Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a pas de situations désespérées ; il y a seulemеnt dеs hοmmеs qui désеsрèrеnt dеs situаtiοns.» Anonyme

Entrepreneuriat : Le ProFeJeC outille 50 jeunes et femmes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • lundi 19 août 2019 à 15h35min
Entrepreneuriat : Le ProFeJeC outille 50 jeunes et femmes

Le Projet femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté (ProFeJeC) a initié, ce lundi 19 août 2019 à Ouagadougou, une session de formation intensive en « leadership, esprit d’équipe et coaching pour entrepreneurs à succès » au profit de 50 jeunes et femmes entrepreneurs. Cette formation vise à lever les obstacles qui freinent la réussite entrepreneuriale des jeunes et des femmes. Le ProFeJeC est un projet élaboré par le PNUD Burkina Faso, avec le soutien de l’ambassade du Grand-Duché du Luxembourg et du ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

Renforcer les capacités des jeunes et des femmes en entrepreneuriat en vue d’améliorer leur contribution au développement économique et social. Telle est la mission que s’est assignée le Projet femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté (ProFeJeC). Dans cette démarche, le projet, avec le soutien de l’ambassade du Grand-Duché du Luxembourg, et en concertation étroite avec le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, a décidé d’outiller 50 jeunes et femmes en « leadership, esprit d’équipe et coaching pour entrepreneurs à succès ».

Moumine Sissao, coordonnateur national du ProFeJeC

Ainsi, cette session de formation se veut un cadre pour attaquer les obstacles qui freinent la réussite entrepreneuriale. Durant trois jours de formation intensive, les participants seront outillés dans divers domaines. Il s’agit entre autres d’analyser l’adéquation de leur personnalité avec leur projet d’entreprise, de renforcer leur cohésion et leur esprit d’équipe et de les initier aux techniques de coaching. Pour le coordonnateur national du ProFeJec, Moumine Sissao, « la formation va permettre de façonner la personnalité des jeunes et des femmes ».

Avec l’appui des formateurs, les participants vont développer leurs compétences pour devenir de bons entrepreneurs. « Nous sommes convaincus que quand on est entrepreneur, il y a trois compétences qu’il faut développer, notamment le leadership, l’esprit d’équipe et le coaching. Et c’est ce que nous allons nous atteler à inculquer aux jeunes et aux femmes entreprenants », a souligné Ezéchiel K. Ouédraogo, coach.

Les participants

En matière de coaching, ils vont bénéficier d’appuis leur permettant de définir clairement la direction qu’ils veulent donner à leurs projets d’entreprise, de se recentrer sur leurs objectifs fondamentaux. Les participants recevront aussi des rudiments nécessaires pour animer leurs équipes, gérer les relations avec des partenaires et faire face au changement de contexte professionnel.

Le ProFeJeC intervenant dans un contexte national et sous-régional marqué par une dynamisation de l’écosystème entrepreneurial et une volonté de soutenir l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes. Il a pour ambition l’amélioration de la contribution des jeunes et des femmes au développement économique et social durable du Burkina Faso à travers le renforcement de leur autonomisation économique et leur contribution à la résolution des problèmes sociétaux auxquels le pays fait face, grâce à une culture de paix et de valeurs civiques.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
9e édition du Salon international de l’étudiant (SIE) : Un tremplin pour la formation et l’emploi des jeunes
Syndicats de l’éducation : Un ultimatum de deux semaines au gouvernement pour respecter ses engagements
Groupement Teel-Taaba de Sapouy : Un exemple de cohabitation interreligieuse
Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR) II : Une nouvelle feuille de route pour booster la production de riz au Burkina
Maladie à coronavirus : « Nous avons la capacité de riposte », rassure le ministère burkinabè de la Santé
Pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso à Dingasso : Les fidèles catholiques ont prié pour la paix et l’unité nationale
Près de 5 millions d’enfants auront besoin d’une aide humanitaire dans la région du Sahel central
Epidémie de coronavirus : Respecter les règles élémentaires d’hygiène pour limiter les possibilités de contamination
Crise humanitaire : Les ambassadeurs africains accrédités au Burkina font un geste en faveur des déplacés internes
Déplacés internes de Pazaani : Miss Burkina offre un repas et des vivres
Message de Monsieur le Directeur Général des Douanes à l’occasion de la Journée Internationale de la Douane
Insécurité au Burkina : « Ne nous trompons pas d’adversaire », invite la fédération des associations islamiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés