. Une fois de plus, cette situation nous interpelle tous ; que vous soyez à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, ce sont nos frères, nos cousins, nous amis, nos enfants, nos parents, tous liés par une même histoire, qui tombent à chaque fois que ces attaques ont eu lieu.

Nous devons mener loin nos réflexions et être stratégique surtout en faisant passer les messages à travers les réseaux sociaux et autres. Cela m’amène à me poser des questionnements sur deux points :

⁃ Rien que la semaine passée, nos frères voisins du Mali ont dénoncé la mainmise de la France au profit des terroristes ; et la jeunesse malienne est sortie nombreuse pour souhaiter le départ de l’armée française de son sol.

Alors, y a-t-il eu une proposition d’intervention de l’armée française au Burkina que le Président du Faso a déclinée vu les leçons tirées de chez notre voisin malien ?

Nous connaissons la France depuis l’époque coloniale. Quand vous ne voulez pas suivre ce qu’ils veulent, ils passent par tous les moyens possibles pour vous mettre la pression. Encore que la modification du contrat de réhabilitation du chemin de fer en est un autre.

⁃ est-ce le gouvernement qui est incapable de gérer cette situation ?

Certes, le pouvoir en place a des difficultés de gestion, mais n’oublions pas non plus dans quelle situation le pays était avant qu’il accède au pouvoir. Soyons réalistes, même si ce n’était pas le Président Roch qui était au pouvoir, à l’heure actuelle, avec ces étapes de difficultés du pays, ce n’est pas évident que quelqu’un d’autre y arriverait, à moins qu’il vende le pays à ces terroristes.

Sachons tirer leçon de nos erreurs du passé et agissons dans l’intérêt suprême de notre cher pays.

Des gens sont jaloux de notre fierté de notre pays qui n’a pas mal de qualités humaines, culturelles et naturelles. Alors, ils feront tout pour se l’approprier si nous n’y prenons garde. Alors, unissons-nous, opposition comme pouvoir et OSC, et soyons objectifs surtout en cette période de crise, pour mutualiser nos forces à fin de pouvoir combattre ce fléau.

Vive le Burkina Faso
La Patrie ou la mort, nous vaincrons !
God bless Burkina Faso

Ouagadougou, le 22-08-2019

Le Président PAREN
Pouswendé Michel BERE

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque terroriste de Toéni : Le président du Faso réitère la nécessité de l’implication de tous
Force Barkhane : Opération de renforcement du camp de Djibo au Burkina
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés