Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • jeudi 22 août 2019 à 10h49min
Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

Selon plusieurs sources, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans du Malien Iyad Ag Ghali a revendiqué l’attaque contre le détachement militaire burkinabè à Koutougou le 19 août 2019. Cet attentat avait causé, selon l’Etat-major, le décès de 24 soldats. Dans sa revendication, le GSIM évoque près d’une trentaine de morts dans les rangs de l’armée burkinabè.

Vos commentaires

  • Le 22 août 2019 à 11:16, par Medio En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Groupe de soutien au diable oui !
    Que le feu du Seigneur Jésus Christ vous consume.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 11:39, par Paligba En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Entre 2012-2014, Iyad, prend ses quartiers à Ouaga 2000, entretenant des relations de complicité avec les plus hautes autorités du pays. Il joue un rôle prépondérant dans les négociations pour la sortie de crise au Mali, dirigées par le ministre des Affaires étrangères Djibril Bassolé représentant Blaise Compaoré (médiateur de la crise malienne désignée par la Cedeao).Radio Omega, 3 mars 2018

    Et si c’est la recompense que tu nous apporte aujourd’hui apres avoir profite de notre legendaire hospitalite, bu l’eau de Wogdgo et marche sur la terre de nos encetres, Iyad Ag Ghali, ta tete sera exposee a la place de la nation a Ouagadougou !

    Répondre à ce message

    • Le 22 août 2019 à 13:44, par billy billy En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

      tu sais que tu es suspect ? les infos que tu donnes sont d’ordres complices merci.

      Répondre à ce message

      • Le 22 août 2019 à 15:13, par Timbila En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

        Comment il ,peut être suspect. Cela n’est qu’un secret de polichinelle. L’hôte d’hier est devenu notre ennemi. Même le président Roch le sait très bien puisqu’ils ont dégusté le champagne ensemble dans les salons feutrés de la présidence au moment où ses amis d’hier et ennemis d’aujourd’hui rentraient et sortaient à la présidence sans demande d’audience. Les maliens nous avaient bien avertit. On ne signe pas un pacte avec le diable car il vous sera impossible de faire marche arrière. Nous sommes entrain de payer notre amitié avec le diable.
        Un point c’est tout. Ne cherchez pas loin, le malheur du Burkina Faso c’est d’avoir ROCH au pouvoir. Il fallait balayer tous ceux qui ont diner avec le diable. En 2020, reconduisez ROCH et nous vivrons l’enfer.
        Sans rancunes.

        Répondre à ce message

        • Le 23 août 2019 à 15:24, par Ras isis abmor En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

          Monsieur apprenez a analyser une situation a l époque il y avait un seul responsable et c’est Blaise

          Répondre à ce message

        • Le 26 août 2019 à 19:38, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

          Tu as raison, mon frère ; mais au Faso Aujourd’hui les Esprits ont l’air d’être plus fous que sereins. On ne veut pas de La Vérité : tu dois être aligné et point-barre ! Si non, tu es "avec les ennemis" ou "tu n’aimes pas ton pays", ou encore "tu parles pour chercher à manger" (alors que tu manges déjà mieux que celui qui te dis cela !) !... Certains croient vraiment qu’on est comme eux : guidés par "le laser du tube digestif". Réfléchir est devenu un crime et un manque de respect vis-à-vis de L’Autorité... Tout de même !!!!!
          Et pourtant, je l’avais bien dit et écrit (avant même que mon frère aîné, Roch Marc Christian, ne soit désigné comme candidat à la présidence en son temps) ; j’ai dit et j’ai même écrit que ce serait un TRÈS mauvais choix et que nous aurons beaucoup de problèmes s’il était choisi par le MPP et élu... Alors, j’ai demandé que tous les autres candidats introduisent un recours contre sa candidature : seul Ablassé l’a fait !... Je n’ai pas été bien compris, HELAS !... Maintenant encore, quand je réagis, il y en a qui au lieu de lire tout, de chercher à bien savoir/comprendre, ils/elles se contentent de bribes de mots et réagissent comme si leur cerveaux s’étaient transformés en autre chose d’abject, de dégueulasse... C’est triste pour notre Faso !
          Thomas Sankara n’avait eu aucune expérience avant d’être à la Primature puis à la Présidence ; il avait aussi nommé des ministres qui n’étaient pas tous des habitués du sérail politique : et pourtant, ils sont TRÈS LOIN d’avoir été plus mauvais que ceux qui les ont devancés ou succédés.

          Répondre à ce message

      • Le 22 août 2019 à 15:29, par Timbila En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

        Pour compléter, il suffit que Blaise dise à son ami d’hier d’arrêter d’attaquer son pays et nous aurons la solution à nos problèmes. Bon j’oubliais qu’il a renié sa patrie. Interroge GOOGLE sur Lyad Ag Ghali et tu sera un peu plus édifié par certaines photos de Ag, Blaise et DJibril.

        Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 11:51, par HUG En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Avec l’aide de DIEU et de nos braves soldats nous vaincrons les terroristes. Notre véritable problème semble venir de KIDAL. Récemment le président Nigérien a dit que le problème de kidal semble entravé la lutte contre le terrorisme. Moi, je suis d’accord avec lui car KIDAL est un Etat dans un Etat ce qui n’est pas normal. c’est pourquoi, il faut que le Mali bande davantage ses muscles contre le terrorisme en instaurant l’Etat malien dans ce KIDAL. Il faut même convoquer une rencontre avec les pays frontaliers pour discuter de cette question de KIDA. Encore mes condoléances aux familles des soldats tombés tout juste parce qu’ils voulaient que nous vivions en paix et en sécurité. Nous n"allons jamais vous oublier.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 12:02, par HUG En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Il faut impérativement installer ou renforcer des vidéo surveillance avec des drones dans tous les camps militaires et autres. Et dans un rayon de 2000 mètres, ceux qui sont là pour visionner doivent être très très concentrés afin de pouvoir donner l’alerte en cas de mouvement suspect vers les camps et autres. On dira que c’est c-est coûteux mais la sécurité n’a pas de prix

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 12:14, par Sheikhy En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    La cynique malice... Mais on ne nous dit pas pourquoi ils nous attaquent. Ce pays qui lui avait offert une franche hospitalité à lui et à d’autres damnés. Personne n’a touché au moindre de leurs cheveux ici pendant tout leur séjour.
    Un pays qui se cherche et qui n’avait pas encore retrouvé ses marques après 30 ans de blaisisme couronné par une insurrection et une transition. C’est facile de détruire et pire de s’en prendre aux faibles. Le comble est que ces gens semblent être protégés par des personnes ayant une certaine puissance...

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 12:22, par Vico vico En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Les choses commencent à s’éclaircir maintenant depuis cette revendication. Désormais nous connaissons notre ennemi "Le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM)". Avant c’était des grands bandits qui rôdaient dans nos villes et villages pour voler et maintenant voilà que des vrais Djhiadis se sont prononcé alors, il temps de déclaré la guerre contre ces enfoirés. Mais avant, il faut chercher à savoir les éléments suivants :
    • Quel Pays, organisme ou groupe d’hommes soutiennent en termes d’armement
    • Quel Pays, organisme ou groupe d’hommes soutiennent en termes d’hébergement
    • Quel Pays, organisme ou groupe d’hommes soutiennent de financement
    Cela nous permettra de connaitre véritablement nos ennemis. En ce moment, le choix sera clair ; négocier ou aller véritablement en guerre pour éviter de s’accuser mutuellement. Sinon ces comportements des voyous peuvent provoquer une guerre sainte qui n’arrange personne, au Burkina. Nous savons également que les états occidentaux (France Etats-Unis etc) ne s’amusent pas avec leurs intérêts, il y a quelque chose de flou quand même hein mais bon …... Bonjour Papa France, tes colonies africaine te salue.

    Répondre à ce message

    • Le 22 août 2019 à 14:06, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

      C’est désespérant quand on voit la démarche intellectuelle du Burkinabé. Les choses sont pourtant claires mais nous aimons tourner autour du pot 50.000 milles fois avant de décider de l’ouvrir. C’est pour cela que tous nos problèmes sont en procuration chez le bon Dieu, les ancêtres, les autres...
      Si les occidentaux avaient autant de haine contre nous ils enverraient une bombe.
      Vous savez bien c’est notre pays le Burkina qui a hébergé et même soigné ces gens par les impôts que nous payons. Tous ces putchs et muniteries ont eu des conséquences terribles aussi. En plus depuis le Mali en passant par le Burkina parfois quand ils attaquent un camp ils ont tout le loisir d’emporter le matériel nécessaire. On vous dit "Groupe de soutien à l’islam et aux mulsulmans" qu’est-ce qui n’est pas clair ? Est-ce que nous avons besoin de poser toutes les questions imaginables possible sur "l’impérialisme a bas" pour rester éveillé dans un camp en tant de guerre, pour ne pas envoyer des renforts à temps, pour laisser fuire un jeune amputé en plein Ouagadougou, pour verser nos hauts gradés dans l’administration et la politique en temps de guerre ? Des burkinabé qui attaquent le Burkina par les armes payées par le Burkina, mais vous voulez finir de combattre les occidentaux avant de comprendre ça ? Bien sûr que des gens profitent de ce désordre (nous ne vivons pas dans un monde de bisounours) y compris des burkinabé. Mais finissons de résoudre ce qui est à notre porté, comme dit souvent dans la bible, tout le reste nous sera donné en plus. Vous contribuez à éduquer la jeune génération à être des victimes plutôt que des leaders

      Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 12:25, par FILSDUPAYS En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Groupe de mécréants et de soutien au diable oui.
    En quoi l’acte posé soutient l’Islam et les frères et sœurs musulmans ? Bande d’égarés.
    Vous le paierez ici bas d’une façon ou d’une autre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 12:25, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Dans leur propagande, les terroristes ne disent jamais combien de morts ils ont enregistrés. Ils font croire que tous leurs combattants sont sortis vivants du combat pas de morts de leur côté dans leur revendication. Faux il y a eu beaucoup de morts dans leur rang que les forces du mal ne font jamais publier. Pour semer la terreur, ils gonflent les chiffres des victimes du côté de l’adversaire(BURKINA, Mali, Niger...). En Syrie, l’Etat islamique revendiquait à chaque fois occuper la moitié du territoire syrien(victoire sur victoire) alors qu’il est en perte de vitesse fuite des terroristes devant l’armée syrienne et la Russie et capitulation des combattants djihadistes.
    Ce qui est très sûr ils n’ont pas leurs bases au BURKINA, ils ont très mal à s’implanter, à contrôler une portion du territoire du BURKINA. Si le Mali fait des efforts avec la présence de Barkhane beaucoup de cellules terroristes seront manifestement détruites il n’y existe pas un seul soldat au Nord. Le grand Sahel est totalement contrôlé par les djihadistes du coup cela fatigue logiquement le BURKINA et le Niger car ils attaquent ils se replient au Mali qui n’arrive pas les frapper comme Soro le rebelle et "ange" Djibril l’homme sans péché ont décidé de nous frapper (la boulimie du pouvoir) par leurs amis terroristes qu’ils ont armés pour destabiliser le BURKINA. Avec les attaques, certains esprits malsains très contents de la situation sécuritaire (les grands rancuniers et les potentiels revanchards de la Nation chassés en 2014) en font de la récupération et un fond de commerce croyant avoir le bonheur total en 2020. Betise ! Le BURKINA ne TOMBERA pas.

    Nous prions pour tous les BRAVES SOLDATS et toutes les personnes tombées dans les attaques. Qu’ils se reposent dans le ROYAUME CELESTE où SEIGNEUR nous promet un héritage inépuisable.

    Aux BRAVES SOLDATS merci et courage d’avoir défendu notre territoire au prix du sang. Le BRAVE PEUPLE nous soutient indéfectiblement et massivement. Nous triompherons devant les forces du mal. Nos bénédictions vous accompagnent en tout temps et en tout lieu. Nos ennemis visibles et invisibles auront leurs yeux pour pleurer car nous sommes très FORTS. Le BURKINA ne marchandera pas son honneur et sa dignité. Notre détermination est notre FORCE.

    Vive le BURKINA FORT et VICTORIEUX
    Vive nos BRAVES FDS
    Vive le BRAVE PEUPLE qui gagne toujours.
    A bas les parrains et les amis des terroristes.
    A bas les déstabilisateurs de la sous région.

    Que le SEIGNEUR bénisse notre cher BURKINA que nous aimons tant. Amen
    Paix et succès à tous les BURKINABÈS. Amen

    Achille De TAPSOBA(pur produit THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 12:47, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    - Chers frères, ne vous pressez pas et prenez votre mal en patience ! C’est le dernier baroud d’honneur de Iyad Ag Ghaly. Dieu merci, il serait actuellement très malade de diabète et d’insuffisance rénale. Il est aujurd’hui en cachette à la frontière Algérie-Mali. Ce gros chien rouge va bientôt mourrir et ce sera à court terme d’ailleurs. Et dans ce cas, bon débarras et qu’il aille pourrir en enfer en compagnie de Lucifer !

    NB : Moi je pense que les musulmans burkinabè devraient normalement avoir honte que des gens pareils tuent en masse au nom des musulmans et de l’Islam !? Ils devraient faire un communiqué tonitruant pour se démarquer de telles attitudes. Mais il se pourrait que certains extrémistes qui font semblant soient d’accord avec cette patique satanique non recommandée par Dieu !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 22 août 2019 à 15:52, par DDCOOL En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

      Koro yam yelle a raison, voyez vous, certains sont sournois, au lieu de sortir en masse et contredire ces djadistes, ils sont la et ne pipe mot...et pour dire apres que c est des gens qui se substitue a l’is....
      pardon, sortez de votre lethargies, organisez des marches, rejetez publiquement ces faits, exigez que ces djadistes n utilisent plus la defense de l’islam pour perpetrer leur forfaiture...
      imaginer, quelqu’un a dechirer une page du saint coran et la sentence fut dure, fatal, genre fatwa sur lui.
      et certains tu des hommes au noms de l’auteur de la vie (Dieu) et vous ne piper mot...pardon

      Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 12:54, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    - Pusieurs personnes s’en prennent à l’Ex-RSP ! On les insulte même, on les dénigre ! Certains disent qu’on a ici des forces spéciales qui les ont remplacé et que ces forces sont aussi très fortes. OK d’acord ! Mais que ces forces organisent des infiltrations en territoire malien jusque dans le refuge de ces diables et les abattent, quitte à ce que certains des leurs y laissent leurs peaux ! On l’a vu ici avec les soldats de France qui sont allés en commando attaquer un refuge de terroristes pour libérer leurs citoyens. Deux des leurs y sont morts et ont eu les honneurs nationaux de la France. Nous on bavarde, on fait peur aux civils, on mâte les innocents ! Et rien d’autre sauf boire la bière, le vin et le ’’Koutakou’’ au passage pour bien roupiller même si on sera surpris amèrement !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 22 août 2019 à 14:38, par Ka En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

      Mon ami Kôrô Yamyélé tu as complètement raison : Je disais dans une de me critiques sur l’indolence de la Communauté internationale qui a permis aux Djihadistes de renforcer leur position et de s’étendre. Je ne sais pas pourquoi la chasse contre les terroristes et les rebelles au Mali s’était arrêtée sans les poursuivre jusqu’à dans leur dernier retranchement ? Il aura fallu avoir une bonne coordination de tous au début de la traque de ces punaises au Mali. Pendant que la France et la CEDEAO les traquaient au Nord du Mali vers le désert, l’Algérie devrait les traquer vers le Sud et non les laisser comme ce fou de Iyad Ag Ghali a ses frontières qui fou la merde a notre pays. Les terroristes profitent du laxisme des Etats et de leurs dirigeants avec leur égoïsmes de s’éterniser au pouvoir pour consolider leur sadisme.

      Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 13:10, par Le Boss En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Vous voyez, ca commence a venir et a se préciser les différentes attaques dont le Burkina fait l’objet depuis 2016.
    Ce sont les mêmes qui étaient venus réclamer leurs soit disant véhicules au Président Rock. Voila donc que la situation se clarifie. J’ai dit tantôt qu’on ne pouvait pas combattre un ennemi sans le connaitre. Pourquoi le Burkina est attaqué :
    1 On a chassé leur mentor qui était le Blaso.
    2 Ils n’ont plus les villas luxueuses ou ils dormaient tranquille ave le fai fai(clim).
    3 Leurs petits mentors(Golf et Djibi) sont dans des problèmes actuellement.
    4 Ils ont perdu leurs soit disant véhicules car le Blaso ne les avait même pas achetés et ils voulaient que le Président Rock leur trouve ces véhicules..
    Arrêtons donc nos petites querelles et unissons nous pour les vrais combats a venir. L’avenir nous éclairera plus.
    Le Boss

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 13:18, par la lumière En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    IYAD AD GHALI tu as cherché et tu nous trouveras sur ton chemin. Il faut faire tes dernières prières pour rejoindre Satan dans l’enfer. La terre du Burkina ou tu as versé le sang de ces innocents va s’occuper de toi. Je te laisse avec nos ancêtres pour qu’ils te récompensent à la hauteur de l’acte que tu as commis. L’esprit de tous ces soldats vous hantera avec tes lieutenants charognards tout le petit temps qui vous reste. Je te donne trois mois tu verras ce qui t’arrivera. A Dieu et Salut le Satan qui t’a mis au monde.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 14:00, par Ka En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Enfin nous savons que toutes ces attaques relèves des déchets qui sont nos frères déguisés en terroristes, pourtant, sont des individus malades dans leurs têtes qui cherchent des prétextes pour évacuer leur violence personnelle, même leur propre suicide. Et arrivent même a tuer leur propre famille et en compensation les graines du prosélytisme salafiste financé aujourd’hui par le Qatar et l’Arabie Saoudite, qui tombent sur un terreau fertile où elles ont été entretenues par des prédicateurs radicaux qui sont les diables du GSIM du malien Lyad Ag Chali que Kôrô Yamyélé évoquait dans ce forum sa maladie.

    Lorsque que Kôrô Yamyélé et moi parlaient crûment et rudement avant la mort de Ben Laden de dire la verité a ces deux états d’stopper les financements a ces imams radicaux dans notre continent surtout au Mali ou le GSIM progressait, on nous en voulait pour cette vérité qui rougit les yeux sans les casser. La presse occidentale a toujours fustigé le rôle de l’Arabie Saoudite dans son soutien aux groupes terroristes, depuis Ben Laden. C’est à croire que leur opulence est dédié à financer ces croisades. On relève que l’intégrisme islamiste est à la base du terrorisme. Certainement religieusement pure au départ dans leurs intentions de conquêtes islamistes. Mais, on constate que cela a vite été récupéré par tous les trafiquants de drogue comme groupe du GSIM et d’autres personnes qui étaient leurs soutiens et amis à Ouagadougou de la gloire du CDP. Je me rappelle que dans nos critiques sur les réseaux Sociaux, nous avons attiré vivement l’attention sur deux types de terreaux. L’un relevant la précarité des jeunes attirés par les gains faciles proposés par les imams radicaux, et d’autres part, les mosquées radicales qui fleurissent dans les pays du Sahel. Le résultat de ce que nous nous avertissons à l’époque est là.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 14:33, par Sacksida En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Groupe de Satans d’Incredules et de Mecreants que la malediction de Dieu tout puissant vous abattent. L’on a toujours dit que ce sont des relations incestieuses d’alors avec ces terroristes qui nous causes aujourd’hui des attaques meurtrieres. Nul doute, une confirmation qui clarifie d’avantage les choses. Il faut continuer le combat car pas d’une quelconque et d’hypotetique negociation avec ces ennemis de notre peuple et leurs amis ou relais. Que la paix de Dieu regne sur le Burkina Faso. La victoire du peuple est certaine par la grace incommendurable de Dieu. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 15:30, par Le Boss En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Koro Yamyele, je pense qu’il faut laisser le problème des ex RSP de coté. Dites moi qu’est ce que le RSP a combattu comme terroriste ici ?. Rien. A l’époque on était ami des terroristes, donc le Burkina n’a jamais été attaqué. on a donc pas pu voir de quoi le RSP était capable de faire dans ce domaine.
    Au contraire on vu leur savoir faire quand il était question de faire taire un burkinabe dérangeant. Arrêtons de faire l’éloge de quelque chose dont on n’a pas vu son savoir faire dans ce domaine de terrorisme. Encouragez surtout nos FDS pour poursuivre le combat et je sais que nous vaincrons avec une armée unie.
    Le Boss

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 16:24, par Un indigné En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Seule la FRANCE sait ce qu’il y a dans tout ce qui se passe et elle est tranquille et attend de récolter les fruits à termes. Dans les premières heures heures de leur offensive pour nous endormir la France a épargné KIDAL et les terroristes qui y sont. Ils sont de connivence pour un destin funeste.
    La France est mise à nue à travers son ambition économique sur l’Afrique francophone. Question de temps. Toute ambition a une fin.
    Notre premier ennemi c’est la France, les djihadiste ne sont que des marionnettes. Observez très bien les choses dans le temps.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 18:01, par jeunedame seret En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Qu’attendent les associations musulmanes pour dénoncer ce mal et cette dépersonnalisation ? Tout le monde parle paix ; mais quand vient la bêtise cynique, personne ne condamne. Il faut que les musulmans du Faso fassent une marche silencieuse pour dire non à cette profanation de l’islam et à cette atteinte à la paix dans notre pays. C’est une question de participation confiante à la lutte ; et de preuve d’innocence ou non-collaboration au mal.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 18:57, par mninda En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Quand on dit que les terroristes n’ ont pas de reconnaissance en voilà la preuve cinglante . N’est ce pas le BURKINA FASO qui a sauvé LYAD AG ALY de la mort quand il a gravement été blessé suite aux combats avec le MNLA ? N’est ce pas le général DIENDERE qui est allé le chercher dans la brousse en hélico pour le ramener à OUAGA ? Même si c’était sous Blaise ,comment peut-il être ingrat à ce point à l’égard de notre pays qui lui a offert gite, couvert , sécurité ,soins médicaux dans ses moments difficiles ?
    Du coup, même si on négocie avec un tel gars, quelque soit ce que vous lui concèderez ,il vous soumettra toujours à un éternel chantage . Donc à mon avis ,il nous simplement nous battre quelque soit le prix à payer .

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 19:22, par Papa En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Le Mali et Burkina faso ont le même combat.Nous avons le même ennemi.Soyons ensemble pour arriver au bout de ces terroristes.
    Je suis malien et Burkinabè . Nous sommes ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 22 août 2019 à 20:43, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    MEDIATION DU CAPITAINE BLAISE COMPAORÉ ET DJIBRIL BASSOLÉ, QUI EST -CE QUI A BIEN PU LEUR DEMANDER DE SE PORTER MÉDIATEUR.?

    DJIBRIL BASSOLÉ, JE RETIENS FERMEMENT SON ASSERMENTATION À LA FRANC-MAÇON ET LE SIGN DECAPITATION QU’IL A FAITE LORS DE CETTE MÊME INITIATION. N’EST-CE PAS LUI QUI EST EN TRAIN DECAPITER LES TÊTES DE NOS BRAVES SOLDATS ?

    LE CAPITAINE BLAISE COMPAORÉ, AVAIT-IL FINI DE REGLER, NE SERAIT-CE QUE LES PROBLÈMES SOCIO-ÉCONOMIQUE DE SON PAYS QUI RENDENT LA VIE INVIVABLE, AVANT DE PLONGER SON NÉZ DANS LES PROBLÈMES DES AUTRES ?

    LE CAPITAINE BLAISE COMPAORÉ, EST-IL UN HOMME DE PAIX ? RECONCILIATION EST-ELLE IMPORTANTE POUR LUI ?
    CELA ÉTANT, A-T-IL RECONCILIÉ AVEC LA FAMILLE DE SANKARA QU’IL ASSASSINÉ AVEC GILBERT ? OU BIEN L’ON EST UN HOMME DE PAIX DE MANIÈRE GLOBALE OU BIEN ON NE L’EST PAS.

    TOUS LES PROBLÈMES AUXQUELS NOUS FAISONS FACE AU BURKINA RELÈVE DE L’ARROGANCE DE LA FAMILLE BLAISE SELON LAQUELLE, LE BURKINA EST À EUX ET PERSONNE D’AUTRE NE PEUT LE GOUVERNER SON AVAL. LE BURKINA SERA GOUVERNÉ SANS SA FAMILLE. VOILÀ

    SI LE CAPITAINE BLAISE COMPAORÉ NE S’EST PAS AVENTURÉ DANS LES AFFAIRES DE MALI, OÙ ALLAIT-IL RENCONTRER CEUX QUI NOUS TUENT AUJOURD’HUI.

    D’AILLEURS, POURQUOI ET CURIEUSEMENT, LES ATTAQUES ONT COMMENCÉ SEULEMENT APRÈS SA FUITE DE SON PAYS NATAL POUR LA COTE D’IVOIRE. IL N’A PAS DIT QU’IL EST GANDAOW.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2019 à 12:29, par Bigbalè En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

    Groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans, vous dites ? Donc c’est des musulmans qui tuent nos compatriotes depuis là ? pourtant, on nous toujours dit que l’Islam est une religion de paix ! Je ne pense pas que ces messieurs du GSIM ont quelque chose à apprendre à nos parents musulmans qui vivent en paix avec leurs frères de religions différentes. Ces mécréants devront comprendre qu’ils ne verront nulle part au monde un Etat Islamique, un Etat Catholique, un Etat Protestestant ou Boudhiste, Animiste, etc. C’est juste une simple vue de l’esprit pour des personnes ignorantes et ignares qui croient que le monde se résume à leurs personnes et qui rêvent que cette religion islamique a fondé les bases du monde. Il en sera ainsi jusqu’à ce qu’ils crèvent comme Ben Laden et autres et les religions du monde continueront leur chemin à travers les âges ! Nos frères musulmans ont fort à faire pour se démarquer cette bande de personnes maudites par leurs propres familles qui ne leurs ont jamais demandé de tuer les enfants des autres pour la cause d’un Dieu qui est omnipotent et omniscient !

    Répondre à ce message

    • Le 10 octobre 2019 à 00:28, par Diambala Adam En réponse à : Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou

      As salamu aleykum, que la paix soit avec vous tous, qu’Allah le miséricordieux, accueil tous nos frères avec sa grâce et son pardon sur des lits en or dans son paradis éternel. Amine. Pour nous autres vivants, nous devons savoir garder raison dans pareille circonstance. Aujourd’hui, nous devons voir le passé comme une école de la vie, retenir le présent comme une force, en obligeant nos chefs d’ états du G5 sahel et l’ UA , á reprendre Kidal avec ou sans l’ aval de l’ ONU, de la france et de l’ état Malien. C’ est dans cohésion et la fermeté des peuples que nous seront libre. Les insultes, les discours et autres manifestations sont á bannir. Mal vient de nous tous, qui acceptons de regarder nos chefs d’états de conférences en conférences. Les peuples africain doivent dire "STOP POUR LA PARTITION DU MALI " et " OPTER POUR LIBERER KIDAL", á travers ce slogan, "UA doit opter pour rompre ses relations avec les pays qui sont soupçonnés de connivence avec les djihadistes". Voilà véritablement notre combat, pour la libération de kidal et de l’ Afrique en général. Si nous restons dans la division totale, le continent. Africain, n’ a plus d’avenir. Je ne réponds pas une personne, mais je profite de l’opportunité pour solliciter la cohésion des cœurs face au fléau qui touche le continent africain. Nous devons avoir á l’ esprit, que seul notre créateur a la vérité absolue et que nous sommes tous de passage sur terre. Mes prières vont á l’ endroit des défunts et mes condoléances á l’ endroit de tous les africains. Je demande pardon pour á tous, si mes propos ont pu faire mal á certains. Loin de moi de juger les autres et de vouloir être un donneur de leçon. Agréable lecture.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Silvère Salga, chercheur-écrivain, sur la lutte contre le terrorisme : « Avec mon plan OBAR, on peut inverser la tendance en six mois »
Burkina : L’armée attristée par la disparition d’un « vaillant guerrier » de l’Unité spéciale de la gendarmerie
Création de Forces spéciales : Des organisations redoutent un escadron de la mort
Lutte contre le terrorisme : L’Union européenne réaffirme son engagement aux côtés des pays du Sahel
Burkina : Une dizaine de terroristes neutralisés dans les environs de Solhan, selon l’armée
Opération Barkhane : Le point des actions menées dans la période du 1er mai au 8 juin 2021
Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian
Tueries de Solhan : La région du Sahel exprime son ras-le-bol à travers une marche pacifique
Situation sécuritaire : A quoi servent les bases militaires nationales et étrangères, s’interrogent les évêques du Burkina et du Niger
Burkina : 5 otages libérés après 3 mois de captivité
Région de l’Est : Réaménagement des horaires d’interdiction de circuler
Drame de Solhan : Des femmes expriment leur compassion et leur solidarité à l’endroit des familles des victimes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés