Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

DGTTM : Vincent Dabilgou promet une déconcentration des services

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 20 août 2019 à 21h00min
DGTTM : Vincent Dabilgou promet une déconcentration des services

Le ministre en charge des Transports, Vincent Dabilgou, a visité les différents services de la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM), ce mardi 20 août 2019 à Ouagadougou.

Pour s’enquérir des réalités du terrain et voir comment mieux développer les différents services, le ministre en charge des Transports, Vincent Dabilgou, était dans les locaux de la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM), ce mardi 20 août. A la fin de sa visite, monsieur Dabilgou a avoué ne pas être satisfait des services rendus aux usagers car des efforts peuvent être faits pour les améliorer.

« Et au niveau du gouvernement, nous avons une volonté de déconcentrer les services en mettant en place quatre à cinq autres centres pour les permis [de conduire] mais aussi pour les immatriculations », a-t-il annoncé, précisant qu’à cet effet, des zones ont déjà été ciblées à savoir la mairie de Ouagadougou, la Maison du peuple, la Chambre de commerce, le SIAO et même le Stade du 4-Août avec une échéance de mise en œuvre de trois ans. Et au-delà de la déconcentration, il a fait savoir également qu’il y a la question de l’organisation même de la structure qu’il faut chercher à résoudre et la capacité des agents à faire le travail qui leur a été confié.

Une photo de famille avec le personnel de la DGTTM

Cette sortie du premier responsable des transports a été aussi l’occasion pour le directeur général des transports terrestres et maritimes, Mamadou Boukouma, de relever les défis auxquels sa structure est confrontée. Selon lui, la DGTTM délivre 450 à 500 cartes grises par jour, avec un flux journalier de 1 500 personnes dans un espace exigu, sans compter la question des intermédiaires qu’il faut réorganiser, etc. C’est pourquoi, souligne-t-il, le projet de déconcentration dont a parlé le ministre est le bienvenu, parce qu’il permettra de rendre un meilleur service aux usagers.

La visite du ministre s’est achevée par une rencontre avec les agents de la DGTTM pour annoncer les couleurs de la déconcentration et des autres projets en cours.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 août à 05:51, par Lagitateur En réponse à : DGTTM : Vincent Dabilgou promet une déconcentration des services

    Ah, vraiment, il était temps. Ce service est devenu un centre d’affaires louches et intenses avec des intermédiaires à ne pas finir. Rien que pour acheter un dossier d’immatriculation ou de remplacement de votre permis de conduire, c’est la croix et la bannière. Vous pouvez y passer la journée sans succès à moins de débourser quelques sommes pour vous faire aider.
    J’y ai rencontré un jeune homme la semaine dernière qui disait être venu à 6 heures pour prendre le rang en étant 48ème. A 11h30mn, il avait encore 12 personnes devant lui. D’autres viennnent même à 4h du matin, m’a-t-il avoué.
    L’annonce du Ministre est la bienvenue mais je trouve le délai de 3 ans trop long. Quand j’ai lu "trois", je pensais lire "mois" à la suite. Quelle ne fût ma déception !
    Je pense qu’il faut faire vite. Les infrastructures existant déjà sur les sites choisis, il suffit d’organiser, de recruter et former le personnel et commader le matériel. Je pense qu’avec un peu plus de volonté, tout cela peut se faire en six (06) mois.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 06:48, par Le cameraman En réponse à : DGTTM : Vincent Dabilgou promet une déconcentration des services

    Mr le ministre est entouré de responsables qui font semblant de maîtriser le sujet or rien. Mr le ministre si vous ne trouvez pas des primes de rentement conséquent et objectifs pour vos agents vous aurez échoué lamentablement. Surtout que vos agents font rentrer des grosses sommes qui au finish c’est le Minefid qui récupère le plus davantage. Les transports ont un syndicat pas a la hauteur, et se laisse piediner les desto. Comment le ministère a toujours été un ministère de récompense, il du four tout en passant par Yoda, Gilbert etc. Il reste maintenant vous Mr le ministre a mettre vos hommes. On regarde seulement.
    Évitez de vouloir goûte-que-goute a mettre ceux de votre parti politique comme cela s’est déroulé il n’y a pas longtemps. Avec ce comportement pas résultat c’est fatiguer le président rock pour rien. Si vous voyez que les transports n’évoluent pas, c’est parce que les hommes politiques qui ont passé ont mis leur beaux, copines, belles sœurs sans niveau et c’est eux qui font la pluie et le beau temps.
    Néanmoins je vous souhaite bon courage et le tout puissant vous accompagne.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 08:20, par JB himself En réponse à : DGTTM : Vincent Dabilgou promet une déconcentration des services

    Ce qui est agréable et réjouissant c’est que le Burkina-Faso = Ouagadougou. Les régions, les Provinces, on se souvient de vous le jour où l’on sera en Campagne électorale. Décentralisation ??? je te cherche dans la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 12:28, par Fang En réponse à : DGTTM : Vincent Dabilgou promet une déconcentration des services

    Déconcentrer la DGTTM est une initiative louable.

    Mais les sites comme la Maison du peuple, la Chambre de commerce ou la mairie de Ouagadougou ne saurait constituer des sites de décontation car c’est toujours en centre ville, déjà encombrés, et loin des usagers ; donc ces sites ne vont pas résoudre le problème.

    Il faut trouver des sites placés dans les quartiers populaires (Tampouy, Pate D’Oie, Dassasgo Tanghin...

    SIAO et Stade du 4 Août, c’est déjà acceptable en terme de déconcentration.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 12:56, par sala En réponse à : DGTTM : Vincent Dabilgou promet une déconcentration des services

    Bonjour mr le ministre !
    Par ce poste, je viens monter mon mécontentement quant au service fourni par la DGTM pour ce qui concerne l’ achat des fiches pour le remplacement du permis de conduire. En effet, pour avoir cette fameuse fiche, c’ est la croix et la bannière, je vous dis M. le ministre. Tu fais le rang de 6 h du matin jusqu’à la descente, impossible de l’ avoir, tellement il y a du monde !
    Pourquoi ne pas faire comme votre collègue de la fonction publique a fait concernant les dépôts des concours ? c’ est à dire les inscriptions et le paiement des frais y afférents en en ligne ?
    Ne pouvez vous pas créer une plateforme où l’ on pourrait télécharger la fiche, moyennant bien sûr le paiement des 6000 à travers les différents modes de paiements tels que : orange monnaie, mobicash, coris money.... etc ? Cette solution permettra aux personnes qui n’ avons pas trop le temps pour faire le rang de se la procurer en un laps de temps. C’est un système fiable, simple et vraiment pratique. Au besoin prenez langue avec votre collègue de la fonction publique pour qu’il vous montre comment procéder !
    Nous sommes au 21 siècle , siècle de la modernisation sur tous les plans. De nos jours on ne devais plus souffrir pour avoir des services, des papiers ou payer des factures.
    Même au niveau des impôts , il existe un tel moyen pour payer les impôts en ligne sans avoir à se déplacer ni à faire des longues queues. C’est la plateforme e-syntax : simple, rapide et très très fiable !!. Faites comme vos deux collègues, mettez une plateforme en place où on pourra payer en ligne via les différents modes de paiements et télécharger la fiche( ou tout autres documents) pour ceux qui n’ ont pas le temps pour faire le rang.
    Adopter les TIC et vous nous soulagerez énormément au lieu d’ être toujours à des années lumière !!
    Nb : J’ai fait deux jours pour pouvoir avoir rien que cette fameuse fiche.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
Recensement général 2019 au Burkina : L’INSD instruit des journalistes sur les modalités d’organisation
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés