Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • samedi 17 août 2019 à 23h00min
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer

Les membres de l’Association « Tiétaa main tendue » ont animé, ce vendredi 16 août 2019 à Ouagadougou, une conférence de presse pour présenter au public ladite association, ses objectifs et son plan d’action.

Dans le cadre de la lutte contre le cancer au Burkina Faso, une nouvelle association dénommée « Tiétaa main tendue » a été créée le 29 décembre 2018 par des hommes et femmes interpellés par la propagation de la maladie. Une maladie qui, selon Dr Paskisba A. Ouédraogo, vice-président de l’association, est en train de prendre de l’ampleur au Burkina. « Car même s’il n’y a pas de statistiques disponibles à notre niveau, il faut dire que le nombre de personnes atteintes du cancer est élevé et il n’y a pas de distinction ; toutes les classes d’âge sont concernées », a-t-il signalé, indiquant que selon les statistiques mondiales de 2018, plus de 18 millions de nouveaux cas ont été détectés, avec plus de neuf millions de décès par an.

Elisabeth Bonkoungou, présidente de l’association Tiétaa main tendue

C’est donc face à une telle situation que « Tiétaa main tendue » a été créée afin de renforcer toutes les actions existantes, parce qu’il y a déjà des structures, ONG ou encore des institutions qui œuvrent déjà dans la lutte contre le cancer, a précisé la présidente, Elisabeth Bonkoungou. Cependant, la nouvelle association vise à mettre l’accent, dit-elle, sur la sensibilisation et la formation sur la prévention, le dépistage et les traitements liés au cancer ; l’assistance et l’accompagnement des personnes affectées et le plaidoyer auprès des systèmes de santé, des structures publiques et privées pour une meilleure prise en charge des patients atteints du cancer.

« Car sur le terrain, les médecins sont débordés et les patients n’ont pas toujours la bonne information. Et sur le plan technique, il y a un besoin criard de matériel pour mener les diagnostics et d’autres traitements », a souligné le vice-président. « Tiétaa main tendue » est en outre une association à but non-lucratif, apolitique et non-confessionnelle, composée d’une cinquantaine de membres, issus de divers domaines de la vie active.

Les participants à la première conférence de presse de Tiétaa main tendue

L’association est guidée et animée par les valeurs de solidarité, de dévouement et d’humanité. Et dans l’optique d’atteindre son objectif, elle s’est dotée d’un plan d’action 2019 fondé sur trois axes que sont la visibilité, la sensibilisation et l’assistance. La première activité est une conférence publique prévue pour octobre prochain, a annoncé le secrétaire général adjoint, Jean Abel Traoré.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Recensement général 2019 au Burkina : L’INSD instruit des journalistes sur les modalités d’organisation
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés