Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 19 août 2019 à 13h36min
Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique

Le ministre de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, a procédé, ce lundi 19 août 2019 à Ouagadougou, à l’installation du groupe de travail chargé de produire des documents relatifs à l’organisation d’un concours direct sur mesures nouvelles spéciales pour les bénéficiaires du PEJEN. Cela, en vue de leur intégration dans la Fonction publique.

Il y a trois ans, le gouvernement burkinabè a mis en place le Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN). Ce programme vise à offrir des opportunités d’emploi à la jeunesse tout en palliant le manque criard d’enseignants. Promesse avait été faite qu’après avoir accompli trois années scolaires effectives, les bénéficiaires pourraient intégrer la Fonction publique. Aujourd’hui, la promesse est passe d’être tenue. En effet, le ministre de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, a procédé, ce lundi 19 août, à l’installation du groupe de travail chargé de produire des documents relatifs à l’organisation d’un concours direct sur mesures nouvelles spéciales pour les bénéficiaires du PEJEN.

La commission est composée d’agents des ministères de l’Education nationale, de la Fonction publique et de l’Economie. Les membres de la commission ont pour mission, d’abord, de déterminer le budget prévisionnel de l’organisation du concours. Ensuite, ils devront élaborer un projet de communiqué qui précisera entre autres le nombre de postes à pourvoir. En plus, ils produiront un document sur l’impact salarial des agents à recruter. Enfin, la commission proposera un projet de rapport en conseil des ministres.

4 195 professeurs de lycées et collèges sont concernés par cette mesure. Pour le moment, le nombre de postes à pourvoir n’est pas précisé. Selon le professeur Ouaro, il reviendra au ministère de la Fonction publique de le fixer à l’ouverture du concours. Le ministre s’est voulu aussi rassurant à l’endroit de ceux qui viendraient à échouer à ce test. « Le bénéficiaire qui échoue une fois au concours d’intégration pourrait le refaire l’année suivante, tant que son âge le lui permet et si le concours est organisé », a-t-il précisé. La commission a dix jours pour rendre son rapport.

Dimitri OUEDRAOGO
Bonaventure Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 août à 14:23, par HUG En réponse à : Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique

    est ce que les concernés se reconnaîtrons t-il dans cette décision ? Je me rappelle que j’ai suivi sur BF1 le mouvement de ces enseignants et j’ai cru comprendre avec le commentaire du journaliste que ces enseignants réclament purement et simplement leur intégration dans la fonction publique. Le souhait ardent est qu’il y ai une situation apaisée pour le bonheur de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 15:38, par Pélega En réponse à : Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique

    Monsieur le Ministre, j’interviens hors sujet, c’est juste vous rappeler de la correction de l’Hymne Nationale dans les écoles. Bientôt c’est la rentrée. J’ai l’u un internaute qui parle de çà que M. Fidèle KIENTEGA a rappelé qu’on doit plutôt dire l’insuccès au lieu de les succès. Moi même depuis la révolution jusqu’à maintenant je le savait pas. Mais si c’est vraiment une erreur nationale de depuis plusieurs années, mieux vaut la corriger parce que mieux vaut tard que jamais. C’est à l’école que beaucoup apprennent l’Hymne Nationale. N’oublions pas aussi dans les langues. Bonne chance à tous ceux qui vont postuler pour ce concours. Ils devront être tous pris parce qu’ils méritent à cause de leur expérience. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 20:24, par Traore zama En réponse à : Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique

    Merci pour l info Mr le ministre . Paraît t il qu ils devraient être suivi par des inspecteurs pendant les trois ans sur le terrain ?? Ce qui n a pas été effective .parait il qu ils avaient été enrôlés par les banques par rapport à leur allocation ?? Ils perçoivent actu leur 100000 frs par orange monney . Ces jeunes patriotes ont fait plusieurs sorties sur le mena par rapport au retard de paiement . D après un bénéficiaire , certains d entre eux sont morts d accident de route en partant chercher leur allocation dans les directions provinciales la première année sur le terrain avant le paiement par orange monney. Paraît que sur le terrain , on les appelait les < kolgweogo, enfant de rock, enseignant de 100000frs > ce qui veut qu ils étaient victimes d une stigmatisation de la part de leur collègue , aucune protection sociale. Ceux qui sont concernés par le test ne dépassent plus 1200 car les autres ont eu des concours. Mr le ministre, ces jeunes sont des patriotes , des volontaires , mais a analyser la situation , ils sont exploités .ceux qui vont échoues au test ont pourtant fait la pédagogie pendant trois ans et ont eu des résultats satisfaisants dans leur collège d enseignement , je pense que y a un réel problème . Voici ma proposition<cnt portant statut de la fonction publique des recrues du pejen qui ont consenti des sacrifices durant les trois ans . Au regard des énormes sacrifices faits sur le terrain, cette intégration devrait se faire sur la base d une demande formulée par les intéressés . Il ne serai pas juste de les soumettre à une quelconque autre épreuve de concours>> je passait ohhhhhhh

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 10:31, par Kini yazoumahan En réponse à : Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique

    Mr le ministre , pourquoi le comité ne comporte pas un membre du bureau excecutif national des professeurs du pejen ou même un membre d un syndicat de l éducation ??? Vous aurez certaines vérités , réalités sur la situation actuelle des pejen . Une des justice voudrait que ceux qui échoueront au test continuent toujours dans le programme . Comme les syndicats ont proposé de ne plus recruter après les trois promotions , tous les bénéficiaires doivent être intégrés après leur troisième année ..pas de balles blanches pour ce gouvernement actuel !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 11:15, par Traore Abou En réponse à : Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique

    Salamouhalekoum, Mr le ministre . Je n aime pas trop votre attitude car j ai l impression que vous êtes rencunier avec ces jeunes , qu est ce qui vous a fait ??occuper ces diplômés pendant trois ans et faire un test pour prendre certains ?? C est de la folie ou quoi ??reduisez le nombre de recrutement à l ids Ouaga et a l ensp Koudougou et recruter en fonction des prof pejen qui viennent de boucler leur troisième année , une solution qui soulage tout le monde .votre méthode va vous créer énormément de problème , ces jeunes seront à nouveau devant vos locaux pour revendiquer . Ils vont dénoncer une exploitation pure et simple.mr le ministre , saviez vous que ces jeunes ont réveillé des CEG qui ne possédaient aucun prof a par le directeur .ils se sont sacrifiés pendant les trois ans pour avoir un résultat et comme il s agit de les intégrer , vous trouvez qu ils sont nombreux , je dis bien nombreux . Vous risquez de faire actuellement de créer des cas sociaux car mon cousin titulaire d une maîtrise en économie a pu se responsabiliser ( prendre une maison .........)je me pose la question s il échoue avec votre test insensé ....!!!!!! Mon bonjour

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 13:17, par Barri jadis En réponse à : Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique

    Bonjour !!! Mr le ministre , ne dites pas que depuis trois vous ne saviez pas quel plat seront manges ces jeunes ??? Foutaise des foutaises. C est pas sérieux . Ils vont se préparer pendant jours ?? D autres choses , vous étudiez l impact ??? Dites nous ce que vous aviez économisez ??faisons un petit calcul : ils ont 100 000 frs chaque mois , ils ont fait trois ans sur le terrain . Ils ont été recrutés avec bac + deux . Leur salaire normal devrait être 240 000 minimum .cela veut dire que l état à économiser 140 000frs sur chaque pejen (4195) par mois pendant trois ans . Ce qui donne mathématiquement (140 000* 4195=587 300 000) économie de un mois .(587 300 000*12=7.047. 600.000) économie d une année .(7 047 600 000 *3=21 142 800 000) économie de trois . Cela concerne une seule promotion . Normalement il ne doit avoir aucune difficulté financière pour leur intégration .........c est ma contribution

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre
30 ans de la CARFO : 3 tonnes de vivres offertes aux pensionnaires du centre Delwendé
UFC-Dori : Bâtir des ponts entre les jeunes à Ouaga
30e anniversaire de la CARFO : 10 millions de F CFA pour le CHU Yalgado-Ouédraogo
Kaya : Le Centre régional de transfusion sanguine inauguré
Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation
Militaires et policiers radiés de 2011 : Ils rejettent l’aide spéciale annoncée par le gouvernement
Bassolma Bazié au Patronat burkinabè : « Ce qui manque dans notre pays, c’est le dialogue social franc »
Caravane de l’UFC-Dori : Les pèlerins de la paix sont arrivés à Ouagadougou
Manifestation du 16 septembre 2019 : Le MBDHP appelle à la mobilisation
Fondation Konrad-Adenauer Une formation pour aider les femmes à identifier les secteurs porteurs
Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés