Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

3e édition du FIIJA à Nanoro : Les jeunes à l’école du dialogue interreligieux et interculturel

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 17 août 2019 à 07h30min
3e édition du FIIJA à Nanoro : Les jeunes à l’école du dialogue interreligieux et interculturel

C’est en présence des autorités administratives, coutumières et religieuses que le Forum international interreligieux interculturel jeunesse pour l’avenir (FIIJA) s’est ouvert ce vendredi 16 août 2019 à Nanoro.

Nanoro, commune rurale située dans la région du Centre -ouest du Burkina Faso, a accueilli ce vendredi 16 août 2019 la cérémonie d’ouverture du FIIJA. Autour du thème « Partage d’expérience et renforcement de capacités des acteurs étatiques, confessionnels et sociaux, promoteurs du dialogue interreligieux », les organisateurs ont rappelé la nécessité du dialogue interreligieux et interculturel dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale à un moment où le Burkina traverse des tensions ethniques. C’est pourquoi, au cours de son intervention, le président du comité d’organisation national, Dr François Ramdé, a tenu à citer Marco Impagliazzo : « Les religions augmentent les passions(…) mais dirigées vers la paix et le dialogue elles peuvent restituer leur âme ».

Frère Sylvain Zoungrana

Des discours d’exhortation à la tolérance

La cérémonie d’ouverture fut le lieu pour les organisateurs et les autorités d’inviter les participants au FIIJA à cultiver la tolérance et l’acceptation d’autrui. Dans un Burkina marqué par l’insécurité et des attaques permanentes, le frère Sylvain Zoungrana, supérieur provincial des frères de la sainte famille, a invité les participants à cultiver la cohésion interreligieuse. « La lutte contre l’extrémisme violent ne se gagne pas forcément par les armes, mais par une formation des différentes populations à l’acceptation de l’autre quelles que soient sa religion et son ethnie ».

Le président du comité d’organisation local, Frère Romain Sawadogo

Pour faire donc face à l’insécurité et aux différentes difficultés que traversent les pays d’Afrique, le dialogue s’impose. De ce fait, le président du comité d’organisation local, Frère Romain Sawadogo, a insisté sur le dialogue interreligieux : « Le dialogue interreligieux a sa place dans le contexte actuel de nos pays ; c’est par là que viendra la paix dans les cœurs ».

Le directeur de cabinet du Ministère de l’Admiration territoriale

La tenue de la 3e édition du FIIJA est bien accueillie par le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale. En effet, le directeur de cabinet représentant le ministre a salué cette initiative de la Jeunesse Apôtre de la Sainte Famille (JASAFA) et le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD).[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Judicaël DOULKOM (Stagiaire)
Serge Ika KI (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre
30 ans de la CARFO : 3 tonnes de vivres offertes aux pensionnaires du centre Delwendé
UFC-Dori : Bâtir des ponts entre les jeunes à Ouaga
30e anniversaire de la CARFO : 10 millions de F CFA pour le CHU Yalgado-Ouédraogo
Kaya : Le Centre régional de transfusion sanguine inauguré
Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation
Militaires et policiers radiés de 2011 : Ils rejettent l’aide spéciale annoncée par le gouvernement
Bassolma Bazié au Patronat burkinabè : « Ce qui manque dans notre pays, c’est le dialogue social franc »
Caravane de l’UFC-Dori : Les pèlerins de la paix sont arrivés à Ouagadougou
Manifestation du 16 septembre 2019 : Le MBDHP appelle à la mobilisation
Fondation Konrad-Adenauer Une formation pour aider les femmes à identifier les secteurs porteurs
Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés