Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • lundi 19 août 2019 à 10h46min
Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

La Brigade territoriale de gendarmerie de Nako, dans le Poni (région du Sud-ouest), a été victime d’une attaque ce lundi 19 août 2019. Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. Cependant, le bâtiment a été à moitié incendié.

Vos commentaires

  • Le 19 août à 11:06, par Salam ouedraogo En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    Encore et encore.mais c’est pas possible.mais attend,que se passe t-il réellement au Burkina ?qui sont ceux(les dirigeants) que les burkinabé ont responsabilise pour leur sécurité ?il se passe même pas une semaine sans que des vies ne soient fauchees.ou bien ils(les dirigeants) sont à mesure de sécuriser le Burkina et les burkinabé ou bien ils ne le sont pas et puis ils deguerpissent maintenant.vraiment,vive le retour de Blaise compaore.

    Répondre à ce message

    • Le 19 août à 16:04, par Indjaba En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

      Arrêter de rêver car la stratégie n’a pas marché. Vous avez vous créer la révolte et l’insurrection à travers un pseudo terrorisme afin de faire regretter le départ de Blaise. Peine perdue. Si Blaise revient, il n’aura même plus cette chance de détaler sain et sauf comme un lapin de noberé. On va le capturer comme un terroriste et le traiter comme tel.

      Répondre à ce message

    • Le 19 août à 17:56, par Soucieux pour mon pays En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

      Sans être contre la présence de qui que ce soit dans son pays, j’aimerais tout simplement que vous ayiez à l’esprit qu’au temps de Blaise, il y a eu un moment où les voleurs agissaient de la même façon que les "terroristes " actuellement. Des gens les connaissent mais, ne les dénoncent pas soit, par peur, soit par intérêt, soit par indifférence (insouciance). C’est dire que la gouvernance de Blaise n’est pas meilleure à celle de Roch, même si l’actuel Président a aussi opté d’agir selon ses propres termes (le mouta mouta) alors qu’il avait la chance de taper du poing sur la table sans que personne ne bronche, en ce sens que les gens avaient beaucoup soif du changement.

      Répondre à ce message

  • Le 19 août à 11:07, par Salam ouedraogo En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    Encore et encore.mais c’est pas possible.mais attend,que se passe t-il réellement au Burkina ?qui sont ceux(les dirigeants) que les burkinabé ont responsabilise pour leur sécurité ?il se passe même pas une semaine sans que des vies ne soient fauchees.ou bien ils(les dirigeants) sont à mesure de sécuriser le Burkina et les burkinabé ou bien ils ne le sont pas et puis ils deguerpissent maintenant.vraiment,vive le retour de Blaise compaore.

    Répondre à ce message

    • Le 19 août à 12:43, par Moi MEME En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

      Blaise tu peux aller le retrouver en Cote D’Ivoire. Il ne reviendra pas ici.

      Répondre à ce message

      • Le 19 août à 17:26, par Toi-Meme En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

        Si il reviendra sur des grands chevaux mettre de l’ordre. Vous aussi un peu de pitié pour ce beau pays !!!! A cause de vos intérêt égoïste vous refusez toute solution qui mettra en péril votre pouvoir fébrile doublé d’une incompétence jamais égalé. Pendant les marches en prélude à l’insurrection on a tous scandé ici "tout sauf Blaise ... même si c’est un âne qui le remplacera il faut qu’il foute le camp.." Et ben messieurs les jouisseurs du pouvoir actuel nous redisons ceci :"Celui qui n’est pas capable de remplir son devoir régalien, ben qu’il laisse la place à ceux qui en sont capables des ânes ne serait-ce.."

        Répondre à ce message

    • Le 19 août à 13:37, par Ka En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

      C’est trop facile de dire cela une fois que l’événement s’est produit. Aucun président du Faso, qu’il soit X ou Y, ne peut en ce moment éradiquer nos propres frères qui habitent dans nos foyers et connaissent nos habitudes comme au Mali. Même si Blaise revenait à Kossyam, il lui sera difficile d’stopper ces punaises coupeurs de route déguisés en terroristes. Cher ignorant partisan, on ne peut pas jeter la suspicion sur tout le monde et quadriller le moindre mètre carré de terrain avec des forces de l’ordre en armes sur 274 000 km carrés. S’il te plait, arrête tes délires de fou. Car, le propre de nos propres frères et enfants déguisés en faux terroristes, c’est de frapper n’importe où n’importe quoi n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend. Si vraiment toi qui a aimer Blaise Compaoré en ayant caressé son dos sans lui dire la vérité jusqu’à il chute par ta faute, prend le train pour Abidjan, et le caresser encore le dos avec tes mensonges, et le ramener au bercail, car il a la nostalgie de Ziniaré. Toutes mes félicitations a nos FDS devenu la chair a canon de ces punaises, et malgré tout, essaient avec courage de protéger le peuple.

      Répondre à ce message

  • Le 19 août à 11:28, par OUBZANGA En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    Bravo à nos FDS. Honte à vous qui croyez que c’est le retour de blaise qui va vous sauver. Nous vaincrons ces lâches vaillent que vaillent.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 11:32, par Megd’ En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    Je reste convaincu que ce pouvoir ne pourra rien faire pour sortir les burkinabè de l’insécurité.

    La problématique est la compétence de notre hiérarchie militaire.

    Il ne faut pas se voiler la face, nos responsables militaires sont limités et tant que cette complaisance avec les puissants du moment s’installera, nous ne sortirons jamais de l’auberge quelque soit le nombre d’année que ces gens passeront au pouvoir.

    Le mode opératoire des attaques dans presque toutes les localités du pays n’a jamais changé et reste toujours le même, mais aucune réponse adéquate n’est apportée par nos FDS.

    Nos brigades et commissariats sont toujours pour la plupart non clôturés.
    Les moyens ne suivent pas et pourtant le budget de l’armée a été multiplié.

    Où va notre argent ?

    En termes d’analyse politique, l’insécurité telle que nous la connaissons maintenant reste bénéfique à ce pouvoir moribond.

    On n’a pas besoin d’être devin pour savoir que le MPP ne peut pas gagner les élections de manière honnête. Même leurs plus fervents défenseurs sont désabusés.

    Si certaines localités ne votent pas ou bien si les urnes sont confiées à la sécurité, cela arrangera le parti au pouvoir pour un tripatouillage conséquent surtout si les élections sont reportées dans certaines localités.

    UPC + CDP = disparition du MPP et les oiseaux migrateurs du MPP n’auront pas de honte à rejoindre le CDP. Alors, on fait tout pour créer la zizanie au sein du CDP avec cette dissidence de Kadré. En réalité l’aile Kadré est pro MPP.

    Bref, si les acteurs de la justice ne s’émancipent pas du pouvoir, ils seront les 1er touchés si un prochain mécontentement général touche le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 12:12, par Patriota En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    COURAGE A NOS VAILLANTS FDS. C’est le déboussolement total du côté de l’ennemi. Apres avoir été vaincu à l’EST, et entrain d’être combattu au SAHEL, les terroristes cherchent a se redeployer dans la region du Sud-ouest.
    Il faut donc de l’anticipation de la part de notre armée pour ne pas les laisser s’installer.
    Il faut que les pays côtiers sécurisent d’avantage leurs frontières ainsi cette partie résistera a toute occupation terroriste.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 12:26, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    - Bon ! Disons-nous la vérité ! Blaise Compaoré & Cies n’ont rien fait. Il ne faut pas se cacher derrière une tige de mil et croire tromper la vigilence des gens !

    C’est simplement de l’incompétence, de la fausse fierté. On tue et on s’en fout ! Voyez comment une certaine ethnie souffre le martyre dans ce pays sous prétexte que c’est dans son groupe que les terroristes sont le plus rencontrés !! Malheureusement cette ethnie est restée attachée à sa culture trop longtemps. Même son habillement la différencie des autres. Elle a peu scolarisé ses enfants en dehors de l’école coranique, autrement dit ils seraient partout dans l’Administration, la Justice, l’Armée, etc. aujourd’hui car reconnue comme intelligente. Et là, on allait voir si on allait s’attaquer à elle perpétuellement dans les villages comme sur le front terroriste !

    Conclusion : Mettons un peu d’eau dans notre vin même si on croit supérieur !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 13:26, par Roberto En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    Humm, Jusque dans ce trou perdu de Nako ?! Le cancer est entrain de faire des metastases a grande vitesse et risque de bientot empoisonner tout le corps du Burkina Faso. Et a ce stade, les toubibs vous diront qu’il n’y a plus de remede. Ceci a defaut d’avoir emputer le member malade qu’etait Balam Dicko depuis le debut de ses preches virulents. Tout ca parce qu’on a des elus qui sont assis sur leurs mains.
    Il y a deux semaines quand un groupe a traverse tout le Faso du Nord au Sud pour aller demander refuge a Kampti dans le Sud-Ouest, ceratins craignaient la strategie "cheval de Troie". Hypothese qui ne serait pas invraisemblable.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 14:39, par Shalom En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    Moi je vois autrement la raison de cette attaque de Nako. J’ai lu sur le net que le Ministre Alpha BARRY était dans le sud-ouest le weekend passé. Au cours de son séjour, il a eu un entretien avec les représentants de la communauté peulhe dans le sud-ouest. Il a exhorté cette communauté à dénoncer aux FDS tout terroriste qu’elle identifierait. Alors, pour moi, cette attaque de Nako à quelques encablures de Gaoua est un pied de nez à Alpha BARRY. C’est une réponse des terroristes à ses propos.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 15:14, par Sacksida En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    Vous savez, avec ces terroristes et bandis de grands chemins, il n’y’a pas de tergiversations car il faut les combattre ou se compromettre comme Blaise compaore l’avait fait pendant longtemps et cela nous retombe aujourd’hui. Si l’on choisit la compromission cela veut dire qu’il faut epouser leurs idees de mecreance et de gangsterisme car ceux qui s’assemblent se ressemblent. Nous avons choisit de les combattre, il faut donc continuer dans cette option, et ces terroristes seront vaincus par nos FdS s’il plait a Dieu. Courage et Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 18:24, par Indjaba En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    J’avais dit dans un poste de faire attention aux réfugiés qu’on a accueilli dans le sud ouest le mois passé en provenance d’arbinda. Parmi les terroristes, il y ’en en a qui sont chargés des combats, d’autres de la logistique, d’autres des renseignements, d’autre de la santé etc. Le rôle de renseignement peut bien convenir à un pseudo réfugié. .....

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 19:30, par sidbala En réponse à : Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée

    Je souscrits aux écrits du KORO yam, car si on est avec des écervelés comme leaders vous ne sauriez jamais comment vous orienter pour ne pas perdre le nord.
    Pendant qu’on lutte contre un ennemis invisible, d’autres passent tout le temps à stigmatiser une ethnie, comme si chez les autres ethnies il n’y en n’a pas et on dresse les ethnies les unes contre les autres.
    Comment on peut construire la paix et le vivre ensemble avec des comportements pareils ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque terroriste de Toéni : Le président du Faso réitère la nécessité de l’implication de tous
Force Barkhane : Opération de renforcement du camp de Djibo au Burkina
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés