Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Communiqué de presse • vendredi 16 août 2019 à 01h15min
Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

Une équipe du commissariat central de police de Djibo partie ce jour pour une mission de sécurisation d’un site de réfugiés à Djibo-Mentao est tombée dans une embuscade.

Nous déplorons la mort de trois (03) collègues policiers. Un blessé grave est en attente d’évacuation.

L’Unapol présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement au blessé.

Des informations recueillies, un certain nombre de défaillances imputable à l’Etat seraient à l’origine de ce drame.

L’Unapol interpelle le premier Ministre et le ministre de la sécurité quantà leur responsabilité dans la motivation et l’équipement adéquat de la Police Nationale pour éviter ces genres de situation.

Dans un contexte aussi difficile, la hiérarchie policière doit tenir un discours de vérité aux autorités sans aucun équilibrisme.

Dans cette lutte contre les forces du mal, la population doit être le premier allié des forces engagées.

L’Unapol suit avec une attention particulière cette situation et attend des autorités ainsi que la hiérarchie policière une réponse à la hauteur des dommages infligés.

Une réunion d’urgence a été convoquée.

Ainsi, nous invitons l’ensemble des policières et policiers à la mobilisation, à l’union et à la solidarité.

Pour le policier, l’Unapol ne lâche rien !

Le Secrétaire à la Communication et aux relations publiques

Vos commentaires

  • Le 15 août à 17:21, par Bienvenu NEBA En réponse à : Embuscade à Mentao-Djibo : Trois policiers tués et un blessé grave, selon l’UNAPOL

    Paix aux âmes des disparus, courage à leurs familles et à toute la police nationale.
    Ce que je ne comprends pas, c’est que nous sommes en guerre de l’aveu même des hautes autorités, et au lieu de consacrer les ressources pour cette guerre, l’on se permet de mettre des milliards pour la fête de l’indépendance le 11 décembre prochain. Le comble de la bêtise, c’est qu’un recensement général de la population et de l’habitat en fin d’année 2019.
    Pathétique, très PATHÉTIQUE tout simplement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août à 17:21, par La vérité En réponse à : Embuscade à Mentao-Djibo : Trois policiers tués et un blessé grave, selon l’UNAPOL

    Toutes mes condoléances aux familles épleurées.
    Il faut que nos FDS soient bien équipées et aient des moyens aériens. Je propose qu’on lance une collecte au niveau national pour disposer de moyens pour les FDS. Les contribuables sont les personnes physiques et morales. Nous sommes plus de 16 millions. Si on suppose que seulement 1/5 pourra contribuer avec 1 000 par personne. On aura 3 000 000 × 1 000 = 3 000 000 000.
    Les sociétés privées et publiques doivent contribuer selon sa taille.
    Avec un tel élan de solidarité on pourra disposer de quelques équipements pour nos FDS.
    Nous vaincrons les fils du diable que sont les terroristes par l’aide de Dieu.

    Répondre à ce message

    • Le 16 août à 08:32, par Timbila En réponse à : Embuscade à Mentao-Djibo : Trois policiers tués et un blessé grave, selon l’UNAPOL

      Paix aux âmes de ces vaillants défenseurs de la patrie qui se sacrifient chaque jour pour sauver cette patrie abandonnée aux mains de gouvernants fêtards. Monsieur Vérité, je m’excuse de vous contredire mais c’est cela aussi le monde. On n’est pas obligé d’avoir la même vision des choses. Il y a suffisamment des ressources financières dans ce pays. On ne va pas payer les impôts pour que des arrivistes vivent dans l’opulence et n’ont aucune vision pour le pays. Les différentes festivités du 11 décembre et autres manifestations déguisées en campagne électorales sont budgétivores. Le président aurait du avoir ce minimum de vision et sacrifier ces manifestations pour renforcer la capacité de nos FDS en matière de renseignements et logistiques pour les ripostes en cas d’attaques.
      Tous ces détournements et autres dépenses pharaoniques et de prestige suffisent pour acquérir des hélicoptères rapides pour que même en cas d’attaques que ces ennemis de la nation ne se volatilisent pas dans la nature.
      On avait placer notre espoir sur ROCH, aujourd’hui tout est pire qu’avant pourvu que les membres du gouvernement et leur familles aillent bien. Il faut se taire car le pays va bien et la campagne pour la reconquête en 2020 est en branle.

      Répondre à ce message

  • Le 15 août à 17:34, par Paligba En réponse à : Embuscade à Mentao-Djibo : Trois policiers tués et un blessé grave, selon l’UNAPOL

    "LES ZONES À SÉCURITÉ COMPROMISE" : Voici la nouvelle trouvaille de l’OMS pour designer une partie du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 15 août à 17:41, par huuuuuumm En réponse à : Embuscade à Mentao-Djibo : Trois policiers tués et un blessé grave, selon l’UNAPOL

    Toutes condoléances aux familles et a l’ensemble des Burkinabé pour ce drame. Courage aux FDS. Mr de l’UNIPOL qui est l Etat ? Je crois qu’il faut poser clairement la question du besoin d’un syndicat pour la police. Il faut une refonte des services sécurités et enlever a ses policiers le droit de grevè. Ce message n’apporte aucun encouragement aux FDS au front

    Répondre à ce message

  • Le 15 août à 18:34, par lamoussa2099@gmail.com En réponse à : Burkina Faso : Une attaque contre des policers fait trois morts et un blessé grave dans le Soum

    TOUT D’ABORD NOS CONDOLEANCES AUX FAMILLES DES VALEUREUX COMBATTANTS ET PROMPT RETABLISSEMENT AUX BLESSES.

    QU’ALLONS-NOUS PROCEDER CONTRE CES FOUS DE DIEU ?

    JE VOUDRAIS QU’ON INITIE UNE CONTRIBUTION SPECIALE ,NATIONALE ET VOLONTAIRE PAR LE TRUCHEMENT DE "LEFASO.NET" POUR L’ACHAT DE MATERIEL ADAPTE ( DES VEHICULES BLINDES) ET POUR LA MOTIVATION CONSEQUENTE DES FDS.

    NOUS SOMMES CONSTERNES,DECONCERTES D’ENTENDRE ,D’ASSISTER A CES SCENES MACABRES.

    QUI SONT CES FOUS DE DIEU QUI ENDEUILLENT,TERRORISENT,CHASSENT ET POURCHASSENT NOS HABITANTS ?

    LES RESPONSABLES DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE DOIVENT ABSOLUMENT TOUS LES SYSTEMES DE RENSEIGNEMENT CLASSIQUES INOPERANTS ET LEURS ACTIONS DANS LES ZONES ROUGES.

    QU’AVONS-NOUS FAIT POUR VIVRE CETTE SITUATION ABRACADABRANTESQUE DE MORT QUOTIDIENNE, DE DEPLACES,DE DESORIENTES ?

    CE QUI EST INCONCEVABLE,INEXPLICABLE C’EST LA PRESENCE DES FORCES FRANÇAISES,DES ARMEES NATIONALES,DE LA MINUSMA ETC.

    MALGRE CES REDOUTABLES PUISSANCES DE FRAPPE INEGALEES NOUS N’AVONS PAS .

    Répondre à ce message

  • Le 15 août à 19:18, par citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina Faso : Une attaque contre des policers fait trois morts et un blessé grave dans le Soum

    Depuis longtemps ,des officiers militaires et non des moindres ont demandé la levée de ce camp de refugiés maliens de MENTAO depuis que le terrorisme a atteint aussi notre pays , car ce camp sert de canal d’infiltration et de passage pour les terroristes pour leurs actes criminels contre nos FDS . Mais les autorités gouvernementales demeurent sourdes à cette demande . Quel est ce pays au monde qui peut sacrifier la vie de ses FDS et autres de ses citoyens pour simplement faire plaisir au HCR ? Du moment que ce camp pose objectivement des problèmes à nos FDS ,les empêche de voir clairement dans les mouvements des terroristes dans cette zone, pourquoi s’entêter à le maintenir là-bas ? Là ,je suis d’avis que ces morts sont entièrement de la responsabilité de l’Etat donc du gouvernement actuel qui ne veut pas prendre ses responsabilités, sous prétexte de respecter des accords internationaux vis à vis des Nations -Unies et du HCR en particulier . On ne peut pas sacrifier les citoyens d’un pays au profit de refugiés étrangers. Point barre .

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 00:03, par Bougoum Masga En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Que leurs âmes reposent en paix, et prompt rétablissement au blessé.

    C’est révoltant que jusqu’à présent le gouvernement fasse la sourde oreille aux demandes justifiées des FDS qui ne veulent que le minimum en équipement pour bien faire leur travail.

    J’en arrive à me demander si en fait la situation actuelle ne satisfait pas le régime en place. Parce que c’est sincèrement écœurant que les morts s’accumulent ainsi dans l’indifférence totale de la part de nos gouvernants. Il est clair que si les choses évoluent ainsi, il est fort à parier que nous n’aurons pas d’élection sur toute l’étendue du territoire en 2020 à cause de l’insécurité. Peut être est-ce cela qu’ils veulent ? Vu qu’ils resteront le cas échéant au pouvoir. Quitte à ce que nous perdions d’autres fils et filles de ce pays en vain.
    En tout cas nous ne sommes pas dupes, mais j’espère pour cette fois me tromper car d’un autre côté je ne veux pas croire en une telle cruauté de la part d’autres concitoyens aujourd’hui au pouvoir. A ceux-ci je dis que le peuple Burkinabè vous regarde, prenez vos responsabilités. Que dis-je, assumez vos responsabilités !

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 00:04, par Le petit tranquilos En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Je ne comprends pas la population de djibo. Mobilisez vous et donner un délai à l’état de lever ce fameux camp de réfugiés. Vous souffrez et vous ne faites rien or vous savez que ce camp est maléfique. Continuez a vous taire. HCR ou pas HCR c’est vous qui vivez vos réalités. Si quelqu’un s’oppose qu’il amène les réfugiés chez lui ou dans sa région. Ou bien donnez des conditions : si quelqu’un est tué pour fait de terrorisme, le camp sera levé à la minute qui suit.

    Répondre à ce message

    • Le 16 août à 15:13, par nongsiida En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

      petit Tranquilos , je vais juste te dire que le FASO est une terre d’hospitalité légendaire . Ici on aime plus l’étranger que l’autochtone, ailleurs dans d’autres pays c’est la xénophobie et l’actualité vient nous rappeler que l’on peut être sauvagement tué dans des pays qui prétendent nous avoir aidé a sortir de notre état sauvage tout simplement parce qu’on est étranger ; Le jeune chercheur Guinéen Dr Mamoudou BARRY a été une victime de cette sauvagerie des hommes dits civilisés dans un pays civilisé et aussi pays des droits de l’homme. A Mr TRANQUILOS, je vais lui demander de ne pas allumer un feu qu’il ne pourra pas éteindre ; c’est l’objectif des terroristes. Merci mon frère de m’avoir compris

      Répondre à ce message

  • Le 16 août à 06:28, par Djognin En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Paix aux âmes des disparus.
    Le camp de Mentao n’a plus sa raison d’être. Ces gens on fuit la guerre, aujourd’hui on a la guerre chez nous, surtout DJIBO qui est actuellement le cœur de la zone rouge.
    Pour avoir servi dans la zone, je confirme que ce camp pose problème.
    Il faut une décision forte, les choses ne peuvent pas continuer ainsi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 07:12, par warzat En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Mes condoléances mêlées d’un sentiment de révolte pour les familles des frères policiers.
    Révolte, parce qu’il a été dit que les téléphones de certains terroristes bornaient dans les camps de réfugiés ou dans l’environnement immédiat de ces camps. Alors comment se fait -il que cela arrive ?
    Préserver vos vies afin de pouvoir toujours nous protéger, nous et nos familles des assassins.
    Une fois que l’on sait à peu près où se terre l’ennemi, il y a quand même des stratégies à mettre en place en fonction des moyens disponibles.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 07:15, par Le Forgeron En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Bonjour,

    Mes condoléances à toute la Nation entière car c’est la Nation qui perd ses fils et non des familles individuelles.

    Je suis d’accord avec l’internaute 2 "la vérité". Les OSC à travers le Ministre de l’Action Sociale pourraient lancé la contribution car à la CAN 98 le peuple Burkinabè avait cotisé pour les étalons. Donc pour les FDS ce peuple sera prêt pour le faire mais il faut que cela soit bien organisé et bien ciblé.

    Nous attendons le TOP DEPART.

    La Patrie ou la Mort ,Nous Vaincrons !!!!!!!!

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 09:20, par KARIM En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Bonjour

    Beaucoup de personnes pensent à une contribution populaire pour soutenir nos fds.Belle idée que je ne partages pas car cette contribution va servir à engraisser impunément les ventres et les bas ventres de certains responsables de ce pays. Ou sont passés les avions acquis sous le régime blaise compaore pour contrer le grand banditisme en son temps. Des avions acquis et qui n’ont jamais été utilisés car inopérants. Plus près de nos frontières au mali exactement ou une affaire d’avions acquis pour le transport de troupes maliennes défraient la chronique actuellement et qui restent cloués au sol depuis leur achat !!

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 10:15, par nongsiida En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Paix aux âmes des disparus. Prompt rétablissement aux blessés. Le camp de MENTAO est-il situé au Niger ou au mali ? N’EST ELLE PAS UNE PORTION DU TERRITOIRE DU BURKINA FASO ? Il ne reste qu’a demander de rattacher nos zones d’insécurité aux pays voisins pour que certaines FDS n’enregistrent plus de perte. De grâce c’est quel langage de nature a semer le doute dans l’esprit des populations !. A Toeni 4 militaires sont morts il n’ya pas eu de tintamarre , deux gendarmes sont morts a GUIARO vers PO, il n’y a pas eu de tintamarre, maintenant que c’est trois policiers çà devient un problème d’État. Il ne reste qu’a faire un referendum pour que plus jamais aucun policier ne soit dans une zone d’insécurité. Les militaires , les gendarmes, les forestiers peuvent continuer a mourir en attendant que le terrorisme soit éradiqué, car leur vie ne vaut rien devant celle d’un policier. Je demande à l’UNAPOL qui aime la police, qui aime les autres FDS( je suppose) et enfin qui aime son pays d’éviter un tel langage. Respect aux autres FDS, Respect aux autorités.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 13:26, par Le Vigilent En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    On vous comprend, on vous soutient !!! De grâce, cessez vos différentes actions (grèves, sitting, mouvements d’humeur de là troupes etc.) qui consistent à saboter le système de veille et de surveillance pendant plusieurs jours soit disant pour revendiquer de meilleures conditions de vie. Vos conditions de vie meilleures doivent-elles primer sur la survie de vos concitoyens ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 17:00, par Le Financier En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Paix à l’âme de tous ces braves combattants lâchent abattus par les forces du mal. Que la terre libre du Burkina Faso leur soit légère. Que Dieu console leurs proches.
    A endroit de l’UNAPOL, à chaque événement malheureux impliquant la police vous y voyez une opportunité pour avoir un semblant de visibilité. Cette attitude est généralement adoptée par une organisation en manque de légitimité. Sachez que dans cette lutte contre le terroristes toutes les personnes tuées, civil ou FDS sont importantes et nous nous inclinons avec respect et de manière décente pour honorer leur memoire. Les événements malheureux ne pourraient en aucun cas être un fonds de commerce pour qui que ce soit.
    A l’attention du gouvernement, votre complaisance avec ce syndicat va nous conduire à des problèmes un jour, car après avoir été delivré de la barberie et l’arrogance du RSP, nous risquons un jour de subir le ditact de l’UNAPOL. Remettez de l’ordre et de la discipline au sein de la police pour éviter un RSP bis

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 20:20, par Oumitara En réponse à : Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale

    Toutes mes condeléances aux familles eplorées. Mais UNAPOL est un syndicat non patriote. Votre travail est la sécurisation dans le pays. Vous bénéficiez de tout dans ce pays (indemnites pletoriques et incensees comme l indemnite de technicite et autre). Vous etes plus riche que tout le monde. Cependant je ne comprends comment les gens se laissent berner par ce fameux motif incense de manke de moyen. Vous croyez ke les militaires ont les moyens ? Vous etes 10 par carrefour pour la circulation pendant ke le pays est en crise. Laissez la police municipale faire sa et retournez au Sahel que vous avez deserte sans raison. Il n y a pas ke les militaires qui sont concernes par la lutte anti djihadiste. Vous avez un effectif ki double celui de l arme et pourtant ce sont eux ki se sacrifient. Autre chose la france a un syndicat plus vieux ke le votre mais il n y a que vous qu on entend partout. Demissionnez ou allez travailler au lieu de vous mettre a 20 sur une table pour faire des legalisations. D’ailleurs les responsables n ont qu a nous dire ce qu ils ont fait dans le cadre de leur mission regalienne pour la securite du pays. Continuez seulement tout a une fin.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque terroriste de Toéni : Le président du Faso réitère la nécessité de l’implication de tous
Force Barkhane : Opération de renforcement du camp de Djibo au Burkina
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés