Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Djibo (Burkina Faso) : Vivre en état d’urgence

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 13 août 2019 à 15h10min
Djibo (Burkina Faso) : Vivre en état d’urgence

Comme 13 villes du Burkina Faso, Djibo chef lieu de la province du Soum région du Sahel vit en état d’urgence depuis quelques mois. A 19h 45 minutes, à un quart d’heure du couvre-feu, les rues sont sans âmes. Dans un nuage de poussière, les derniers riverains de la route regagnent leurs demeures. A la hâte.

Ici, les habitants font preuve d’une résilience à toute épreuve. L’on s’adapte à la nouvelle donne. Les quelques points chauds de la ville sont bondés de monde jusqu’aux dernières minutes avant l’entrée en vigueur du couvre-feu.

La fête de Tabaski a été vécue en deux volets. C’est toujours ainsi depuis des années. Une partie de la population a fêté hier 11 août. Une autre partie ( Soudou baba, les autochtones en langue peule) a fêté ce 12 août. Avec le même message, le retour de la paix et de la sécurité, dans cette province présentée comme celle d’où est partie cette insécurité tentaculaire : le terrorisme.

Les communautés chrétiennes étaient bel et bien là pour saluer les musulmans. « Que Dieu apaise les cœurs des bourreaux » soupire le catéchiste Marcel Kafando alors qu’il est venu saluer l’iman Cheick Abdoul Aziz Konfé qui a officié la prière du 11 août.

Ce dernier poursuit en ajoutant que rien ne pourra ébranler le vivre ensemble séculaire entre les différentes populations de différentes obédiences religieuses. Le vocabulaire est soigneusement choisi.

Loin des clichés, Djibo tente de se remettre. Les habitudes ont beaucoup changé. On parle très peu par là. A un inconnu, sur des sujets « sensibles », l’on répond en faisant l’ignorant. Zone rouge ? Peut-être. Mais pour Djibo, chaque jour est une vie. Et il ne faut pas s’en priver, dans certaines limites.

LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 août à 10:09, par la vérité En réponse à : Djibo : Vivre en état d’urgence

    Bonne fête de la tabaski à nos frères et sœurs musulmans.
    Dieu est Grand et il nous aidera à venir à bout du terrorisme. Dieu est du côté des gens qui font le bien. Les terroristes ont échoué parce que leur plan machiavélique de monter les confessions religieuses les unes contre les autres n’a pas marché et ne marchera pas. Les terroristes sont vaincus tout comme leur père qui est satan.
    Vive le vivre ensemble.
    Que le Seigneur veille sur nos populations et les bénisse.
    Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 10:22, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Djibo : Vivre en état d’urgence

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA(Pur produit de THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Syndicats du Burkina : Des « actions immédiates » de lutte actées
Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha
FIIJA 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer
Décès de sa majesté le Kupiendieli : Les condoléances du gouvernement
Décès du Kupiendieli : Le CDP rend hommage à un un « grand homme politique »
Décès du roi du Gulmu : Le président du Faso salue la mémoire d’un « souverain écouté et respecté »
Compétition de plans d’affaires (COPA) : 98 jeunes du Centre-sud reçoivent leurs chèques
Burkina : « Les exécutions sommaires sont des germes d’une guerre civile », avertit le président du MBDHP, Chrysogone Zougmoré
Aicha Farida Ouédraogo, meilleure au Bac 2019 « Le secret de la réussite, c’est la rigueur et la discipline »
3e édition du FIIJA à Nanoro : Les jeunes à l’école du dialogue interreligieux et interculturel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés