Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nous devrions apprendre à ne pas attendre l’inspiration pour commencer quelque chose. L’action génère toujours de l’inspiration. L’inspiration génère rarement de l’action» Frank Tibolt

Djibo (Burkina Faso) : Vivre en état d’urgence

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 13 août 2019 à 15h10min
Djibo (Burkina Faso) : Vivre en état d’urgence

Comme 13 villes du Burkina Faso, Djibo chef lieu de la province du Soum région du Sahel vit en état d’urgence depuis quelques mois. A 19h 45 minutes, à un quart d’heure du couvre-feu, les rues sont sans âmes. Dans un nuage de poussière, les derniers riverains de la route regagnent leurs demeures. A la hâte.

Ici, les habitants font preuve d’une résilience à toute épreuve. L’on s’adapte à la nouvelle donne. Les quelques points chauds de la ville sont bondés de monde jusqu’aux dernières minutes avant l’entrée en vigueur du couvre-feu.

La fête de Tabaski a été vécue en deux volets. C’est toujours ainsi depuis des années. Une partie de la population a fêté hier 11 août. Une autre partie ( Soudou baba, les autochtones en langue peule) a fêté ce 12 août. Avec le même message, le retour de la paix et de la sécurité, dans cette province présentée comme celle d’où est partie cette insécurité tentaculaire : le terrorisme.

Les communautés chrétiennes étaient bel et bien là pour saluer les musulmans. « Que Dieu apaise les cœurs des bourreaux » soupire le catéchiste Marcel Kafando alors qu’il est venu saluer l’iman Cheick Abdoul Aziz Konfé qui a officié la prière du 11 août.

Ce dernier poursuit en ajoutant que rien ne pourra ébranler le vivre ensemble séculaire entre les différentes populations de différentes obédiences religieuses. Le vocabulaire est soigneusement choisi.

Loin des clichés, Djibo tente de se remettre. Les habitudes ont beaucoup changé. On parle très peu par là. A un inconnu, sur des sujets « sensibles », l’on répond en faisant l’ignorant. Zone rouge ? Peut-être. Mais pour Djibo, chaque jour est une vie. Et il ne faut pas s’en priver, dans certaines limites.

LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 août à 10:09, par la vérité En réponse à : Djibo : Vivre en état d’urgence

    Bonne fête de la tabaski à nos frères et sœurs musulmans.
    Dieu est Grand et il nous aidera à venir à bout du terrorisme. Dieu est du côté des gens qui font le bien. Les terroristes ont échoué parce que leur plan machiavélique de monter les confessions religieuses les unes contre les autres n’a pas marché et ne marchera pas. Les terroristes sont vaincus tout comme leur père qui est satan.
    Vive le vivre ensemble.
    Que le Seigneur veille sur nos populations et les bénisse.
    Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 10:22, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Djibo : Vivre en état d’urgence

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA(Pur produit de THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Relecture du code du travail : Patronat et syndicats autour de la table de discussion
Santé : La Caisse nationale d’assurance maladie universelle signe une convention avec ses partenaires pour la prise en charge des indigents
5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les populations du Plateau central informées et sensibilisées
Ecole privée de santé Sainte-Edwige : 641 nouveaux diplômés prêts à servir dans les centres de santé
Journée de l’excellence scolaire au Sud-Ouest : Les efforts des meilleurs élèves et enseignants récompensés
Journée internationale de la santé mentale : Un panel au profit des étudiants de l’Institut national de formation en travail social (INFTS) de Gaoua
Burkina : Hausse du prix du carburant à la pompe
Région des Hauts Bassins : Deux décès et 6 blessés dans l’effondrement d’une usine
Coopération Burkina-Luxembourg : Bilan satisfaisant pour la 11e commission de partenariat
5e Recensement général de la population et de l’habitat : L’INSD sensibilise des acteurs de la région du Centre
Financement des élections de 2020 et 2021 : L’État burkinabè et ses partenaires se concertent
Recherche scientifique : « Easy VA », une plateforme pour déterminer les causes médicales de décès au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés