Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 20 août 2019 à 20h00min
Arrondissement 6 de Ouagadougou :  Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

Des poulets impropres à la consommation ont été jetés dans la nature, à l’arrondissement 6 de Ouagadougou.

Le maire de l’arrondissement, Jean Nacoulma, en a fait l’annonce : « Ce mardi matin nous avons été interpellés sur un cas de poulets impropres à la consommation jetés au secteur 29, sur la Bande Verte de l’arrondissement n°6 de Ouagadougou. Rapidement nous nous sommes déportés sur les lieux avec la police pour constater les faits. Nous avons naturellement rendu compte au maire de la commune, à qui nous disons merci, par qui le procureur a été saisi de l’affaire. Également les intéressés ont été interpellés puis le restant du dépôt enlevé. Malheureusement la population s’en était déjà servie grandement à notre arrivée. Nous profitons interpeller nos acteurs de la chaîne alimentaire sur leur responsabilité citoyenne dans la qualité des aliments qu’ils mettent à la disposition des consommateurs et appelons toujours la population à la vigilance. Merci à la population, au conseil municipal de l’arrondissement n°6, au maire de la commune de Ouagadougou et à la police municipale pour la promptitude dans les réactions ».

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 20 août à 20:53, par Jean-Paul En réponse à : Arrondissement6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    Ce que je ne comprends pas c’edt que des individus jouissant de leurs facultés mentales puissent se ruer sur de la viande jetée dans la nature. Même un chien galeux affamé aurait été prudent vis-à-vis de cette viande.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 21:51, par Figo En réponse à : Arrondissement6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    Effectivement M. Jean Paul. Mais ce qui est plus incompréhensible, c’est que des agents de l’Administration soient impliqués dans cette forfaiture si on en croit ce que le maire a déclaré à SAVANE TV. Dans un pays normal ces inconscients et leur chef seraient mis à pied immédiatement car il s’agit d’un acte criminel. Mais on est au Burkina.
    Quant aux responsables de famille et les commerçants véreux qui se sont rués sur les poulets pour remplir leurs sacs, ils courent le risque de se retrouver au gnouf en cas d’intoxication d’un citoyen. Et certains osent justifier cela par la pauvreté. Quel pays !

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 22:26, par Lagitateur En réponse à : Arrondissement6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    Vraiment, vous avez raison, Jean Paul. Si des poulets qui coûtent 3000 à 3500 francs l’unité sont jetés dans la nature, est ce que cela ne devrait éveiller la méfiance ? La pauvreté ne peut expliquer ce genre de comportement. Le pire, c’est qu’ils vont nourrir leurs enfants avec.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 03:09, par Abissi Charlemagne En réponse à : Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    Il faut parallèlement sensibiliser les opérateurs économiques à l’incinération de tels produits plutôt qu’à les déverser dans de soi disant décharges sauvages. A la limite créer une section au centre d’enfouissement technique pour recevoir ce genre de produit. Là, je m’adresse au maire central

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 08:42, par TANGA En réponse à : Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    Avec ça, on peut comprendre pourquoi notre pays peine à se défaire des terroristes.
    C’EST LA NOTRE MENTALITÉ EN GÉNÉRAL !!!
    Si un personne jouissant de ces facultés mentales s’en va prendre ces poulets pour manger ou même faire manger d’autres personnes, c’est qu’elle EST CAPABLE DE TRAITER AVEC DES TERRORISTES. Ces gens ne s’en fichent pas mal de leur santé ni de celle d’autrui ; comment vont elles refuser de collaborer avec des bandits pour des miettes ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 08:48, par Natewende En réponse à : Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    Tant que l autorité sera faible vis à vis de ces commerçants criminels,ils continuerons à faire des espaces vides des dépotoir.vous verrez que si un d eux se voit sa chaîne de froid fermée et lui même à la m a c o ,plus jamais un autre va oser

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 09:15, par Made En réponse à : Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    Merci Jean Paul
    Vous avez lu dans mes pensées. Mon chien même n’irait pas manger cette viande ! Je me résume à croire qu’il est impossible de développer un pays avec une population pareille. Attention ce n’est pas une question pauvreté, mais de mentalité. Rappelez-vous de cet opérateur économique qui nous empoisonnait avec des produits à dates de péremptions falsifiées, tout simplement parce que la boisson périmée n’a pas d’odeur. Et pire, lorsque l’Etat a voulu sanctionner ce type, cette même populace s’est levée contre ! A mon avis, tout ceux qui ont été élu par la population burkinabé doivent pleurer ! Je reconnais maintenant que la loi de la sélection naturelle est vraie. Donc ils n’ont qu’a se servir !

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 09:15, par HUG En réponse à : Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    On a dit sur BF1 qu’il y a des enfants, des vieux et des vieilles qui ont ramassé cette viande. Ne soyez durs avec ces gens là car on dit que ventre affamé n’"a point d’oreille. Un ex président de la cote d’ivoire a aussi dit qu’un Homme qui a faim n’est pas un Homme libre. Les vrais responsables de cette situation c’est sous ceux qui sont venus déverser cette viande à l’air libre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 09:25, par INTEGRITE En réponse à : Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    Hors sujet mais c est pour montrer comment cette ville est laissée entre les mains de ses citoyens......voyez vous même cet exemple :
    Dans la nuit du vendredi 16 août 2019, des femmes du quartier Karpala de la ville de Ouagadougou, se sont mobilisées , pour déguerpir des prostituées d’une maison close nouvellement ouverte dans leur voisinage.
    Dans un quartier jadis calme, un propriétaire ayant senti l’opportunité a transformé une maison d habitation de chambres en chambre de passe, et auberge où des jeunes filles offraient leurs services aux plus offrant…Les passants sont harcelés…..
    Les désaccords avec le voisinage n’ont pas tardé .
    Les désagréments liés à ce type d’activité ont poussé les riverains à demander la fermeture du bordel. Les sages, la mairie de l’arrondissement ne sont pas arrivés à faire déguerpir les indésirables. Cette nuit du vendredi 16 août 2019, un groupe de femmes munies d’ustensiles de cuisine aux mains, ont manifesté bruyamment devant ce lieu de dépravation. Vite rejointes par des riverains et des jeunes du quartier, ils ont réussi ensemble à faire déguerpir pacifiquement les occupantes des lieux. Une vingtaine de prostituées apeurée et parlant anglais ont quitté les lieux avec leurs bagages sous des huées.
    Dans la nuit du vendredi 16 août 2019, des femmes du quartier Karpala de la ville de Ouagadougou, se sont mobilisées, pour déguerpir des prostituées d’une maison close nouvellement ouverte dans leur voisinage.
    Dans un quartier jadis calme, un propriétaire ayant senti l’opportunité a transformé son bâtiment en chambres de passe, et bar où des jeunes filles offrent leur charme moyennant….des liquides.
    Les désaccords avec le voisinage n’ont pas tardé .
    Les désagréments liés à ce type d’activité ont poussé les riverains à demander la fermeture du bordel. Les sages, la mairie de l’arrondissement ne sont pas arrivés à faire déguerpir les indésirables. Cette nuit du vendredi 16 août 2019, un groupe de femmes munies d’ustensiles de cuisine aux mains, ont manifesté bruyamment devant ce lieu de dépravation. Vite rejointes par des riverains et des jeunes du quartier, ils ont réussi ensemble à faire déguerpir les occupantes des lieux. Une vingtaine de prostituées apeurées et des hommes tous honteux ont quitté les lieux. Avec leurs huées.

    Jeunes de Paspanga, dapoya koulouba quartiers dignes ne subissez la loi de ces maisons closes…roonnier, sigui-vousse, watinooma....

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 13:37, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9

    - Jean-Paul pourquoi tu t’étonnes que des gens ramassent ces poulets morts pour aller manger ? Ce sont les mossis et ils croient qu’ils sont invulnérables à tout ! Moi je les vois ici chez nous dans nos contrées ! Si un boeuf meurt, ils vont le découper et emporter même si l’odeur a commencé à être pestilentielle. Une fois j’ai demandé pourquoi faire ceci ? Un m’a simplement dit en mooré : ’’Tond nan rougouda ni zim’’ autrement dit : ’’On va aller preparer avec de la potasse’’. Eh oui mes frères mossis, gaafara koy avec ces explications d’Académie de Médecine !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre
30 ans de la CARFO : 3 tonnes de vivres offertes aux pensionnaires du centre Delwendé
UFC-Dori : Bâtir des ponts entre les jeunes à Ouaga
30e anniversaire de la CARFO : 10 millions de F CFA pour le CHU Yalgado-Ouédraogo
Kaya : Le Centre régional de transfusion sanguine inauguré
Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation
Militaires et policiers radiés de 2011 : Ils rejettent l’aide spéciale annoncée par le gouvernement
Bassolma Bazié au Patronat burkinabè : « Ce qui manque dans notre pays, c’est le dialogue social franc »
Caravane de l’UFC-Dori : Les pèlerins de la paix sont arrivés à Ouagadougou
Manifestation du 16 septembre 2019 : Le MBDHP appelle à la mobilisation
Fondation Konrad-Adenauer Une formation pour aider les femmes à identifier les secteurs porteurs
Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés