Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

72 heures du résident de la Cité Relais de Bassinko : L’ARCREBA prône la solidarité et la cohésion

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 12 août 2019 à 09h00min
72 heures du résident de la Cité Relais de Bassinko : L’ARCREBA prône la solidarité et la cohésion

Pour marquer la solidarité, la cohésion et l’entente entre les résidents de la cité Relais de Bassinko, l’ARCREBA(Association des résidents de la cité relais de Bassinko) a initié du 3 au 5 août 2019 les 72 heures du Résident de la cite Relais de Bassinko sous le thème « Voisins solidaires ». Ces 3 jours furent une tribune de rencontre, de partage, de réflexion visant à consolider l’esprit de solidarité entre les résidents de la cité de Bassinko d’une part et d’autre part à étendre cet élan de solidarité avec les habitants des autres cités de la ville de Ouagadougou.

Faire de la cité Relais et de sa trame d’accueil, un havre de bienveillance, d’indulgence mutuelle, d’entraide entre toutes les communautés qui y résident, témoigner de la solidarité entre voisins, c’est dans cet esprit que l’ARCREBA a marqué les festivités de la 1ère édition des 72 heures du résident.

Créée en 2014, l’ARCREBA a pour objectifs de renforcer la qualité du vivre ensemble des habitants de la cité et consolider les liens entre voisins au-delà des considérations ethniques et religieuses. Et pour le top de départ des activités, les résidents ont arpenté les artères de la cité dans un cross populaire pour se mettre en jambes. Cette activité a fait place aux jeux de société, spectacles, dassandaga, jeux d’invisibilité entre familles, bal populaire.

Pour Bessana Zongo, président de l’ARCREBA, la pertinence d’une telle thématique n’est plus à démontrer en ces temps de paix fragile. D’où la nécessité pour chacun d’apporter sa pierre dans la construction d’un climat apaisé et de cohésion sociale. Cette activité est une invite à la réflexion afin de contribuer au développement de la cité. Aussi a-t-il demandé dans son message adressé au ministre des Sports et loisirs, l’édification d’un Plateau de sport.

Débuté par le sport, les 72 heures de la cité de Bassinko ont pris fin par le sport avec la finale du tournoi Maracana qui a vu l’équipe de Basyam s’imposer par 2 à 0 face à celle de Boulga. Une rencontre que l’ARCREBA a voulu comme un acte symbolique qui témoigne de l’amitié, de la tolérance, de l’esprit combatif et de l’élan de solidarité de la jeunesse de la cité. Pour exprimer cette vision, M. Zongo a invité tous les résidents de la cité à adhérer à l’association et à apporter chacun sa pierre pour le bien-être collectif.

Juste Ephrem ZIO
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Syndicats du Burkina : Des « actions immédiates » de lutte actées
Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha
FIIJA 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer
Décès de sa majesté le Kupiendieli : Les condoléances du gouvernement
Décès du Kupiendieli : Le CDP rend hommage à un un « grand homme politique »
Décès du roi du Gulmu : Le président du Faso salue la mémoire d’un « souverain écouté et respecté »
Compétition de plans d’affaires (COPA) : 98 jeunes du Centre-sud reçoivent leurs chèques
Burkina : « Les exécutions sommaires sont des germes d’une guerre civile », avertit le président du MBDHP, Chrysogone Zougmoré
Aicha Farida Ouédraogo, meilleure au Bac 2019 « Le secret de la réussite, c’est la rigueur et la discipline »
3e édition du FIIJA à Nanoro : Les jeunes à l’école du dialogue interreligieux et interculturel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés