Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Alliance police nationale : Le mandatement de salaire de 14 militants suspendu

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mardi 20 août 2019 à 22h55min
Alliance police nationale : Le mandatement de salaire de 14  militants suspendu

Le directeur général de la police refuse d’appliquer les décisions de justice. C’est la principale information donnée par ‘’Alliance police nationale’’ au cours d’une conférence de presse animée dans la soirée du 20 août 2019 à Ouagadougou. Les membres de ce syndicat de la police disent souffrir le martyre face aux décisions arbitraires prises par le premier responsable de la police, quand bien même la justice a rendu des décisions en leur faveur.

Encore une victoire judiciaire pour ‘’Alliance police nationale’’ (APN). Mais une fois de plus, c’est encore la sourde oreille du côté du directeur général de la police. Selon le secrétaire général du syndicat, le directeur général a entrepris une série de blâmes, d’affectations et de réaffectations des membres du bureau national du syndicat, de ses représentants régionaux et des points focaux.

Le syndicat avec ses conseils ont alors attaqué cette décision, qu’ils jugent arbitraire, devant le tribunal administratif. En rendant sa décision le 9 août, le tribunal administratif a suspendu l’exécution de la décision d’affectation individuelle des requérants et ayant pour support collectif, la note n°2019-3679 portant affectation de policiers, du directeur général de la police nationale.

Et ce n’est pas fini. Le 13 août 2019, le tribunal administratif statuant sur la question des blâmes, a suspendu l’exécution des décisions. Malgré toutes ces décisions, « tous les membres d’APN concernés par ces affectations, sanctions et remplissant les conditions ont vu leur candidature refusée pour le concours professionnel de recrutement des officiers de police session 2019 », a regretté le secrétaire général de l’Alliance, Yitouro Somé.

Il ajoute qu’à travers un « faux rapport », le directeur général de la police nationale a fait suspendre le mandatement de salaire de 14 militants du syndicat dont 5 sont membres du bureau national. « C’est du terrorisme », clame le secrétaire général précisant que ce sont des familles entières qui payent les conséquences de cette décision arbitraire.

La voie judiciaire n’est-elle pas la voie idéale pour la résolution des crises dans un Etat de droit ? se demande le syndicat qui dit ne pas comprendre pourquoi la première autorité de la police refuse de se plier aux décisions de justice. « Nous avons choisi la voie la plus noble qui est celle de la justice », insistent les conférenciers.

Réagissant à l’actualité avec l’attaque du détachement militaire de Kotougou qui a coûté la vie à 24 militaires et celle de Mentao dans laquelle trois policiers sont tombés, les conférenciers ont rappelé la nécessité de :

-  doter conséquemment les FDS en général et les forces de police en particulier.
« On a toujours parlé de dotation de matériel. Nous sommes à une époque où la violence n’est pas scolaire ou urbaine, c’est une guerre ouverte. Nous demandons à ce qu’on réadapte le matériel qu’on nous donne et qui puisse être proportionnel à celui de l’ennemi », a précisé Yitouro Somé. On ne peut pas refuser de donner une arme de guerre à un policier qui est sur un terrain de guerre, clame le secrétaire général.

-  Développer une synergie d’action entre les différentes forces sur le terrain
-  Prendre en compte les préoccupations des agents sur le terrain, développer la cohésion et a bonne gouvernance au sein des FDS, particulièrement au sein de la police.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 août à 07:31, par Mecontent En réponse à : Alliance police nationale : Le mandatement de salaire de 14 militants suspendu

    Que se passe t-il à la Police Nationale du Burkina à l’heure là ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 09:04, par HUG En réponse à : Alliance police nationale : Le mandatement de salaire de 14 militants suspendu

    Courage à vous dans ces temps difficiles. Chers policiers, comment peut on empêcher quelqu’un de faire un concours professionnel sans qu’il ait des raisons valables de le faire. Si c’est simplement la force saisissez l’UAS car les choses ne peuvent pas se passer ainsi. Nous vous avons opté pour l’Etat de droit. L’Etat de droit a ses exigences. Concernant le manque de matériels vous êtes les seuls responsables de cette situation en ce sens qu’un statut particulier implique obligatoirement des meilleures conditions de travail et de vie. Malheureusement quand vos conditions de vie ont été améliorées vous avez oublié les conditions de travail. Néanmoins ce n’est pas une raison de ne pas vous écouter. Encore courage à vous .

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 09:09, par ça fait rire En réponse à : Alliance police nationale : Le mandatement de salaire de 14 militants suspendu

    Vraiment, tous mes encouragements à vous qui êtes victimes du mépris de vos chefs qui ont optés pour la médiocrité et la mauvaise gouvernance. Toute décision de justice doit être appliquée. La police doit être un exemple dans le respect de la justice. Hélas ! Battez-vous mes frères jusqu’au bout, ne vous laissez pas intimider par un DG d’une autre époque. C’est vraiment dommage, il y a des gens, dès qu’ils sont nommés, ils pensent que leur poste un héritage familial. Ils transforment leurs services en entreprise privée pour diriger dans l’injustice, l’arbitraire, le mensonge et l’hypocrisie. Que Dieu aie pitié de nous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 10:14, par moise En réponse à : Alliance police nationale : Le mandatement de salaire de 14 militants suspendu

    Vous perdez trop de temps à résoudre les problèmes que vous même vous aviez créer en lieu et place de votre plate forme revendicatives.. c’est dommage pour vous . Chercher à vous former

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 11:07, par yat En réponse à : Alliance police nationale : Le mandatement de salaire de 14 militants suspendu

    courage aux FDS. Continuez de vous battre pour la patrie. Ne compter pas sur ce DG de la ploice qui ne connaît pas où se trouve la voie qui mène à KOUTOUGOU. Laissez le ; il a remplacé quelqu’un et un jour il va partir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
Recensement général 2019 au Burkina : L’INSD instruit des journalistes sur les modalités d’organisation
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés